Archives par mot-clé : Céreq

Employee training 2.0: the lever effect of ICTs

Lire le Training and employment n° 139 sur le site du Céreq

Enhancing access to and the use and quality of ICTs is one of the 11 thematic objectives of the European Union’s cohesion policy for the period 2014-2020. In France, more than eight out of every ten employees use information and communication technologies (ICTs) in their work, but to varying extents and with very different user profiles. The heaviest users of ICTs are more likely to access organised training and also benefit from the stimulating effect of ICTs on informal learning. Thus pinpointing the influence of ICTs on the various modes of learning at work is one of the possible ways of preparing for the digital transition.

Marion Lambert, Employee training 2.0: the lever effect of ICTs in Training and employment n° 139 (2019). – 4 p.

Pour les lycées professionnels, l’avenir se joue en réseau

Lire le Bref n° 379 sur le site du Céreq

La réforme du lycée professionnel engagée en 2018 compte entre autres sur la généralisation de la « mise en réseau » des établissements de formation pour transformer ce secteur. Une étude du Céreq portant sur deux académies « pilotes » en matière de réseaux d’établissements permet de mieux cerner leurs enjeux, leurs finalités et les défis à relever pour systématiser leur mise en œuvre.

Isabelle Borras, Nathalie Bosse, Madeleine Zalkind, Pour les lycées professionnels, l’avenir se joue en réseau in Bref n° 379 (2019). – 4 p.

Formation emploi, n° 146, 2019

Présentation du Formation emploi, n° 145 sur le site du Céreq

Plus d’1 300 000 apprentis en Allemagne, contre 500 000 en France avec un taux de chômage des jeunes trois fois plus élevé. « D’une corrélation, on fait hâtivement une causalité » indique l’introduction de ce numéro, qui invite à de nécessaires investigations complémentaires.
Il s’agira ici d’éclairer les processus à l’œuvre, d’attirer l’attention sur certaines dimensions essentielles à l’analyse, sans prétendre à la découverte de recettes miracles ou du secret de la compétitivité dans une économie désormais globalisée. Grâce à des spécialistes allemands et français, on mesure mieux, dans ce numéro, comment chaque situation nationale fait système.

Formation emploi, n° 146, 2019/2 : L’apprentissage en Allemagne face à ses défis

What is the gain from education? A close-up look at the evolution of wages over 20 years at the start of the working life

Lire le Training and employment n° 138 sur le site du Céreq

Since the 1980s, all OECD countries have seen significant increases in the share of their populations completing their education with a higher education qualification. This drive to raise education levels is intended to help national economies deal with rapid changes. While it is still too early to assess the scale of the effects of these changes over the long term, we can legitimately seek to investigate them over the short term, and particularly their impact on the groups first affected, namely young people embarking on their working lives.

Arnaud Dupray, Christophe Barret, What is the gain from education? A close-up look at the evolution of wages over 20 years at the start of the working life in Training and employment n° 138 (2019). – 4 p.

Tous informés… tous formés ?

Lire le Bref n° 378 sur le site du Céreq

Pour activer ses droits à la formation, encore faut-il bien les connaître. Les salariés peuvent être informés de différentes façons sur le sujet : par la hiérarchie et les responsables de la formation ou des ressources humaines, par les collègues ou les représentants du personnel, ou encore par leurs propres recherches. Mais selon son mode de diffusion, l’information touche des catégories de salariés différentes, et n’a pas les mêmes conséquences sur leur accès effectif à la formation. 

Carole Brunet, Géraldine Rieucau, Tous informés… tous formés ? in Bref n° 378 (2019). – 4 p.

Le conseil en évolution professionnelle, un nouveau métier ?

Lire le Bref n° 377 sur le site du Céreq

Avec le conseil en évolution professionnelle (CEP), il ne s’agit plus de prescrire un parcours, mais d’aider la personne à élaborer son projet professionnel en cherchant à développer son autonomie. Mis en œuvre de manière diverse par les acteurs de terrain, le CEP a généré un consensus autour de la posture professionnelle à adopter et une intensification des échanges entre conseillers d’une même structure locale.

Alexandra d’Agostino, Liza Baghioni, Laure Gayraud, Agnès Legay, Aline Valette-Wursthen, Le conseil en évolution professionnelle, un nouveau métier ? in Bref n° 377 (mai 2019). – 4 p.

La formation des salariés 2.0 : l’effet levier des TIC

Lire le Bref n° 376 sur le site du Céreq

Plus de huit salariés sur dix mobilisent les technologies de l’information et de la communication (TIC) dans leur travail, mais à des degrés divers et selon des profils d’utilisateurs différents. Les plus connectés accèdent davantage à la formation organisée et bénéficient également de l’effet stimulateur des TIC sur les apprentissages informels. Repérer l’influence des TIC sur les différentes manières d’apprendre au travail est ainsi une des façons possibles d’anticiper la transition numérique.

Marion Lambert, La formation des salariés 2.0 : l’effet levier des TIC in Bref n° 376 (2019). – 4 p.

Formation emploi, n° 145, 2019


Présentation du Formation emploi, n° 145 sur le site du Céreq

Être compétent ou avoir des compétences, les deux expressions sont utilisées. Elles ouvrent sur une pluralité de sens. Compétence(s) s’emploie(nt) en termes d’être ou d’avoir, au singulier ou au pluriel, se décline(nt) en savoir, savoir-faire, savoir-être… On y inclut de plus en plus de dimensions : le collectif, le non-académique, l’esprit d’entreprendre… À la suite de nombreuses publications dans notre revue, ce numéro Varia éclaire, à sa façon, certaines facettes de la galaxie compétence(s).

Formation emploi, n° 145, 2019/1 : varia

La formation en entreprise accompagne les promotions mais fait défaut aux plus fragiles

Lire le Bref n° 374 sur le site du Céreq

Les salariés promus dans leur entreprise sont aussi ceux les plus formés. Cependant la promotion ne reflète qu’une facette des évolutions possibles pour les salariés.

Qu’en est-il alors de la formation quand il s’agit de réorienter un parcours, débloquer une carrière ou éviter un déclassement ?

Ekaterina Melnik-Olive, Camille Stephanus, La formation en entreprise accompagne les promotions mais fait défaut aux plus fragiles in Bref n° 374 (2019). – 4 p.

Parcours professionnels et formation : des liens renouvelés

Actes de la journée d’étude du 7 décembre 2018 organisée par le Conseil national d’évaluations de la formation professionnelle (CNEFP) et le Céreq

Lire le Céreq échanges n° 9 sur le site du Céreq + accès aux vidéos

Lancé par le Conseil national d’évaluations de la formation professionnelle (CNEFP), réalisé par le Céreq et financé par le Fonds paritaire de sécurisation des parcours professionnels (FPSPP), le Dispositif d’enquêtes sur la formation et itinéraires des salariés (Defis) suit sur cinq années (2014-2019) les itinéraires de 16 000 personnes représentatives des salariés en poste fin 2013.
Cette journée d’étude s’est déroulée en suivant trois sessions thématiques : « Apprendre au travail : la part du formel et de l’informel », « La formation comme liberté professionnelle » et « À quoi sert la formation continue ? ». Elle présente les résultats des trois premières vagues de l’enquête en les mettant en regard des orientations de la réforme de 2018 en cours de déploiement.

Pierre Carloni, Marion Lambert et Isabelle Marion-Vernoux (coordonnateurs), Parcours professionnels et formation : des liens renouvelés : Actes de la journée d’étude du 7 décembre 2018 organisée par le Conseil national d’évaluations de la formation professionnelle (CNEFP) et le Céreq – Marseille : Céreq ; Paris : CNEFP, 2019. – 62 p. – (Céreq Echanges; 9)

Et les femmes devinrent plus diplômées que les hommes…

Lire le Bref n° 373

En deux décennies, la place des jeunes femmes sur le marché du travail s’est améliorée : plus diplômées, davantage en emploi, elles bénéficient aussi d’un début de rattrapage salarial, et accèdent à des métiers et des filières plus proches de ceux des hommes. Mais ce rapprochement est en partie alimenté par la dégradation de la situation des hommes. Et malgré tout des inégalités persistent, notamment dans l’accès au statut de cadre.

Thomas Couppié, Dominique Epiphane, Et les femmes devinrent plus diplômées que les hommes… in Bref n° 373 (2019). – 4 p.