Le développement des services financiers postaux : un enjeu local.

Vient de paraître : Connaissance de l’emploi n°103.

Nadège Vezinat, Le développement des services financiers postaux : un enjeu local, 4p.

Les conseillers financiers de La Poste constituent un groupe
professionnel à part au sein de l’entreprise postale. Placés au coeur
des tensions entre service public et monde marchand, ils concrétisent le
dépassement du clivage entre organisations publique et privée au sein
de cette ancienne administration d’État où ils incarnent et justifient
le développement de ses services financiers ainsi que la poursuite de
ses missions d’intérêt général.
S’appuyant sur le réseau des bureaux de poste implanté de longue date mais souvent menacé de fermetures…

Plus de détail et lien vers le PDF  : cliquez ici.

Appel à contribution. « L’organisation du travail à l’épreuve des risques psychosociaux »

Pour le premier numéro de La revue des conditions de travail à paraître au 1er trimestre 2014, l’Anact lance un appel à contribution sur le thème des RPS.

L’organisation du travail à l’épreuve des risques psychosociaux ?

Depuis le milieu des années 2000, les RPS constituent un vocable incontournable pour parler du travail et de son évolution. Mais l’irruption de cette thématique n’est pas sans poser de nombreux problèmes à l’intervention sur les conditions de travail. Si les RPS ont certainement permis de réintroduire les questions de santé au travail au cœur du débat public, il n’en reste pas moins que l’utilisation de cette notion soulève de nombreuses interrogations et débats. Le risque associé à l’usage des RPS, c’est évidemment de se cantonner à la réparation individuelle, à vouloir avant tout soigner les salariés plutôt que de prendre soin du travail et de transformer son organisation. Dans cette optique, il s’agirait alors de « changer le travail vécu plus que le travail réel »[1], de s’intéresser avant tout aux symptômes individuels et à l’expression du mal-être plutôt qu’à ce qui conditionne étroitement le travail et son organisation.

Face à ce tropisme, le réseau de l’Anact a toujours tenté d’inscrire les RPS dans les dynamiques de changements organisationnels et d’évolution du travail. L’enjeu est de comprendre le travail, de favoriser l’élucidation des controverses sur la qualité de celui-ci et de ses finalités afin de proposer des modes de transformation de l’organisation plus concertés et ouverts à une pluralité de logiques (rapports de service, travail bien fait, etc.). Pour traiter des RPS, il s’agit alors de placer au centre de la réflexion les questions d’environnement du travail et d’organisation. Cette posture implique de rompre avec une conceptualisation des RPS centrée prioritairement sur les symptômes et les facteurs de risques.

Il est temps de faire un bilan de cette expérience et d’en montrer les atouts et les limites, autant à partir des interventions du réseau que dans des problématiques plus générales, issues de la recherche et du conseil. Qu’en est-il alors des nouveaux objets d’intervention impliqués par les RPS – la qualité de vie au travail, l’organisation du travail et le renouvellement des formes de la négociation – et comment ces questions sont-elles traitées dans l’intervention en conditions de travail ? Le dossier entend valoriser des expériences qui ont tenté d’intégrer la compréhension des RPS dans des dynamiques de transformations de l’organisation du travail. Une attention particulière sera également portée à la façon dont ces expériences ont pu contribuer à mieux équiper les acteurs pour faire face au changement.

Dans cette perspective, La revue des conditions de travail propose un appel à contribution vers les communautés de chercheurs, de consultants et d’intervenants impliqués dans le champ des conditions de travail et les dynamiques de changements organisationnels.

[1] Marie-Anne Dujarier, « Une analyse sociologique des discours sur la souffrance au travail », dans Destins politiques de la souffrance. Intervention sociale, justice, travail, sous la direction de Thomas Périlleux et John Cultiaux, Érès, 2009, p. 131.

note: Vous souhaitez contribuer ?

L’Anact lance une nouvelle revue intitulée « La revue des conditions de travail »

Destinée à un public de chercheurs, de praticiens et de consultants, cette nouvelle revue ambitionne d’approfondir et de renouveler le regard porté sur les évolutions du travail.
L’Anact lance une nouvelle revue numérique intitulée La revue des conditions de travail dont Le premier numéro sera publié en juin 2014.
La revue des conditions de travail propose de cheminer sur deux voies :
  • La première empruntera le très riche matériau issu des expérimentations menées par le réseau Anact (notamment dans les PME) et des consultants en entreprises, comme autant d’expériences originales de conduite concertée du changement.
  • La seconde prendra appui sur des contributions scientifiques issues des nombreuses disciplines convoquées par le travail et ses conditions d’exercice.

La revue des conditions de travail

Thèse de Doctorat : « Les pratiques des consultants dans la gestion des risques psychosociaux »

LES PRATIQUES DES CONSULTANTS
DANS LA GESTION DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX
AU TRAVAIL

Tarik CHAKOR

Thèse en vue de l’obtention du Doctorat ès Sciences de Gestion
Aix-Marseille Université , LEST UMR 7317

L’expression « risques psychosociaux au travail » (RPS) est apparue dans la seconde partie des années 2000, faisant progressivement l’objet de plusieurs initiatives de la part des pouvoirs publics, mettant en évidence un intérêt croissant autour de ce phénomène. Différents éléments peuvent permettre d’expliquer cet intérêt grandissant autour du « phénomène RPS » : un enjeu économique croissant, une évolution du travail et l’apparition de nouvelles attentes et d’un nouveau rapport au travail (…)

 

Données longitudinales et action publique

A l’épreuve du temps : données longitudinales et analyse de l’action publique

XXes journées d’étude sur les données longitudinales dans l’analyse du marché du travail, Bordeaux, 25-26 juin 2013

Le rapport des données longitudinales à l’action publique n’est pas une question nouvelle. Il restait à l’aborder frontalement, comme thème directeur, et c’est l’objet de cette vingtième édition des « Journées du Longitudinal » dont les contributions sont regroupées dans cet ouvrage.

Les données longitudinales demeurent encore largement sous-exploitées par les analyses de l’action publique. Elles sont également encore faiblement investies par les décideurs et opérateurs des politiques publiques. Dans le champ de la relation formation-emploi, alors même que tous ses segments (éducation, formation, orientation) sont aujourd’hui étiquetés « tout au long de la vie », la prise en compte des temporalités des parcours et des trajectoires dans la construction de l’action publique demeure souvent anecdotique. Or, les analyses sur moyenne et longue période sont riches d’enseignement.

Voir ce Relief  sur le site du Céreq

Thierry Berthet, Gérard Boudesseul, Thomas Couppié, Laure Gayraud, Jean-François Giret,  Philippe Lemistre, Antoine Vérétout, Patrick Werquin, Joël Zaffran, A l’épreuve du temps : données longitudinales et analyse de l’action publique : XXes journées d’étude sur les données longitudinales dans l’analyse du marché du travail, Bordeaux, 25-26 juin 2013 / Journées d’étude sur les données longitudinales dans l’analyse du marché du travail (JDL n° XX; 25-26 juin 2013; Bordeaux);  – Marseille : Céreq, 2013. – 283 p. – (Relief. Échanges du Céreq; 42) .

Quelle aide à la recherche d’emploi pour les diplômés du supérieur en difficulté ?

Améliorer l’accès à l’emploi des jeunes en difficulté d’insertion en sécurisant leur revenu et en les accompagnant : tel était l’objectif du revenu contractualisé d’autonomie (RCA) expérimenté en 2011 et 2012.

Décliné pour les diplômés du supérieur, le RCA s’avère peu concluant sur l’allocation. En revanche, l’accompagnement apparaît comme une réelle plus value pour ces jeunes qui disent manquer d’appui adapté au moment de leur recherche d’emploi.

Voir ce Bref sur le site du Céreq

Isabelle Borras ; Nathalie Bosse, Quelle aide à la recherche d’emploi pour les diplômés du supérieur en difficulté ? in Bref n° 313 (août 2013). – 4 p.

Call for papers on « The Social Sustainability of Professional Working Lives in Modern Society”

Call for papers

Special issue

Sustainability Accounting, Management & Policy

Journal (SAMPJ)

 

 

Sustainability Accounting, Management and Policy Journal

Societal, educational and economic changes over the last decade have resulted in growing interest in the sustainability of professional working lives. This special edition welcomes research which furthers an understanding of how individual employees, employing organisations and professions manage, or indeed mismanage the social sustainability of modern professionals’ lifestyles. Of particular interest, is how this occurs within accounting and business management workplaces. Papers can be theoretical, or empirical in nature. They can adopt a historical or contemporary perspective, and draw on a range of theoretical approaches. The social sustainability of professional working lives is a broad issue that covers many disparate but interconnected areas such as parenthood, climate change, migration and economic downturns. For example, there is a growing interest in employees’ work-lifestyle balance within modern society. Concern with work-lifestyle balance has witnessed the growth of flexible working arrangements, and raised an awareness of inter-generational differences in attitudes toward the work-lifestyle balance…

PLUS D’INFORMATION

http://www.emeraldinsight.com/authors/writing/calls.htm?id=4899

 

CALENDRIER

Deadline: May 2014

 

 

 

 

Appel à contributions « Santé et organisation du travail »

     Appel à contributions

 Special issue

 Chronique du Travail

Rédacteurs en chef du numéro  :  Ph.  Mossé et S.  Moullet  (LEST UMR 7317)

 

Cet appel propose d’alimenter le débat en regroupant des contributions originales au sein du numéro 4 qui paraîtra à l’automne 2014. Les contributions attendues peuvent émaner de toutes les disciplines des Sciences sociales et humaines.

Abordant l’une ou l’autre des dimensions de l’impact sur la santé au travail des formes d’organisation du travail et des modes de gestion des ressources humaines. Sont donc attendues des contributions qui traiteraient de la manière dont ces questions sont prises en compte par et pour les acteurs du monde du travail aux prises avec une crise, sinon une mutation, de la relation à l’emploi et au travail.

 

PLUS D’INFORMATION

http://irt.univ-amu.fr/revue#chroniques_appel4

 

CALENDRIER

10 février 2014