Réseaux de recherche sur le travail, l’emploi et la formation

Accueil

Réseaux et groupes thématiques de l’Association française de sociologie

 

Réseaux constitués autour de projets/de financements de recherche

Agence d’objectifs IRES : Jeunesses précaires. Impasses et horizons

Editeur : CFTC

Auteur : BORDIEC, Sylvain

Résumé : « Jeunes et précarité sont des thèmes abondamment déclinés sous diverses formes et massivement investis pas les sphères politique, syndicale, médiatique, le domaine administratif et même la société civile. Récemment, le « contrat de génération », mis en place par le gouvernement, a placé la jeunesse, au cœur des préoccupations. Pourtant les principaux intéressés se retranchent dans une sorte de silence. Jeunesses précaires, jeunesses atones ? […] Dans la continuité de l’Université d’été CFTC de 2010 sur les jeunes, cette étude, après un état des lieux précis, tente d’esquisser une série de propositions afin de mieux prendre en compte les aspirations des jeunes de notre pays. Quelles solutions pour une jeunesse discriminée économiquement, désocialisée culturellement et sous-représentée politiquement ? « 

Agence d’objectifs IRES : Les risques psychosociaux des pratiques managériales chez les cadres

Editeur : CFE-CGC

Auteur : ROUSSEL, Eric

Résumé : Colmater, combler, s’arranger, s’accommoder, mais avec quels effets ? Voilà, pour l’essentiel, la ligne que suivra l’auteur de cette étude qui nous entraînera dans les effets, parfois délétères sur la santé, des pratiques managériales chez les cadres. Les risques psychosociaux y seront appréhendés comme les produits possibles des tentatives auxquelles se prêtent les cadres dans leur quotidien dès lors que ce qu’ils sont conduits à faire (compte tenu des politiques managériales à l’œuvre dans leur entreprise et des outils de management mis à leur disposition) les éloigne de ce qu’ils sont (sous diverses facettes de leur identité).

Consultation en ligne

Agence d’objectifs IRES : Le coût du capital et son surcoût. Sens de la notion, mesure et évolution, conséquences économiques

Editeurs : CGT/Université Lille 1/ Clersé Umr 8019

Auteurs : CORDONNIER, Laurent/DALLERY, Thomas/DUWICQUET, Vincent

Extrait de l’ introduction  : « …C’est ce à quoi cette étude est en partie consacrée. Son intention première est bien, en effet, d’inviter les esprits curieux à s’intéresser de plus près au coût du capital. Non par simple souci de symétrie avec la manière dont est mobilisée aujourd’hui la question du coût du travail, dans l’idée de fournir une sorte de réponse du berger à la bergère. Il n’est pas question de cela. L’objectif n’est pas de monter en épingle une relation entre le coût du capital et les problèmes de compétitivité de l’économie française. L’objectif poursuivi est sans doute plus vaste : il est de donner à voir, ou de redonner à voir, sous une forme que l’on espère actualisée, les conséquences néfastes de l’élévation du coût du capital dans l’ère du capitalisme financiarisé, tant sur les plans microéconomiques que macroéconomiques. « 

Bulletin des nouveautés de l’Ires 597

 

Bulletin des nouveautés 

Le Centre de documentation de l’Ires édite et diffuse chaque vendredi par voie électronique un Bulletin bibliographique. La nouvelle formule de ce Bulletin des Nouveautés signale les dernières publications de l’Institut ainsi qu’une sélection de références issues des dernières acquisitions du Centre de documentation : revues  scientifiques, publications des organisations  syndicales, rapports publics, statistiques, etc avec liens vers les documents en ligne (texte intégral ou sommaire intégral des revues quand ceux-ci sont disponibles).

Relever les défis de la Validation des acquis de l’expérience

Ce dernier numéro de la revue Formation emploi propose un dossier sur la validation des acquis de l’expérience. Le dispositif de validation des acquis de l’expérience (VAE) vise à transformer l’expérience en équivalent formation afin d’obtenir un diplôme. Cette transformation est loin d’aller de soi ; s’engager dans la VAE est un processus qui se construit chemin faisant et nécessite un accompagnement.

Formation Emploi , n° 122 , 2013 , 178 p

Sommaire du numéro

3ème biennale Formation-Emploi du Céreq : Quand l’entreprise forme – Quand la formation sécurise

Loin d’investir davantage sur la formation, les employeurs freinent leurs dépenses en période de conjoncture difficile. Alors que sous l’effet de la crise, les efforts de formation risquent de fléchir dans les entreprises, que les jeunes ont un accès de plus en plus difficile à l’emploi, le Céreq a choisi de placer « la formation, l’entreprise et la sécurisation des parcours » au premier plan de sa troisième biennale formation-emploi.

La manifestation se déroulera à : Paris, le jeudi 19 septembre 2013 à la Cité universitaire internationale.

Cette journée est destinée à présenter les études récentes menées par le Centre pour les soumettre à la discussion de divers acteurs de la formation professionnelle : partenaires sociaux, services de l’Etat, Régions, organismes de formation, etc.

Basées sur de grandes enquêtes nationales et européennes, les études du Céreq balaient certaines idées reçues.

Les débats seront scindés en deux thématiques :

  •  Comment sécuriser les parcours professionnels par la formation ?
  • Comment sécuriser la transition de l’école à l’emploi par l’apprentissage ?

 

Entrée libre sur inscription – sur le site de la Biennale Céreq : Informations et inscription

Contact presse : Marie-Christine Antonucci – servicepresse@cereq.fr – 04 91 13 28 94

Travail,santé,éducation : individualisation des parcours sociaux et inégalités

Cet ouvrage explore le nouveau concept de « parcours social », concept particulièrement efficient pour observer les inégalités de toutes sortes que subissent les hommes et les femmes dans des domaines aussi variés que le travail, la santé, l’éducation et la formation. Il apparaît que le processus d’individualisation mis en œuvre par les politiques publiques et les nouvelles formes de management favorise l’émergence, le maintien ou l’aggravation de ces inégalités dans nos sociétés.

 

Melchior, Jean-Philippe, dir. ; Widmer, Eric, dir., Travail,santé,éducation : individualisation des parcours sociaux et inégalités, Ertul, Servet, dir. ;  . – Paris : L’Harmattan, 2013. – 287 p. – (Logiques sociales) .

 

Auteurs Céreq ayant participé à cet ouvrage :

Calmand, Julien; Giret, Jean-François, L’éclatement des parcours professionnels des diplômés de doctorat en France

S’approprier les outils de la qualité : enjeux, outils et usages

Comment les outils de la qualité répondent-ils en pratique aux exigences de plus en plus fortes des acteurs et du marché de la formation ? Comment permettent-ils à chacun, qu’il soit acheteur, bénéficiaire ou prestataire, de réussir de façon optimale la conduite d’un projet de formation ? A l’occasion de la publication de nouvelles normes Afnor dédiées à la formation, ce dossier documentaire propose une sélection d’articles ainsi qu’une bibliographie consacrées aux outils de la qualité à l’aune de leurs usages.

S’approprier les outils de la qualité : enjeux, outils et usages

Laura Tedesco, Xavier Vonkorad

Centre Inffo, avril 2013, 41 p.

Lire le dossier

La certification professionnelle

Ce dossier documentaire propose une sélection d’articles du Quotidien de la formation en lien avec la certification professionnelle (RNCP, CNCP, référentiels de certification) ainsi qu’une bibliographie en quatre parties : la certification professionnelle, les référentiels (de certification, d’emploi, de compétences, de formation), des perspectives européennes (notamment le Cadre européen des certifications), des exemples de référentiels en ligne.

 

La certification professionnelle

Catherine Quentric

Centre Inffo, mai 2013, 30 p.

Lire le dossier

 

 

 

 

 

Lire le dossier

Quelles sont les politiques de formation continue dans les petites entreprises ?

Moins formatrices, quel que soit le type de formation considéré, les entreprises de 10 à 49 salariés sont l’objet de l’attention des pouvoirs publics et des partenaires sociaux. 40 % d’entre elles s’engagent néanmoins dans la formation, et structurent leur politique en la matière. Seules 6 % semblent véritablement articuler recours important à la formation, stratégie économique et carrière de leurs salariés.

Voir ce Bref sur le site du Céreq

Isabelle Marion-Vernoux, Variété des politiques de formation continue dans les petites entreprises in Bref n° 310 (mai 2013). – 4 p.

L’emploi en temps de crise – ouvrage collectif du CEE

L'emploi en temps de crise Le Centre d’études de l’emploi publie L’emploi en temps de crise, ouvrage collectif sous la direction de Catherine Spieser.

Auteurs : Spieser Catherine, Amossé Thomas, Bory Anne, Calavrezo Oana, Dalmasso Raphaël, Danzin Elisabeth, Duhautois Richard, Erhel Christine, Eydoux Anne, Gomel Bernard, Jobert Annette, Kalugina Ekaterina, Levionnois Charlotte, Meixner Marie, Oeser Alexandra, Sarfati Francois, Serverin Evelyne, Simonnet Véronique, Trancart Danièle, Vézinat Nadège.

 

 

Commander l’ouvrage

L’emploi n’a jamais été autant d’actualité. La crise économique et financière qui touche l’ensemble des pays d’Europe depuis 2008 a conduit à une hausse massive du chômage remettant en cause le fonctionnement
des marchés du travail. Les acteurs de l’entreprise, les politiques publiques, les organisations syndicales et patronales sont confrontés de plein fouet aux bouleversements des marchés, aux enjeux du maintien de
l’emploi et à la lutte contre le chômage.

Comment les sociétés européennes affrontent-elles cette crise de l’emploi ? Les trajectoires
individuelles, particulièrement celles des salariés les plus vulnérables ‒ les jeunes, les seniors, les femmes ‒ subissent des ruptures. L’efficacité des instruments d’action publique (dispositifs d’activité réduite, politiques de l’emploi, droit du travail) est mise à rude épreuve, conduisant à de nombreuses réformes. Les restructurations d’entreprise donnent lieu à de nouvelles formes de mobilisations de la part des salariés et de leurs représentants.

Grâce à l’éclairage de travaux de recherche inédits, ce livre nous donne à voir les manifestations de la crise dans leur détail, leur diversité et leur gravité. Sont ici réunies les contributions de vingt chercheurs spécialistes du marché du travail et des politiques de l’emploi s’appuyant sur les outils de l’économie, de la sociologie, de la science politique et du droit.