Archives par mot-clé : enquête de terrain

Les travailleurs du médicament. L’industrie pharmaceutique sous observation

Lomba-Travailleurs-medicPierre Fournier, Cédric Lomba et Séverin Muller (Coord.) Les travailleurs du médicament. L’industrie pharmaceutique sous observation, éditions Erès, coll. « Clinique du travail », 2014.

L’industrie pharmaceutique n’est connue du public que par les scandales sanitaires qui émaillent régulièrement son actualité et donnent lieu à des batailles d’experts. Mais finalement, que sait-on du fonctionnement concret du monde pharmaceutique ? Est-il au service de l’innovation, de la connaissance, de la maîtrise complète des risques sanitaires, mobilisant haute technologie et personnels hyper-qualifiés ?
L’enquête collective menée par dix chercheurs en sciences sociales au sein même d’entreprises pharmaceutiques permet de mieux comprendre ce qui se passe dans les usines de fabrication de médicaments, dans les hôpitaux, dans les entrepôts des grossistes, dans les pharmacies d’officine et avec les visiteurs médicaux.
De la production à la distribution, elle donne à voir des organisations du travail en lien direct avec le système de rente qui caractérise cette industrie. Sans sous-estimer les contraintes propres aux activités pharmaceutiques, les auteurs montrent le quotidien des travailleurs du médicament, des petites mains aux personnels les plus qualifiés, pour mieux saisir les tensions entre leurs pratiques, parfois à la limite de la légalité, et le cadre réglementaire dont le secteur sait tirer profit. (Quatrième de couverture)

Contributions d’A.-M. Arborio, I. Feroni, P. Fournier, J. Greffion, A. Labrousse, C. Lomba, S. Muller, Q. Ravelli, D. Subramanian et L. de Verdalle.

Voir le carnet de terrain, Les travailleurs du médicament. Carnet d’observation de l’industrie pharmaceutique sous le regard des sciences sociales qui complète la lecture de l’ouvrage.

Être chômeur à Paris, São Paulo, Tokyo. Une méthode de comparaison internationale

Être chômeur à Paris, São Paulo, TokyoDidier Demazière, Nadya Araujo Guimarães, Helena Hirata et Kurumi Sugita
Être chômeur à Paris, São Paulo, Tokyo. Une méthode de comparaison internationale
Paris: Presses de sciences po, coll. Académique, mars 2013 – ISBN: 978-2-7246-1305-6

Présentation de l’éditeur:
La condition de chômeur est marquée par l’obligation de recherche d’emploi, mais cette définition internationale dissimule des réalités hétérogènes. L’objectif de ce livre est d’explorer la diversité des significations du chômage : comment les chômeurs vivent-ils et interprètent-ils leur situation à Paris, à São Paulo et à Tokyo ? Le chômage a-t-il le même sens partout ?
L’ouvrage retrace les manières dont le chômage est vécu par des hommes et des femmes de milieux sociaux et d’âges différents dans ces trois métropoles. Cette démarche comparative permet de repérer plusieurs échelles de variation : internationale, avec un univers de significations commun aux chômeurs des trois pays ; nationale, avec l’affirmation de modèles de référence spécifiques à chaque territoire ; transnationale, avec des expériences qui se recoupent selon le sexe, l’âge et la catégorie sociale, quel que soit le pays.
Fruit d’enquêtes par entretiens biographiques approfondis et d’une méthode inédite de comparaison internationale, ce livre renouvelle les connaissances sur le chômage d’une façon aussi originale que passionnante.

Deux générations dans la débine. Enquête dans la pauvreté ouvrière

Deux générations dans la débine

Jean-François Laé, Numa Murard
Deux générations dans la débine. Enquête dans la pauvreté ouvrière.

Paris: Bayard, 2012 – 420 p.

Présentation de l’éditeur :
A la fin des années 1970, Numa Murard et Jean-François Laé avaient conduit une première enquête à Elbeuf, ville ouvrière de Seine Maritime.
Dans les cités provisoires édifiées à la hâte pour éponger les bidonvilles et les taudis, les dernières “poches de pauvreté” semblaient alors devoir s’effacer. Grosse erreur. Aujourd’hui en France, la fragilité des chômeurs de longue durée et des travailleurs pauvres est une réalité familière et presque acceptée, tant elle est massive. Trente ans après, les deux sociologues sont revenus dans la ville pour y rencontrer les anciens de la cité, Leurs enfants et petits-enfants, enregistrer les changements, les formes nouvelles de la vie familiale, l’adaptation à la précarité économique.
La parole et les sentiments explosent. Nous saisissons de l’intérieur l’expérience de la pauvreté.

Compte-rendu :
Compte-rendu de Sophie Maunier, Lectures [En ligne], Les comptes rendus, 2012
mis en ligne le 12 avril 2012, consulté le 15 novembre 2012.

Compléments :
Jean-François Laé, Numa Murard, Extraits de leur journal de terrain parus dans :
Retour sur enquête : ethnographie d’une ville ouvrière, Elbeuf 1980-2010, première partie
, Vacarme n°57, automne 2011.
Retour sur enquête : ethnographie d’une ville ouvrière, Elbeuf 1980-2010, deuxième partie, Vacarme n°58, hiver 2012.