Archives de catégorie : Publications

Enquête 2020 auprès de la Génération 2017. Insertion des sortants du secondaire, la voie professionnelle reste un atout

Lire le Bref n° 433 sur le site du Céreq

Bacheliers, titulaires de CAP issus de formation en alternance ou de la voie scolaire, non-diplômés ayant ou non achevé leur formation… Les premières années de vie active des sortants du secondaire portent la marque de la diversité de leurs parcours scolaires. Détenir un diplôme, avoir connu une acculturation au monde de l’entreprise, via l’alternance ou un stage par exemple, sont des facteurs favorisant les trajectoires en emploi. Celles-ci passent par certains secteurs d’activité recrutant et fidélisant une main-d’œuvre débutante.

Olivier Joseph, Manon Olaria, Arthur Félix Sawadogo, Enquête 2020 auprès de la Génération 2017. Insertion des sortants du secondaire, la voie professionnelle reste un atout in Céreq Bref n° 433 (2023). – 4 p.

Chemins vers l’emploi et la vie adulte : l’inégalité des possibles

Lire le Céreq Essentiel n° 4 sur le site du Céreq

L’insertion des jeunes dans la vie active et sur le marché du travail prend du temps. Au fil des années, certains et certaines stabilisent leurs positions professionnelles, voire amorcent des carrières ascendantes, accèdent à l’autonomie et fondent des foyers. D’autres, en situation de plus grande vulnérabilité, négocient plus difficilement le passage vers l’âge adulte.
Les jeunes sont donc, en fonction notamment de leur diplôme ou de leur localisation géographique, plus ou moins bien armés pour réussir ce processus d’intégration à la fois professionnelle et sociale.
Quatre dimensions – bagage scolaire, réalité géographique, segment professionnel, émancipation puis construction d’une nouvelle famille – configurent ainsi des espaces des possibles loin d’être semblables pour des jeunes sortis du système éducatif dans une même temporalité, donc dans un même contexte économique et social. Cet ouvrage ambitionne de traiter ces quatre entrées à partir des études conduites dans le cadre d’un groupe de travail sur l’interrogation à 7 ans de l’enquête Génération 2010.

Thomas Couppié, dir., Arnaud Dupray, dir., Céline Gasquet, dir.; Elsa Personnaz, dir., Chemins vers l’emploi et la vie adulte : l’inégalité des possibles : les sept premières années de vie active de la Génération 2010 – Marseille : Céreq, 2022. – 176 p. – (Céreq Essentiels (Céreq); 4)

Normes environnementales : quels effets sur le travail et les formations ?

Lire le Bref n° 432 sur le site du Céreq

Ecolabel, HQE, ISO… derrière ces termes techniques se cachent l’ensemble des démarches, labels ou certifications visant à inciter les entreprises à produire sans détruire l’environnement. Ces normes relèvent en partie d’obligations légales, mais aussi largement de l’engagement volontaire des entreprises.
Dès lors, qu’en est-il de leur diffusion effective au sein du système de production et d’emploi ? Pour l’évaluer, ce Céreq Bref propose une première approche statistique de leur poids dans l’activité de travail et la formation des salariés.

Anne Delanoë, Nathalie Moncel, Normes environnementales : quels effets sur le travail et les formations ? in Céreq Bref n° 432 (2022). – 4 p.

Dans le commerce de détail alimentaire,  les voies contrastées de l’écologisation

Lire le Bref n° 431 sur le site du Céreq

La transition écologique est un révélateur des tensions et mutations propres à chaque secteur d’activité. Le cas du commerce de détail alimentaire, au carrefour d’enjeux écologiques majeurs liés à la santé humaine, aux modèles agricoles ou encore aux flux logistiques, est à ce titre représentatif. De la grande distribution aux circuits courts, par quelles voies s’opèrent les dynamiques d’écologisation ? Comment affectent-elles les métiers et les activités ? S’inscrivant dans une série de publications sur la transition écologique, ce Céreq Bref observe les transformations d’un secteur marqué par la diversification des circuits de distribution.

Mathieu Hocquelet, Samira Mahlaoui, Dans le commerce de détail alimentaire, les voies contrastées de l’écologisation in Céreq Bref n° 431 (2022). – 4 p.

Formation emploi, n° 160, 2022/4

Présentation du Formation emploi n° 160 sur le site du Céreq

Ce numéro varia de Formation Emploi illustre notamment la mosaïque des trajectoires dans le système éducatif et dans le système d’emploi. Pour les jeunes éloignés à la fois de l’école et de l’emploi, “le service militaire volontaire” peut convenir à ceux qui cherchent à la fois une formation et une solution à leur problème de mobilité géographique, sans être rebutés par l’aspect militaire. Pour les jeunes les mieux dotés, l’avenir professionnel peut passer par la création d’entreprises, ce projet étant fortement lié à l’identification des opportunités. D’autres peuvent encore se tourner vers la fonction publique, marquée  par l’essor d’un pseudo marché interne caractérisé par un emploi durable au sein de l’État, sous statut contractuel et sans les avantages du fonctionnariat. Enfin, bien que la nécessité de leur formation soit unanimement reconnue, les élus locaux se forment peu.  Jouent ici des déterminants institutionnels et biographiques d’accès à la formation.

Formation emploi n° 160, 2022/4 : Varia

Quand l’École est finie. Premiers pas dans la vie active de la génération 2017

Lire le Céreq Enquêtes n° 3 sur le site du Céreq

L’entrée dans la vie «active» est une période cruciale dans la vie des jeunes, un moment où se combinent des succès, des épreuves ou des déceptions issus de choix ou de non-choix réalisés, dans un monde du travail bien souvent nouveau et mal connu. Dernière vague des enquêtes dites «Génération» conduites par le Céreq pour analyser l’insertion professionnelle des jeunes, l’enquête 2020 menée sur la Génération 2017 poursuit cet objectif de connaissance et de compréhension des premiers pas sur le marché du travail de jeunes ayant quitté le système éducatif au cours de l’année 2017. 

Gaëlle Dabet, dir. Olivier Joseph, dir. Flavie Le Bayon, dir. Manon Olaria, dir. Quand l’École est finie. Premiers pas dans la vie active de la génération 2017. Résultats de l’enquête 2020.  – Marseille : Céreq, 2022. – 105 p. – (Céreq Enquêtes; 3) .

La responsabilité sociétale des entreprises face à la transition écologique

Lire le Bref n° 430 sur le site du Céreq

Pour les entreprises, la transition écologique prend souvent la forme de la contrainte réglementaire. Mais qu’en est-il des leviers non contraignants d’écologisation, tel celui de la « responsabilité sociétale des entreprises » (RSE) ? Comment mobilisent-elles cette démarche fondée sur l’engagement volontaire ? Dans le cadre du projet de recherche C>Terre, le Céreq s’est intéressé à la façon dont la RSE peut constituer un cadre d’appropriation par les entreprises de la question environnementale.

Emmanuel Sulzer, La responsabilité sociétale des entreprises face à la transition écologique in Céreq Bref n° 430 (2022). – 4 p.

Les pratiques de sélection : à la croisée de la formation et de l’emploi

Voir la présentation du Formation Emploi, n° 159 sur le site du Céreq

Ce numéro de Formation Emploi propose une analyse longitudinale des processus de sélection puisqu’il s’agit de démêler les effets pratiques de la sélection à l’œuvre dans la formation de celle opérée dans les entreprises. Si les prismes de l’adéquation formation-emploi et des inégalités restent prégnants en la matière, les questions de rapports au travail et à l’emploi sont souvent plus sous-jacentes. Au-delà de l’employabilité des jeunes et de la professionnalisation des formations, la montée des tensions sur le marché de l’emploi rappelle l’importance de s’interroger sur l’employeurabilité des entreprises, les conditions de travail et d’emploi, mais aussi sur le sens du travail.

Formation emploi, n° 159, 2022/3 : Les pratiques de sélection : à la croisée de la formation et de l’emploi

Transition écologique : l’État peut-il orienter l’action des secteurs professionnels ?

Lire le Bref n° 429 sur le site du Céreq

Comment les secteurs professionnels, au travers de leurs branches, anticipent-ils l’écologisation des emplois et des compétences ? Une des manières de l’évaluer est de se pencher sur les contrats d’Engagements de Développement des Emplois et des Compétences (ou EDEC) que les branches signent avec l’État. Comment ces contrats, destinés à soutenir leur effort d’anticipation des mutations économiques, intègrent-ils la transition écologique ? L’étude C>Terre du Céreq s’est intéressée aux EDEC signés dans trois secteurs : l’économie sociale et solidaire, le commerce et le BTP. Face aux enjeux écologiques, tous les secteurs ne se mobilisent pas de la même façon.

Aline Valette-Wursthen, Transition écologique : l’État peut-il orienter l’action des secteurs professionnels ? in Céreq Bref n° 429 (2022). – 4 p.

L’Index de l’égalité professionnelle : utile mais imparfait

Lire le Bref n° 428 sur le site du Céreq

Mis en place à partir de 2019, l’Index de l’égalité professionnelle oblige désormais toutes les entreprises de plus de 50 salariés à calculer et publier leur note en matière d’écarts de rémunérations entre hommes et femmes. S’il semble permettre davantage de transparence salariale, sa mise en œuvre dans les entreprises révèle une réalité plus contrastée. Une enquête réalisée un an après la publication des premiers résultats permet d’en pointer les avancées et les limites.

Benoît Cart, Martine Pernod-Lemattre, Marie-HélèneToutin, L’Index de l’égalité professionnelle : utile mais imparfait in Céreq Bref n° 428 (2022). – 4 p.

EDEC et transition écologique, un instrument d’action publique qui verdit les politiques de branches ?

Lire le Working paper n° 15 sur le site du Céreq

Le projet de recherche C>Terre conduit par le Céreq et soutenu par un financement du Pic Dares, vise à comprendre la nature des besoins en compétences liées à l’écologisation du travail et des activités. Ce projet affiche des objectifs de connaissance, à la fois au niveau macro par l’étude des parcours de formation et d’emploi dans et vers les activités associées à la transition écologique ; au niveau méso de l’instrumentation de la gestion des compétences par les branches et les entreprises où se trouvent des emplois verts et verdissants ; au niveau micro par l’analyse des procès d’action mis en oeuvre par les salariés de la transition écologique et les compétences qui en résultent.

Ce Working Paper est la quatrième publication d’une série de 5 ouvrages faisant chacun état de l’avancée de ces connaissances. Dans cette publication, les Engagements de Développement de l’Emploi et des Compétences (EDEC), outils de la politique contractuelle emploi-formation, ont été investigués afin de comprendre la dynamique que peuvent initier les politiques de branches en matière de transition écologique.

Valette-Wursthen, Aline, EDEC et transition écologique, un instrument d’action publique qui verdit les politiques de branches ?  – Marseille : Céreq, 2022. – 32 p. – (Working Paper; 15) .

Que font les normes environnementales au travail et à la formation des salariés ?

Lire le Working paper n° 13 sur le site du Céreq

Le projet de recherche C>Terre conduit par le Céreq et soutenu par un financement du Pic Dares, vise à comprendre la nature des besoins en compétences liées à l’écologisation du travail et des activités. Ce projet affiche des objectifs de connaissance, à la fois au niveau macro par l’étude des parcours de formation et d’emploi dans et vers les activités associées à la transition écologique ; au niveau méso de l’instrumentation de la gestion des compétences par les branches et les entreprises où se trouvent des emplois verts et verdissants ; au niveau micro par l’analyse des procès d’action mis en œuvre par les salariés de la transition écologique et les compétences qui en résultent.

Ce Working Paper est la deuxième publication d’une série de 5 ouvrages faisant chacun état de l’avancée de ces connaissances. Les données de l’enquête DEFIS du Céreq nous renseigne sur qui sont les salariés dont le travail est impacté par la prise en compte des normes environnementales, et quelles sont les formations pour l’accompagner.

Béraud, Delphine; Delanoë, Anne; Moncel, Nathalie Que font les normes environnementales au travail et à la formation des salariés ?  – Marseille : Céreq, 2022. – 38 p. – (Working Paper; 13) .

Une écologisation à deux visages dans le commerce

Lire le Working paper n° 14 sur le site du Céreq

Le projet de recherche C>Terre conduit par le Céreq et soutenu par un financement du Pic Dares, vise à comprendre la nature des besoins en compétences liées à l’écologisation du travail et des activités. Ce projet affiche des objectifs de connaissance, à la fois au niveau macro par l’étude des parcours de formation et d’emploi dans et vers les activités associées à la transition écologique ; au niveau méso de l’instrumentation de la gestion des compétences par les branches et les entreprises où se trouvent des emplois verts et verdissants ; au niveau micro par l’analyse des procès d’action mis en oeuvre par les salariés de la transition écologique et les compétences qui en résultent.

Ce Working Paper est la troisième publication d’une série de 5 ouvrages faisant chacun état de l’avancée de ces connaissances. Il éclaire les dynamiques d’écologisation des activités de travail en cours au sein du commerce afin de comprendre les enjeux sectoriels globaux.

Hocquelet, Mathieu; Mahlaoui, Samira, Une écologisation à deux visages dans le commerce : répondre aux attentes de la clientèle et la sensibiliser aux nouvelles normes de production – Marseille : Céreq, 2022. – 26 p. – (Working Paper; 14) .

De la Responsabilité Sociale de l’Entreprise (RSE) à l’écologisation : des chemins de traverse ?

Lire le Working paper n° 12 sur le site du Céreq

Le projet de recherche C>Terre conduit par le Céreq et soutenu par un financement du Pic Dares, vise à comprendre la nature des besoins en compétences liées à l’écologisation du travail et des activités. Ce projet affiche des objectifs de connaissance, à la fois au niveau macro par l’étude des parcours de formation et d’emploi dans et vers les activités associées à la transition écologique ; au niveau méso de l’instrumentation de la gestion des compétences par les branches et les entreprises où se trouvent des emplois verts et verdissants ; au niveau micro par l’analyse des procès d’action mis en oeuvre par les salariés de la transition écologique et les compétences qui en résultent.

Ce Working Paper est la première publication d’une série de 5 ouvrages faisant chacun état de l’avancée de ces connaissances. La question de la responsabilité sociale de l’entreprise – abordée dans ce texte – constitue un axe d’analyse des contextes dans lesquels les entreprises vont prendre en compte les questions environnementales.

Sulzer, Emmanuel De la Responsabilité Sociale de l’Entreprise (RSE) à l’écologisation : des chemins de traverse ? – Marseille : Céreq, 2022. – 17 p. – (Working Paper; 12) .

About environment and competences

Lire le In and Around n° 3 sur le site du Céreq

The “ecological” or “green” transition has become a key concept in current political debate (e.g. the European Green New Deal in August 2021), following that of “sustainable development” promoted by the Rio Summit of 1992. Whatever the precise term used, it underlines the need to integrate environmental concerns into production, consumption and our ways of living.

Nathalie Moncel, Dominique Méda, Liza Baghioni, Magali Jaoul-Grammare, Anne Stenger, Damien Brochier, Claudia Figari, About environment and competences – Marseille : Céreq, 2022. – 63 p. – (In and Around ; 3)