Archives par mot-clé : salaire

What is the gain from education? A close-up look at the evolution of wages over 20 years at the start of the working life

Lire le Training and employment n° 138 sur le site du Céreq

Since the 1980s, all OECD countries have seen significant increases in the share of their populations completing their education with a higher education qualification. This drive to raise education levels is intended to help national economies deal with rapid changes. While it is still too early to assess the scale of the effects of these changes over the long term, we can legitimately seek to investigate them over the short term, and particularly their impact on the groups first affected, namely young people embarking on their working lives.

Arnaud Dupray, Christophe Barret, What is the gain from education? A close-up look at the evolution of wages over 20 years at the start of the working life in Training and employment n° 138 (2019). – 4 p.

Que gagne-t-on à se former ? Zoom sur 20 ans d’évolution des salaires en début de vie active

Lire le Bref n° 372 sur le site du céreq

La poursuite d’études supérieures garantit toujours l’accès à des salaires plus élevés. Ainsi, comme pouvait le laisser espérer l’essor global du niveau d’études depuis les années 1990, les salaires en début de carrière ont dans leur ensemble progressé en deux décennies. Pour autant, les plus diplômés ne profitent pas de cette amélioration.

Arnaud Dupray, Christophe Barret, Que gagne-t-on à se former ? Zoom sur 20 ans d’évolution des salaires en début de vie active in Bref n° 372 (2019). – 4 p.

La Revue de l’Ires n°81, 2014/2

Rev81siteSommaire de la Revue de l’Ires n°81, 2014/2

Le « non-recours » à la couverture maladie universelle et sa mise à l’agenda de l’Assurance maladie : un phénomène qui travaille l’institution
Héléna REVIL
S’arracher à sa condition d’ouvrier : de l’engagement syndical à l’encadrement intermédiaire
Baptiste GIRAUD
Revenus du travail et emploi atypique, comparaison entre les analyses sociétales et individuelles
François GHESQUIÈRE et Jacques WELS
Quel régime salarial optimal pour la zone euro ?
Odile CHAGNY et Michel HUSSON

Résumés des articles – English Abstracts

 

La Revue de l’Ires, créée en 1989, est une revue pluridisciplinaire publiée par l’Institut de Recherches Economiques et Sociales. Elle est destinée à nourrir la connaissance dans les domaines intéressant l’ensemble des organisations syndicales : marché du travail et politiques d’emploi, politique économique, revenus et protection sociale, conditions de travail et activité de travail, formes de rémunération et de gestion des salariés, relations professionnelles.

S’adressant aux chercheurs, praticiens et experts venant de différentes disciplines (droit, économie, gestion, histoire, sociologie, sciences politiques), La Revue de l’Ires porte une attention particulière aux articles novateurs issus d’enquêtes empiriques ou mobilisant une méthodologie originale, ainsi qu’aux éclairages comparatifs internationaux.
Elle paraît quatre fois par an. Tous les articles sont téléchargeables depuis le résumés articles du numéro 27 été 1998.

Leavers from higher education : increased levels of education have not prevented a rise in unemployment

Leavers from higher education: increased levels of education have not prevented a rise in unemploymentThe young people who left higher education in 2010 and were surveyed as part of Céreq’s education-to-work transition surveys are not immune to the effects of the deteriorating economic situation. Although they are more highly qualified as a result of the introduction of the LMD (in French: licence, master, doctorat) degree structure, they are more likely to be unemployed and are slightly less well paid than their predecessors who left in 2004. Non-completers are still the group most at risk, but those with vocational degrees have also suffered the effects of the recession.

Lire le document sur le site du Céreq

Boris Ménard, Leavers from higher education : increased levels of education have not prevented a rise in unemployment in Training and employment n° 111 (May-June 2014). – 4 p.

Sortants du supérieur : la hausse du niveau de formation n’empêche pas celle du chômage

Sortants du supérieur : la hausse du niveau de formation n'empêche pas celle du chômageLes jeunes sortis de l’enseignement supérieur en 2010,interrogés dans le cadre des enquêtes Génération,n’échappent pas à la dégradation de la conjoncture. Bien que plus diplômés sous l’effet de la réforme du LMD, ils sont plus souvent au chômage et un peu moins rémunérés que leurs prédécesseurs sortis en 2004. Les non-diplômés restent les plus exposés, mais l’insertion des diplômés de la voie professionnelle subit également les effets de la crise.

Lire le document en ligne

Boris Ménard, Sortants du supérieur : la hausse du niveau de formation n’empêche pas celle du chômage, in Bref n° 322 (septembre 2014). – 4 p.