Construire les compétences de demain dans le BTP

Lire le Bref n° 389 sur le site de Céreq

Du CAP aux écoles d’ingénieurs, le BTP propose différents parcours de formations aux jeunes souhaitant s’orienter vers ses métiers. S’il attire de nombreux apprentis, le secteur ne parvient cependant pas suffisamment à les garder tout au long de leur apprentissage, ni à les stabiliser dans ses emplois.  L’évolution des métiers liée aux transitions écologique et numérique sera-t-elle l’occasion de renouveler l’attractivité de la filière auprès des jeunes ? Une étude du Céreq auprès des professionnels du secteur apporte de premiers éléments de réponse.

Antoine Bonleu, Olivier Joseph, Emmanuel Sulzer, Marie-Hélène Toutin, Construire les compétences de demain dans le BTP, in Bref n° 389 (2020). – 4 p

A messier start to their working lives for a more highly qualified cohort

Lire le Céreq Training and Employment n° 143

How have the French young people who left the education system in 2010 at all levels and with or without qualifications higher than the lower secondary certificate fared in the labour market? What do the first 7 years of their working lives tell us about the structural changes taking place in the labour market? How has the difficult economic situation affected their trajectories? The latest results from Céreq’s Génération 2010 survey provide an opportunity to take a fresh look at the labour market integration of an increasingly well-qualified cohort that has seen the differences between the various levels of qualification widen.

Dominique Epiphane, Zora Mazari, Manon Olaria, Emmanuel Sulzer, A messier start to their working lives for a more highly qualified cohort: Tracking the 2010 cohort of leavers: preliminary results after 7 years in Training and employment n° 143 (mars 2020). – 4 p

Sous-traitance en chaîne : le maillon faible de la formation en entreprise

Lire le Bref n° 387 sur le site du Céreq

Entre les différents maillons d’une chaîne de sous-traitance s’instaurent des relations de dépendance économique. Au plus une entreprise va se trouver « éloignée » du donneur d’ordres, au plus elle va en subir les effets. S’il est établi que les salariés des sous-traitants en bout de chaîne ont de moins bonnes conditions d’emploi et de salaire, il s’avère qu’en matière de formation, ils sont également moins bien lotis, qu’il s’agisse des opportunités fournies, des espaces d’expression alloués ou de la nature des formations à même d’être poursuivies.

Jean-Claude Sigot, Josiane Vero, Sous-traitance en chaîne : le maillon faible de la formation en entreprise in Bref n° 387 (2020). – 4 p

Reprise d’études à l’université : quels publics, quelles finalités ?

Lire le Céreq Echanges n° 14 sur le site du Céreq

Le groupe de travail sur l’enseignement supérieur (GTES ) est un réseau d’échanges et de production sur les parcours de formation et d’insertion des étudiant·e·s de l’enseignement supérieur. Il réunit des chargé·e·s d’études du Céreq, des chercheur·e·s et enseignant·e·s chercheur·e·s, des représentant·e·s de l’Observatoire national de la vie étudiante (OVE), des observatoires universitaires et régionaux, des membres de services du MESRI (DGESIP et SIES ), de l’agence ERASMUS + France et de l’Institut national de la jeunesse et de l’éducation populaire (INJEP ).
Les dernières journées ont eu lieu à Marseille les 6 et 7 juin 2019. Quatre projets d’ouvrages y ont été présentés dont celui-ci qui porte sur les reprises d’études à l’université. Qui sont ces publics de plus en plus nombreux ? Comment les repérer ? Quelles sont leurs motivations ? Quelle place prend la reprise d’études dans leurs trajectoires personnelle et professionnelle ? S’inscrit-elle comme une deuxième chance, en continuité d’un parcours antérieur ? Est-elle toujours formalisée par un dispositif de formation professionnelle continue ? Autant d’interrogations que les différentes contributions (construites à partir de sources et de méthodes d’analyses différentes) se proposent d’explorer en dressant un portrait de cette catégorie d’étudiants dont l’hétérogénéité des situations et des profils n’est plus à démontrer.

Valérie Canals, dir.; Séverine Landrier, dir.; Groupe de travail sur l’enseignement supérieur, GTES (France), Reprise d’études à l’université : quels publics, quelles finalités ? – Marseille : Céreq, 2020. – 181 p. – (Céreq Echanges; 14) .

Renforcer les compétences des personnes peu qualifiées

Lire le Céreq Etudes n° 29 sur le site du Céreq

Le projet Replay-VET vise à identifier les stratégies et les moyens mis en œuvre dans différentes régions d’Europe pour adapter les compétences des personnes peu qualifiées aux nouvelles exigences du marché de l’emploi.

Ce rapport rend compte des travaux menés par l’équipe française, portant sur les secteurs de la métallurgie et de la logistique en région PACA, ainsi que des recommandations qui en sont issues.

Matteo Sgarzi, Lysa Dalsbaek, Collab., Renforcer les compétences des personnes peu qualifiées : Étude sur les secteurs de la métallurgie et de la logistique . – Marseille : Céreq, 2020. – 34 p. – (Céreq Etudes; 29)

L’accès et l’accompagnement des salariés du BTP vers la VAE

Lire le Céreq Etudes n° 30 sur le site du Céreq

Partant du constat du faible recours à la validation des acquis de l’expérience (VAE ) dans son secteur, l’OPCO Constructys s’interroge sur les leviers à mettre en oeuvre pour en favoriser le développement. Pour ce faire, il a confié une étude au Céreq portant sur l’analyse de l’accès et de l’accompagnement des salariés du Bâtiment et des Travaux publics (BTP) vers la VAE , et la formulation de recommandations opérationnelles.

Beaupère, Nathalie; Kogut-Kubiak, Françoise, (dir.); Quintero, Nathalie; Urasadettan, Jennifer; Galli, Catherine (Collab) L’accès et l’accompagnement des salariés du BTP vers la VAE   . – Marseille : Céreq, 2020. – 65 p. – (Céreq Etudes; 30) .

Valoriser les acquis de l’expérience, pour un usage renouvelé de la VAE

Lire le Céreq Bref, n° 386 sur le site du Céreq

Créé au début des années 2000, le dispositif de validation des acquis de l’expérience (VAE ) n’a pas connu le succès attendu. Les évolutions législatives récentes, conjuguées à la généralisation des blocs de compétences pourraient néanmoins lui ouvrir de nouvelles possibilités de développement. Une étude du Céreq centrée sur le secteur du BTP incite ainsi les entreprises et les OPCO à s’en saisir comme d’un outil RH , et préconise plus généralement un changement de représentation de la VAE .

Nathalie Beaupère, Françoise Kogut-Kubiak, Nathalie Quintero, Jennifer Urasadetta, Valoriser les acquis de l’expérience, pour un usage renouvelé de la VAE in Bref n° 386 (2020). – 4 p

Femmes managers en début de carrière : une légitimité à conquérir

Lire le Céreq Bref sur le site du Céreq

Désormais plus diplômées que les hommes, les jeunes femmes ont rattrapé leur retard dans l’accès aux postes de cadres en début de carrière. Cependant, les fonctions de management restent inégalement réparties entre les sexes. Une inégalité qui s’exerce dans les critères de sélection, le secteur d’activité, le salaire et le degré de responsabilités, soulignant ainsi la persistance de stéréotypes de genre aux niveaux les plus élevés de la hiérarchie professionnelle.

Arnaud Dupray, Dominique Epiphane, Femmes managers en début de carrière : une légitimité à conquérir in Bref n° 385 (2019). – 4 p

Transport et Logistique – Rencontre interministérielle sur l’offre de certification et les métiers

Lire le Céreq Echanges n° 13 sur le site du Céreq

Ce document rend compte des présentations d’une journée d’études organisée par le Céreq sur les métiers du transport et de la logistique. Sont abordées les thématiques suivantes :
• certifications et évolutions des emplois ;
• impacts de la transition écologique sur les certifications et les pratiques professionnelles ;
• impacts du numérique sur les emplois et les compétences.
Chaque présentation thématique est suivie d’une restitution intégrale des échanges qu’elle a suscités auprès des représentants du monde professionnel et des certificateurs présents ce jour-là.

Le Céreq remplit une mission d’expertise auprès des différents ministères certificateurs et participe aux commissions professionnelles consultatives (CPC ). Dans ce cadre, il s’est engagé dans un cycle de rencontres interministérielles, organisées par champ professionnel. Elles sont l’occasion d’échanges entre certificateurs et partenaires sociaux, sur la base d’un portrait du secteur établi et commenté par le Céreq. Cette 4ème édition fait suite à 3 autres rencontres organisées sur les métiers de la métallurgie, du tourisme et de la sécurité
Les rencontres Transport & Logistique se sont tenues le 18 septembre 2018 au lycée polyvalent René Auffray de Clichy (92).

Françoise Kogut-Kubiak, dir. Transport et Logistique – Rencontre interministérielle sur l’offre de certification et les métiers . – Marseille : Céreq, 2019. – 92 p. – (Céreq Echanges; 13)

La santé des photographes

Lire le document  sur le site du Céreq

Les photographes : leur vision de l’avenir

La profession de photographe est aujourd’hui déstabilisée par le rétrécissement du marché de la presse papier, en lien avec la transition numérique. Le manque de visibilité sur l’avenir est pour eux une grande source d’inquiétude, notamment en matière de revenus et de droits à la retraite.

Les photographes : pénibilité et risques

Les photographes cumulent plusieurs types de risques pour leur santé : ceux de salariés devant effectuer des missions plus ou moins dangereuses lors des reportages, et ceux des travailleurs indépendants devant s’auto-organiser autour de leur activité.

Ryk, Florence; Sulzer, Emmanuel, La santé des photographes : Étude sociologique commanditée par la Société des Auteurs des arts visuels et de l’Image Fixe (SAIF) et la Société civile des auteurs multimédia (SCAM). – Marseille : Céreq, 2019. – 6 p.

Dis-moi quel poste tu occupes, je te dirai quelle formation tu suis

Lire le Bref n° 384 sur le site du Céreq

La loi du 5 septembre 2018 fait de la montée en compétences des salariés et de la sécurisation des parcours professionnels un enjeu central. La formation organisée est un outil majeur pour y répondre. Pour autant, celle-ci ne constitue pas un ensemble homogène.

L’enquête Defis, à travers l’analyse des intitulés de formation, nous renseigne pour la première fois sur le contenu de près de 6 millions de formations suivies entre janvier 2014 et juin 2015 par les salariés, et offre un regard inédit sur les logiques de recours à la formation dans les entreprises.

Delphine Béraud, Dis-moi quel poste tu occupes, je te dirai quelle formation tu suis in Bref n° 384 (2019). – 4 p

Formation Emploi, n° 148, Décembre 2019

Présentation du Formation emploi, n° 148 sur le site du Céreq

 

Ce numéro Varia de Formation Emploi explore la notion d’accompagnement, qu’il s’agisse d’étudier, à l’aune du droit du travail, l’accompagnement des jeunes travailleurs vers le salariat, celui, intensif et performant, des jeunes chômeurs en difficultés d’insertion, ou bien encore l’accompagnement socio-éducatif en internat d’inspiration militaire destiné aux jeunes sans diplôme. La dimension internationale de Formation Emploi s’exprime ici au travers d’une étude sur l’impact des réformes de la formation en travail social, en Suisse, et du focus sur les écoles de gestion chinoises désireuses d’adhérer au modèle international de la business school

Formation emploi, n° 148, 2019/4