Archives par mot-clé : compétence

Compétences spécialisées vs transversales, un faux débat ?

Lire le Bref n° 410 sur le site du Céreq

Quels types de compétences les diplômés de bac+5 mobilisent-ils en début de vie active ? Dans leurs propos, ils mettent en avant les compétences transversales comme facteurs de différenciation à l’embauche. Au moment d’exercer leur emploi, ils soulignent que les compétences les plus spécifiques et professionnalisées ne sont pas applicables en tant que telles, mais leur fournissent les atouts pour s’adapter aux situations concrètes de travail. Des usages qui appellent à valoriser la complémentarité entre les types de compétences et relativisent l’accent mis sur la professionnalisation des formations.

Nathalie Beaupère, Marianne Blanchard, Philippe Lemistre, Boris Ménard, Compétences spécialisées vs transversales, un faux débat ? in Bref n° 410 (2021). – 4 p.

Les normes de qualification sont-elles obsolètes ?

Lire le Bref n° 409 sur le site du Céreq

L’évolution de la relation formation-emploi au cours des dernières années confirme une tendance déjà observée au début des années 2000 et qui n’a cessé de s’amplifier depuis : le niveau de diplôme des actifs s’élève plus rapidement que le niveau de qualification des emplois. Les mêmes emplois étant pourvus à des niveaux de diplôme toujours plus élevés, la structure des qualifications de l’économie française se déforme vers le haut. Cette évolution, conjuguée à la diffusion de la logique compétence, interroge la validité même des normes de qualification, fondées sur le principe d’une mise en relation des formations et des emplois.

Christophe Guitton, Mickaële Molinari-Perrier, Les normes de qualification sont-elles obsolètes ? in Bref n° 409 (2021). – 4 p

Le rôle des compétences transversales dans les trajectoires des diplômés du supérieur

Lire le Bref n° 408 sur le site du Céreq

Les qualités relationnelles ou communicationnelles, l’estime de soi, la créativité ou encore la capacité à travailler en équipe font partie de ce que l’on nomme les compétences transversales. Variées et évolutives, elles échappent à une saisie exhaustive comme à une conceptualisation univoque. Au-delà des débats entourant la notion, ces compétences influent-elles sur les trajectoires professionnelles des diplômés du supérieur ? Trois études du centre régional associé au Céreq de Dijon apportent des éléments de réponse.

Julien Berthaud, Le rôle des compétences transversales dans les trajectoires des diplômés du supérieur in Bref n° 408 (2021). – 4 p.

Professions intermédiaires des entreprises : les raisons d’une envolée des diplômes

Lire le Bref n° 397 sur le site du Céreq

Agents de maîtrise, techniciens, commerciaux, administratifs et gestionnaires : les professions intermédiaires des entreprises connaissent une élévation sensible de leurs niveaux de diplôme au cours des 25 dernières années. Ce mouvement traduit la dynamique propre de l’offre de certifications, reflet de la hausse généralisée des niveaux d’éducation, mais il s’explique également par les transformations de l’emploi et des métiers exercés par les professions intermédiaires des entreprises.

Cadet, Jean-Paul; Delanoë, Anne; Guitton, Christophe, Professions intermédiaires des entreprises : les raisons d’une envolée des diplômes, in Bref n° 397 (2020). – 4 p

Constructing the skills of the future in the construction and civil engineering (CCE) sector

Lire le Bref n° 389 sur le site de Céreq

Du CAP aux écoles d’ingénieurs, le BTP propose différents parcours de formations aux jeunes souhaitant s’orienter vers ses métiers. S’il attire de nombreux apprentis, le secteur ne parvient cependant pas suffisamment à les garder tout au long de leur apprentissage, ni à les stabiliser dans ses emplois.  L’évolution des métiers liée aux transitions écologique et numérique sera-t-elle l’occasion de renouveler l’attractivité de la filière auprès des jeunes ? Une étude du Céreq auprès des professionnels du secteur apporte de premiers éléments de réponse.

Antoine Bonleu, Olivier Joseph, Emmanuel Sulzer, Marie-Hélène Toutin, Construire les compétences de demain dans le BTP, in Bref n° 389 (2020). – 4 p

Construire les compétences de demain dans le BTP

Lire le Bref n° 389 sur le site de Céreq

Du CAP aux écoles d’ingénieurs, le BTP propose différents parcours de formations aux jeunes souhaitant s’orienter vers ses métiers. S’il attire de nombreux apprentis, le secteur ne parvient cependant pas suffisamment à les garder tout au long de leur apprentissage, ni à les stabiliser dans ses emplois.  L’évolution des métiers liée aux transitions écologique et numérique sera-t-elle l’occasion de renouveler l’attractivité de la filière auprès des jeunes ? Une étude du Céreq auprès des professionnels du secteur apporte de premiers éléments de réponse.

Antoine Bonleu, Olivier Joseph, Emmanuel Sulzer, Marie-Hélène Toutin, Construire les compétences de demain dans le BTP, in Bref n° 389 (2020). – 4 p

Renforcer les compétences des personnes peu qualifiées

Lire le Céreq Etudes n° 29 sur le site du Céreq

Le projet Replay-VET vise à identifier les stratégies et les moyens mis en œuvre dans différentes régions d’Europe pour adapter les compétences des personnes peu qualifiées aux nouvelles exigences du marché de l’emploi.

Ce rapport rend compte des travaux menés par l’équipe française, portant sur les secteurs de la métallurgie et de la logistique en région PACA, ainsi que des recommandations qui en sont issues.

Matteo Sgarzi, Lysa Dalsbaek, Collab., Renforcer les compétences des personnes peu qualifiées : Étude sur les secteurs de la métallurgie et de la logistique . – Marseille : Céreq, 2020. – 34 p. – (Céreq Etudes; 29)

Biennale 2020 du Céreq : “L’entreprise rend-elle compétent.e ?”

Photo de Jérôme BREZILLON / Tendance Floue

[RAPPEL]
– Inscription en avant-première –

« L’entreprise rend-elle compétent.e ? »

Pour répondre à cette question au cœur des débats et des politiques publiques,
le Céreq apportera son éclairage construit à partir de travaux scientifiques sur le champ.
 
 
Journée animée par Nicolas LAGRANGE, Journaliste à l’AEF
Organisée en séquences et zooms autour de la présentation de travaux.
 

Pré-programme

Journée animée par Nicolas LAGRANGE, journaliste à l’AEF

Début de matinée | « L’entreprise rend-elle compétent.e à travers son implication dans la formation initiale ? »

  • L’entreprise dans les systèmes de formation initiale – comparaisons internationales.
  • Comment un secteur organise son offre de formation pour faire en sorte que l’entreprise rende le jeune compétent.e, notamment via l’apprentissage ?
  • Le rôle des professionnels dans l’élaboration des diplômes, cadre juridique et évolutions.
  • Quand l’entreprise devient (aussi) organisme de formation…

Fin de matinée | Mise en perspective : Conférence de Jean-Louis GENARD

 » Mais pourquoi parle-t-on autant des compétences ? « 

  • Philosophe et docteur en sociologie, dont les travaux portent principalement sur l’éthique, la responsabilité, les politiques publiques, en particulier les politiques sociales.

Déjeuner sous forme de buffet

Après-midi | « L’entreprise rend-elle compétent.e à travers la formation continue et le travail ? »

  • Apprendre au travail en début de vie active.
  • Entreprises du secteur du numérique : un enjeu d’adaptation permanent des compétences.
  • Les entreprises sous-traitantes et les difficultés pour s’y former.
  • L’entretien professionnel peut-il contribuer au développement des compétences ?
  • Les conséquences des transitions numérique et écologique sur le développement des compétences et le rôle des entreprises.

(Titres de interventions non définitifs)

Toutes les informations sur la Biennale 2020
www.cereq.fr/biennale-2020-lentreprise-rend-elle-competente

Formation emploi, n° 145, 2019


Présentation du Formation emploi, n° 145 sur le site du Céreq

Être compétent ou avoir des compétences, les deux expressions sont utilisées. Elles ouvrent sur une pluralité de sens. Compétence(s) s’emploie(nt) en termes d’être ou d’avoir, au singulier ou au pluriel, se décline(nt) en savoir, savoir-faire, savoir-être… On y inclut de plus en plus de dimensions : le collectif, le non-académique, l’esprit d’entreprendre… À la suite de nombreuses publications dans notre revue, ce numéro Varia éclaire, à sa façon, certaines facettes de la galaxie compétence(s).

Formation emploi, n° 145, 2019/1 : varia

La adaptación de las competencias, un desafío para las empresas del sector digital

En el sector digital la innovación está en el corazón del crecimiento. Para favorecerla, las empresas deben más que en otros sectores reclutar personal calificado y cuidar el mantenimiento y renovación de las competencias de sus trabajadores. La formación inicial, la formación continua en sus diferentes formas y la alternancia se utilizan en gran medida en un continuum que podría prefigurar una tendencia más general.

Lire le Calificaciones y empleo n° 102

Jean-Marie Dubois, Patrick Rousset, La adaptación de las competencias, un desafío para las empresas del sector digital in Calificaciones y empleo n° 102 (2017). – 4 p.

Adapting skills : a challenge digital companies have to meet

Innovation is a key factor in growth in the digital sector. In order to foster innovation, digital companies must, to a greater extent than elsewhere in the economy, recruit skilled personnel and ensure that their employees’ skills are maintained and updated. Considerable use is made of initial education, continuing training in its various forms and block-release programmes in a continuum that might prefigure a more general tendency.

Training & employment n° 131

Jean-Marie Dubois, Patrick Rousset, Adapting skills : a challenge digital companies have to meet in Training and employment n° 131 (September-October 2017). – 4 p.

L’adaptation des compétences, un défi à relever pour les entreprises du numérique

Dans le secteur du numérique, l’innovation est au cœur de la croissance. Pour la favoriser, les entreprises doivent, plus qu’ailleurs, recruter du personnel qualifié et veiller au maintien et au renouvellement des compétences de leurs salariés. La formation initiale, la formation continue sous ses différentes formes et l’alternance sont largement mobilisées, dans un continuum qui pourrait préfigurer une tendance plus générale.

Lire le Bref sur le site du Céreq

Jean-Marie Dubois, Patrick Rousset, L’adaptation des compétences, un défi à relever pour les entreprises du numérique in Bref n° 358 (2017). – 4 p.

Expérience sociale Tremplin – Les lycées ont-ils un rôle actif à jouer dans l’insertion des jeunes issus de formation professionnelle ?

Experience-sociale-Tremplin-Les-lycees-ont-ils-un-role-actif-a-jouer-dans-l-insertion-des-jeunes-issus-de-formation-professionnelle_largeCe rapport rend compte de l’évaluation de l’expérience sociale Tremplin, menée de septembre 2012 à mars 2015 dans des lycées professionnels auprès de jeunes en CAP et bac pro. Cette expérience comportait les objectifs suivant : développer un projet d’établissement qui prenne en compte la dimension insertion professionnelle des jeunes ; construire un réseau d’acteurs sociaux et professionnels des territoires ; améliorer l’employabilité des jeunes ; lutter contre les inégalités à l’embauche, réduire les inégalités de genre dans l’insertion professionnelle.

Lire le document sur le site du Céreq

Gleizes, Martine; Lawes, Shirley; Perthuis de Laillevault, François-Xavier de; Rousset, Patrick; Sgarzi, Matteo, Expérience sociale Tremplin – Les lycées ont-ils un rôle actif à jouer dans l’insertion des jeunes issus de formation professionnelle ?   – Marseille : Céreq, 2016. – 99 p. – (Net.Doc; 153) .

How they became eco-friendly architects

How they became eco-friendly architectsThe environmental quality of buildings is an opportunity and,at the same time, a challenge for architects. On the one hand, it gives them a chance to make ‘sustainability’ part of the overall objective of architectural quality; on the other hand, it requires them to acquire new knowledge and competences in a context characterised by economic difficulties and the repositioning of many actors in construction. It is also a challenge for architect training, which has to respond to contemporary issues.

Lire le document sur le site du Céreq

Paul Kalck, How they became eco-friendly architects in Training and employment n° 120 (November-December 2015). – 4 p