Archives par mot-clé : sous-traitance

Subcontracting in value chains: the weak link in firm-based training

Lire le Training & employment n° 147 sur le site du Céreq

Subcontracting strategies in labour-intensive industries have escalated over the past forty years. They are reflected in the fragmentation and geographic dispersion of the activities that make up the so-called value chains. It is already known that these strategies tend to influence employees’ employment and working conditions. In addition, our results point to the existence of cascading effects in training opportunities, participation and valuable outcomes. The lower down the production chain a company is located, the more its position correlates with low levels of training opportunities, participation and outcomes.

Jean-Claude Sigot, Josiane Vero, Subcontracting in value chains: the weak link in firm-based training in Training and employment n° 147 (2020). – 4 p.

Sous-traitance en chaîne : le maillon faible de la formation en entreprise

Lire le Bref n° 387 sur le site du Céreq

Entre les différents maillons d’une chaîne de sous-traitance s’instaurent des relations de dépendance économique. Au plus une entreprise va se trouver « éloignée » du donneur d’ordres, au plus elle va en subir les effets. S’il est établi que les salariés des sous-traitants en bout de chaîne ont de moins bonnes conditions d’emploi et de salaire, il s’avère qu’en matière de formation, ils sont également moins bien lotis, qu’il s’agisse des opportunités fournies, des espaces d’expression alloués ou de la nature des formations à même d’être poursuivies.

Jean-Claude Sigot, Josiane Vero, Sous-traitance en chaîne : le maillon faible de la formation en entreprise in Bref n° 387 (2020). – 4 p

Agence d’objectifs CGT-FO : L’évolution des emplois et des compétences dans le secteur de la sous-traitance aéronautique en Midi-Pyrénées

JEAN-AMANS, Philippe ; CGT-FO (Conf. générale du travail – Force ouvrière) ; Agence d’Objectifs ; ; 09/2012 ; 88 p. ;Descripteurs  : MARCHE DU TRAVAIL / SOUS TRAITANCE / INDUSTRIE AERONAUTIQUE / POLITIQUE INDUSTRIELLE / SITUATION SOCIALE /COMPETENCE / EMPLOI / ENQUETE STATISTIQUE / MAIN D’OEUVRE / REGION MIDI PYRENEES

L’Ires soutient l’effort de recherche propre à chaque organisation syndicale en finançant des programmes établis par chacune d’elles.Les résultats de ces recherches ou travaux regroupés sous l’appellation « Agence d’objectifs » sont menés sous leur responsabilité.Les résultats de ces recherches sont mis à la disposition de l’ensemble du mouvement syndical.Les supports remis à l’Institut sont enregistrés dans le fonds du Centre de documentation de l’Institut.La liste complète de l’ensemble des travaux réalisés est consultable depuis la base du fonds documentaire de l’Ires en ligne.

On bosse ici, on reste ici ! La grève des sans-papiers : une aventure inédite

Pierre Barron, Anne Bory, Lucie Tourette, Sébastien Chauvin et Nicolas Jounin
On bosse ici, on reste ici ! La grève des sans-papiers : une aventure inédite. Paris: La Découverte, coll. Cahiers libres, 2011 – 312 p.

Présentation de l’éditeur:
Le 15 avril 2008, trois cents travailleurs sans papiers se mettent en grève et occupent leurs entreprises, en région parisienne. Ils seront bientôt des milliers. Ce mouvement est inédit : il lie un mode d’action traditionnel du mouvement ouvrier, une grève avec occupation des lieux de travail, à la revendication centrale de la lutte des sans-papiers, la régularisation. S’ouvrent alors deux années de lutte, tantôt souterraine, tantôt médiatisée, dont ce livre retrace l’histoire de façon très vivante.
Ces grèves révèlent que des pans entiers de l’économie (construction, nettoyage, restauration, confection, aide à la personne…), des petites aux grandes entreprises, du traiteur du coin aux familiers du pouvoir, de l’intérim aux ministères, reposent sur le recours à une main-d’œuvre qui, privée de titre de séjour, devient la proie et l’instrument du dumping social. En contestant cette situation, des milliers de grévistes sans papiers ont pointé les contradictions de la politique de l’« immigration choisie » promue par Nicolas Sarkozy.
Fruit d’une enquête collective, réalisé à partir d’observations directes (sur des piquets de grève, lors de manifestations, réunions, assemblées générales de grévistes…), de la collecte d’archives (tracts, dossiers de grévistes, protocoles de fin de conflit, circulaires ou notes des ministères), mais aussi d’une centaine d’entretiens avec des grévistes, des syndicalistes ou associatifs soutenant ou encadrant le mouvement, des employeurs, des agents de l’État à un niveau local et national, ce livre raconte au plus près les péripéties de ce mouvement, et en analyse les enjeux économiques, syndicaux et politiques.

[Plus d’infos]
Table des matières sur le site de l’éditeur : http://www.editionsladecouverte.fr/catalogue/index.php?ean13=9782707167873

Article :

Compte-rendu :

Chantier interdit au public. Enquête parmi les travailleurs du bâtiment

Nicolas Jounin Chantier interdit au public. Enquête parmi les travailleurs du bâtiment. Paris : La Découverte, coll. Textes à l’appui / Enquêtes de terrain, 2008 – 274 p. – ISBN : 9782707158420

Présentation de l’éditeur :
Le secteur de la construction a souvent défrayé la chronique économique ou judiciaire, mais le quotidien des chantiers demeure obscur. C’est ce quotidien qu’explore ce livre. L’auteur, qui s’est immergé durant une année dans le monde du béton armé parisien, en tant qu’ouvrier, retrace ici l’itinéraire de son enquête. Au fil des expériences et des rencontres, il expose les conditions d’emploi et de travail liées au recours croissant à la sous-traitance et à l’intérim : division des collectifs ouvriers, infériorisation et culpabilisation des sous-traitants et des intérimaires, pratiques illégales d’employeurs, contradictions pesant sur la sécurité au travail, recours massif à une main-d’œuvre étrangère fragilisée et parfois sans papiers, racisme et discriminations…
L’enquête ébranle au passage certaines idées reçues et témoigne également des résistances des travailleurs concernés. S’ils s’affrontent rarement à leurs employeurs, ils entretiennent en revanche une révolte souterraine qui peut menacer à l’occasion les constructions et contraindre les employeurs à mettre en œuvre des aménagements. L’implication physique de l’auteur dans son enquête permet une restitution fine des situations rencontrées et offre une immersion impressionnante dans cet univers méconnu du bâtiment.

[Plus d’infos]
Table des matières sur le site de l’éditeur :
http://www.editionsladecouverte.fr/catalogue/index-Chantier_interdit_au_public-9782707158420.html

Comptes-rendus :
Compte-rendu de Guillaume Rollet, Lectures [En ligne], Les comptes rendus, 2008, mis en ligne le 08 septembre 2008, consulté le 01 juillet 2012.
URL : http://lectures.revues.org/646
Compte-rendu de Johana Berthau, Alternatives Economiques n° 270 – juin 2008, alternatives-economiques.fr, consulté le 01 juillet 2012.
URL : http://www.alternatives-economiques.fr/chantier-interdit-au-public–enquete-parmi-les-travailleurs-du-batiment-par-nicolas-jounin_fr_art_720_37474.html