Etude : Carrière et rapport à la carrière chez les jeunes salarié-e-s d’exécution du privé

Auteurs: Pascal BARBIER  (Chercheur, Université de Louvain, IACCHOS) – Pauline SEILLER (Maître de conférence, Université de caen, CerreV)

Résumé: 

Cette recherche s’intéresse aux salariés « stables » de l’industrie et des services, ceux dont l’emploi est à la fois garanti par un contrat à durée indéterminée et par l’appartenance à une grande entreprise. Elle apporte des éléments de compréhension sur un aspect du « rapport au travail » des salariés les plus stables: celui de la « carrièree interne dans une entreprise. En effet la carrière structure le rapport que les salariés entretiennent avec leur travail : elle cimente leus attentes professionnelles (valeur du diplôme, fermeture de la promition, etc.). En un mot, elle constitue un aspect central du rapport au travail, aspect aujourd’hui relégué dans l’espace public par la question des restructurations et des licenciements, mais dont l’importance dans le vécu des salariés ne saurait être ignorée.

Lire l’étude en ligne

Cette étude est consultable au Centre de documentation de l’IRES. Pour consulter la base documentaire de l’RES

Cette étude est une Agence d’obectifs. L’Ires soutient l’effort de recherche propre à chaque organisation syndicale en finançant des programmes établis par chacune d’elles. Les résultats de ces recherches ou travaux regroupés sous l’appellation « Agence d’objectifs » sont menés sous leur responsabilité. Les résultats de ces recherches sont mis à la disposition de l’ensemble du mouvement syndical. Toutes  les agences d’objectifs sont regroupées sur le site de l’Ires.

 

 

 

VEILLE : Le Bulletin des nouveautés de l’IRES

Veuillez trouver le dernier Bulletin des nouveautés de l’Ires n° 615 couvrant la période du 8 au 15 novembre 2013

 

Il signale les dernières publications de l’Institut ainsi qu’une sélection de références issues des dernières acquisitions du Centre de documentation : revues  scientifiques, publications des organisations  syndicales, rapports publics, statistiques, etc. avec liens vers les documents en ligne (textes intégraux ou sommaires des revues quand ceux-ci sont disponibles).

 

→ Suivez également les ressources du Centre sur :

Séminaire « Maladies industrielles et mobilisations collectives » (4è année)

Le séminaire « Maladies industrielles et mobilisations collectives », organisé par Pascal Marichalar et Laure Pitti reprendra le 23 janvier 2014 à l’EHESS.

Initié en 2010, ce séminaire de sciences sociales est un lieu d’échange autour des mobilisations collectives contre les maladies industrielles. Nous définissons ces dernières comme l’ensemble des affections néfastes pour la santé des travailleurs et des riverains qui résultent de certaines activités industrielles. Une attention particulière est portée à la définition sociale de la santé et des maladies, aux conditions de possibilité des mobilisations et à la forme de ces dernières, à la construction politique d’une notion de risque « acceptable » et aux efforts pour la déconstruire, ainsi qu’aux interactions entre ce qui se passe dans et hors de l’usine.
Des enquêtes sociologiques et historiques récentes ou en cours forment la base de la réflexion du séminaire, qui est ouvert à tous (notamment étudiants, enseignants-chercheurs, autres professions intéressées par ces questions).

ouvert à toutes et tous, le séminaire se tient le jeudi de 14h à 17h, à l’EHESS, salle 587, 5e étage, avenue de France, 75013 Paris .

Séances à venir :

Jeudi 23 janvier, 14h-17h
Séance introductive : Maladies industrielles & mobilisations collectives, quelle actualité scientifique et sociale ?

 Jeudi 27 mars, 14h-17h
Les accidents du travail dans la sidérurgie : le destin probable des ouvriers
avec Cédric Lomba, CRESPPA-CSU

 Jeudi 3 avril, 14h-17h (attention salle inhabituelle : salle 1, RdC)
Le métier d’inspecteur du travail, ses évolutions, ses contradictions
avec Marie Szarlej, CENS.

 Jeudi 22 mai, 14h-17h
Pour quoi faire reconnaître sa maladie professionnelle (et pourquoi elle n’est pas reconnue)
avec Cécile Durand, GISCOP 93, et Anne Marchand, sociologue, Université d’Evry et GISCOP 93.

 Jeudi 12 juin, 14h-17h
Les travailleurs sous-traitants de l’industrie nucléaire
avec Marie Ghis, CEMS.

Séminaire soutenu par les laboratoires IRIS (UMR 8156) et CRESPPA-équipe CSU (UMR 7217).

  • Programme en PDF
  • Années précédentes
    Les programmes et intervenants 2010-2013 sont consultables sur le site du CSU, accompagnés d’une bibliographie indicative.
  • Lien sur ce site

Bulletin des nouveautés de l’IRES 614

 

 

Veuillez trouver le dernier Bulletin des nouveautés de l’Ires n° 614 couvrant la période du 8 au 15 novembre 2013

 

Il signale les dernières publications de l’Institut ainsi qu’une sélection de références issues des dernières acquisitions du Centre de documentation : revues  scientifiques, publications des organisations  syndicales, rapports publics, statistiques, etc. avec liens vers les documents en ligne (textes intégraux ou sommaires des revues quand ceux-ci sont disponibles).

 

→ Suivez également les ressources du Centre sur :

Soutenance de thèse

Angèle GROVEL, Université Paris Ouest Nanterre-La Défense et Cresppa-GTM
« Les Officiers de la Marine Marchande : un groupe professionnel dans la tempête ? Accès au métier, socialisations et carrières des élèves des écoles supérieures maritimes au début du XXIème siècle. »

A 9h, le lundi 9 décembre 2013, – Université Paris 10 Nanterre – 200 Avenue de la République,  92000 Nanterre – Bâtiment B, salle des thèses.

Thèse menée sous la direction de Frédéric Charles, Université Paris 10 Nanterre.

Composition du Jury :
Frédéric Charles,  Marlaine Cacouault-Bitaud (rapporteure), Philippe Combessie, Charles Gadéa (rapporteur), André Grelon, Denis LeMaître.

Résumé :
Cette thèse vise à étudier les logiques d’accès, de socialisation et de carrière des futurs Officiers de la Marine Marchande dans un contexte de déréglementations du marché du travail et de reconfiguration de la formation. Dans une première partie, il s’agit de mettre au jour les conditions d’émergence et d’institutionnalisation de la formation des Officiers et son rôle dans la dynamique du groupe professionnel, depuis les tentatives d’enseignement des savoirs nautiques au cours de l’Ancien Régime jusqu’à la reconnaissance des titres maritimes en titres d’ingénieur au début du XXIème Siècle. Cette sociohistoire des écoles d’Officiers met en lumière le caractère structurel de la « crise » du groupe et permet d’étudier les rhétoriques développées et les ressources mobilisées par ce dernier pour assurer sa « survie ». A partir de l’exploitation de deux enquêtes par questionnaires et de l’analyse d’entretiens avec des futurs et anciens navigants, il revient ensuite d’interroger dans quelles mesures les transformations de la formation, les mutations du marché de l’emploi et les évolutions du travail pèsent sur les cadres traditionnels de socialisation et de carrière. Après avoir réalisé une sociogenèse des dispositions sociales d’accès au métier, cette thèse décrit et analyse les mécanismes de socialisation au sein des établissements et à bord des navires marchands. Enfin, ce travail s’achève sur l’étude des trajectoires professionnelles des futurs et des anciens Officiers. Il est alors question de dégager les étapes de la carrière avant de se focaliser sur les facteurs qui expliquent les sorties du métier.

 Mots clés : Officiers de la Marine Marchande, écoles, formation, ingénieurs, crise, vocation, dispositions, socialisations, carrières, reconversion.

Genre, travail et mobilités au prisme des comparaisons internationales

Séminaire public de l’équipe GTM du Centre de recherches sociologiques et politiques de Paris (Cresppa)

Coordination : Fatiha Talahite, Sylvie Contrepois

Introduction :
Au cours de ces dernières années, les chercheur.e.s du GTM ont été impliqué.e.s dans différentes collaborations internationales. De ces multiples confrontations d’univers scientifiques, il ressort une connaissance enrichie des sociétés contemporaines et de leurs évolutions, mais aussi des interrogations sur la pertinence et la portée des catégories d’analyse utilisées au quotidien dans chacun des pays. L’objectif du séminaire du GTM pour 2013-2014, est d’offrir au public le récit à plusieurs voix de ces expériences.

Chaque chercheur.e impliqué.e dans des coopérations internationales a été encouragé.e à inviter ses collègues étrangers à présenter avec elles / eux les résultats des travaux communs et les questionnements émergeant de la confrontation de leurs différents univers d’interprétation.

Le séminaire de l’équipe GTM est ouvert au public, sans inscription, et se déroule sauf exception un lundi par mois sur le site CNRS Pouchet (Paris, 17ème), en salle des conférences.

Pour tout renseignement : sandra.nicolas@gtm.cnrs.fr – plan d’accès

Programme :

Mercredi 9 et jeudi 10 octobre 2013, toute la journée
Organisation et conditions du travail moderne. Emploi, chômage et précarité au travail
Colloque international de clôture du Programme COFECUB – CAPES (France-Brésil)
Sabine Fortino, sociologue, maître de conférences université Paris 10, chercheure GTM-Cresppa – Danièle Linhart, sociologue, directrice de recherches émérite au CNRS, GTM-Cresppa – Lucie Tanguy, sociologue, GTM-Cresppa
Retour sur le programme du colloque (Les Échos du travail, 5 octobre 2013)

Lundi 04 novembre 2013, 14h-17h
Mayotte, 101e département : une sociologie du postcolonial Outre-Mer
Nicolas Roinsard, sociologue, maître de conférences université de Clermont-Ferrand, chercheur GTM-Cresppa

Lundi 9 décembre 2013, 14h-17h
Désindustrialisation et identités collectives
Sylvie Contrepois, sociologue, chercheure Working Lives Research Institute, London Metropolitan University (LMU) et CSU-Cresppa – Kazimiera Wodz, sociologue, professeure université de Silésie, Pologne – Cilla Ross, historienne, reader, Working Lives Research Institute, LMU – Steve Jefferys, historien, directeur du Faculty Advanced Institute for Research, LMU – Juan Carlos Revilla, sociologue, professeur université de Compultense, Madrid

Lundi 13 janvier 2014, 14h-17h
Genre et conflits en Afrique subsaharienne
Marguerite Rollinde, sociologue, GTM-Cresppa – Jacques Tshibwabwa, sociologue, Réseau Universitaire des Chercheurs en Genre (RUCG) de l’Université de Kinshasa (RDC)

Lundi 10 février 2014, 14h-17h
« Aidants familiaux », articulation des trajectoires professionnelle et de care. Comparaison France-Japon
Aurélie Damamme, sociologue, maitre de conférences université Paris 8, chercheure au GTM-Cresppa – Kurumi Sugita, sociologue anthropologue, chargée de recherches au CNRS, Institut d’Asie orientale, Lyon

Lundi 10 mars 2014, 14h-17h
Le chômage: une stratégie de comparaison internationale
Didier Demazière, sociologue, directeur de recherche au CNRS, CSO-CNRS-Sciences Po – Helena Hirata, sociologue, directrice de recherche émérite au CNRS, GTM-Cresppa

Lundi 7 avril 2014, 14h-17h
Politiques d’emploi et régimes de genre en Bulgarie
Danièle Kergoat, sociologue, directrice de recherche émérite au CNRS, GTM-Cresppa – Katia Vladimirova, économiste, professeure université de Sofia

Lundi 12 mai 2014, 14h-17h
Les enquêtes démographiques au Mexique du projet EDER
Carole Brugeilles, démographe, maître de conférences université Paris 10, CERPOS – Pascal Sebille, Maitre de conférences université Paris 10, CERPOS

Lundi 2 juin 2014, 14h-17h
Les « savoirs migrer »
Adelina Miranda, sociologue, maître de conférences université de Naples, chercheure associée au GTM-Cresppa – Djaouida Sehili, sociologue, PAST, université Paris 13, chercheure au GTM-Cresppa – Sara Maria Lara Florès, sociologue, chercheure, Instituto de Investigaciones Sociales de la Universidad Nacional Autonoma de México (UNAM), Mexico

Programme en pdf

L’expertise sur autrui : l’individualisation des politiques sociales entre droit et jugements

9782875740649,0-1828126LIMA Léa. L’expertise sur autrui. L’individualisation des politiques sociales entre droit et jugements. Frankfurt am Main : Peter Lang, 2013. 242 p.

Avec les contributions de Catherine BOURGEOIS, Marie-Christine BUREAU, Léa LIMA, Marie LOISON, Barbara RIST, Christophe TROMBERT, membres du laboratoire LISE (Cnam-Cnrs).

Remises de peine, droits à compensation du handicap, droit au logement ou aides à l’insertion professionnelle, nombreux sont les domaines du droit des individus qui sont confrontés à la montée de l’individualisation ; leur attribution est désormais soumise à l’examen de situations individuelles par des commissions réunissant professionnels et partenaires institutionnels autour d’une même table. Aujourd’hui, les droits sociaux visent moins à protéger les individus qu’à transformer durablement leur destin (les rendre plus « employables », plus « insérables »). Les vies et les envies des personnes vulnérables sont ainsi sans cesse passées au crible de l’expertise croisée des professionnels de l’État social transformateur. Mais comment individualiser les droits, personnaliser les réponses, lorsque la pression du flux de demandes s’accroit ? Comment évaluer chaque demande particulière sans porter atteinte au principe d’égalité de traitement ?
En s’appuyant sur un programme d’enquêtes socio-ethnographiques dans cinq secteurs (politique de l’emploi, insertion des jeunes, administration pénitentiaire, handicap, et logement), cet ouvrage explore les multiples facettes de la production collective du jugement sur les personnes vulnérables prises sous l’angle social, professionnel ou médical.

http://www.peterlang.com/index.cfm?event=cmp.ccc.seitenstruktur.detailseiten&seitentyp=produkt&pk=76806&concordeid=574064

Consulter le sommaire : 574064_TOC

Bulletin des nouveautés n°612

 

→Bulletin des nouveautés de l’IRES

Le Centre de documentation de l’Ires édite et diffuse chaque vendredi un Bulletin bibliographique.

Il signale les dernières publications de l’Institut ainsi qu’une sélection de références issues des dernières acquisitions du Centre de documentation : revues scientifiques, publications des organisations  syndicales, rapports publics, statistiques, etc avec liens vers les documents en ligne (texte intégral ou sommaire intégral des revues quand ceux-ci sont disponibles).