Archives de catégorie : Publications

Sous-traitance en chaîne : le maillon faible de la formation en entreprise

Lire le Bref n° 387 sur le site du Céreq

Entre les différents maillons d’une chaîne de sous-traitance s’instaurent des relations de dépendance économique. Au plus une entreprise va se trouver « éloignée » du donneur d’ordres, au plus elle va en subir les effets. S’il est établi que les salariés des sous-traitants en bout de chaîne ont de moins bonnes conditions d’emploi et de salaire, il s’avère qu’en matière de formation, ils sont également moins bien lotis, qu’il s’agisse des opportunités fournies, des espaces d’expression alloués ou de la nature des formations à même d’être poursuivies.

Jean-Claude Sigot, Josiane Vero, Sous-traitance en chaîne : le maillon faible de la formation en entreprise in Bref n° 387 (2020). – 4 p

Reprise d’études à l’université : quels publics, quelles finalités ?

Lire le Céreq Echanges n° 14 sur le site du Céreq

Le groupe de travail sur l’enseignement supérieur (GTES ) est un réseau d’échanges et de production sur les parcours de formation et d’insertion des étudiant·e·s de l’enseignement supérieur. Il réunit des chargé·e·s d’études du Céreq, des chercheur·e·s et enseignant·e·s chercheur·e·s, des représentant·e·s de l’Observatoire national de la vie étudiante (OVE), des observatoires universitaires et régionaux, des membres de services du MESRI (DGESIP et SIES ), de l’agence ERASMUS + France et de l’Institut national de la jeunesse et de l’éducation populaire (INJEP ).
Les dernières journées ont eu lieu à Marseille les 6 et 7 juin 2019. Quatre projets d’ouvrages y ont été présentés dont celui-ci qui porte sur les reprises d’études à l’université. Qui sont ces publics de plus en plus nombreux ? Comment les repérer ? Quelles sont leurs motivations ? Quelle place prend la reprise d’études dans leurs trajectoires personnelle et professionnelle ? S’inscrit-elle comme une deuxième chance, en continuité d’un parcours antérieur ? Est-elle toujours formalisée par un dispositif de formation professionnelle continue ? Autant d’interrogations que les différentes contributions (construites à partir de sources et de méthodes d’analyses différentes) se proposent d’explorer en dressant un portrait de cette catégorie d’étudiants dont l’hétérogénéité des situations et des profils n’est plus à démontrer.

Valérie Canals, dir.; Séverine Landrier, dir.; Groupe de travail sur l’enseignement supérieur, GTES (France), Reprise d’études à l’université : quels publics, quelles finalités ? – Marseille : Céreq, 2020. – 181 p. – (Céreq Echanges; 14) .

Renforcer les compétences des personnes peu qualifiées

Lire le Céreq Etudes n° 29 sur le site du Céreq

Le projet Replay-VET vise à identifier les stratégies et les moyens mis en œuvre dans différentes régions d’Europe pour adapter les compétences des personnes peu qualifiées aux nouvelles exigences du marché de l’emploi.

Ce rapport rend compte des travaux menés par l’équipe française, portant sur les secteurs de la métallurgie et de la logistique en région PACA, ainsi que des recommandations qui en sont issues.

Matteo Sgarzi, Lysa Dalsbaek, Collab., Renforcer les compétences des personnes peu qualifiées : Étude sur les secteurs de la métallurgie et de la logistique . – Marseille : Céreq, 2020. – 34 p. – (Céreq Etudes; 29)

L’accès et l’accompagnement des salariés du BTP vers la VAE

Lire le Céreq Etudes n° 30 sur le site du Céreq

Partant du constat du faible recours à la validation des acquis de l’expérience (VAE ) dans son secteur, l’OPCO Constructys s’interroge sur les leviers à mettre en oeuvre pour en favoriser le développement. Pour ce faire, il a confié une étude au Céreq portant sur l’analyse de l’accès et de l’accompagnement des salariés du Bâtiment et des Travaux publics (BTP) vers la VAE , et la formulation de recommandations opérationnelles.

Beaupère, Nathalie; Kogut-Kubiak, Françoise, (dir.); Quintero, Nathalie; Urasadettan, Jennifer; Galli, Catherine (Collab) L’accès et l’accompagnement des salariés du BTP vers la VAE   . – Marseille : Céreq, 2020. – 65 p. – (Céreq Etudes; 30) .

Valoriser les acquis de l’expérience, pour un usage renouvelé de la VAE

Lire le Céreq Bref, n° 386 sur le site du Céreq

Créé au début des années 2000, le dispositif de validation des acquis de l’expérience (VAE ) n’a pas connu le succès attendu. Les évolutions législatives récentes, conjuguées à la généralisation des blocs de compétences pourraient néanmoins lui ouvrir de nouvelles possibilités de développement. Une étude du Céreq centrée sur le secteur du BTP incite ainsi les entreprises et les OPCO à s’en saisir comme d’un outil RH , et préconise plus généralement un changement de représentation de la VAE .

Nathalie Beaupère, Françoise Kogut-Kubiak, Nathalie Quintero, Jennifer Urasadetta, Valoriser les acquis de l’expérience, pour un usage renouvelé de la VAE in Bref n° 386 (2020). – 4 p

Femmes managers en début de carrière : une légitimité à conquérir

Lire le Céreq Bref sur le site du Céreq

Désormais plus diplômées que les hommes, les jeunes femmes ont rattrapé leur retard dans l’accès aux postes de cadres en début de carrière. Cependant, les fonctions de management restent inégalement réparties entre les sexes. Une inégalité qui s’exerce dans les critères de sélection, le secteur d’activité, le salaire et le degré de responsabilités, soulignant ainsi la persistance de stéréotypes de genre aux niveaux les plus élevés de la hiérarchie professionnelle.

Arnaud Dupray, Dominique Epiphane, Femmes managers en début de carrière : une légitimité à conquérir in Bref n° 385 (2019). – 4 p

La santé des photographes

Lire le document  sur le site du Céreq

Les photographes : leur vision de l’avenir

La profession de photographe est aujourd’hui déstabilisée par le rétrécissement du marché de la presse papier, en lien avec la transition numérique. Le manque de visibilité sur l’avenir est pour eux une grande source d’inquiétude, notamment en matière de revenus et de droits à la retraite.

Les photographes : pénibilité et risques

Les photographes cumulent plusieurs types de risques pour leur santé : ceux de salariés devant effectuer des missions plus ou moins dangereuses lors des reportages, et ceux des travailleurs indépendants devant s’auto-organiser autour de leur activité.

Ryk, Florence; Sulzer, Emmanuel, La santé des photographes : Étude sociologique commanditée par la Société des Auteurs des arts visuels et de l’Image Fixe (SAIF) et la Société civile des auteurs multimédia (SCAM). – Marseille : Céreq, 2019. – 6 p.

Dis-moi quel poste tu occupes, je te dirai quelle formation tu suis

Lire le Bref n° 384 sur le site du Céreq

La loi du 5 septembre 2018 fait de la montée en compétences des salariés et de la sécurisation des parcours professionnels un enjeu central. La formation organisée est un outil majeur pour y répondre. Pour autant, celle-ci ne constitue pas un ensemble homogène.

L’enquête Defis, à travers l’analyse des intitulés de formation, nous renseigne pour la première fois sur le contenu de près de 6 millions de formations suivies entre janvier 2014 et juin 2015 par les salariés, et offre un regard inédit sur les logiques de recours à la formation dans les entreprises.

Delphine Béraud, Dis-moi quel poste tu occupes, je te dirai quelle formation tu suis in Bref n° 384 (2019). – 4 p

Formation Emploi, n° 148, Décembre 2019

Présentation du Formation emploi, n° 148 sur le site du Céreq

 

Ce numéro Varia de Formation Emploi explore la notion d’accompagnement, qu’il s’agisse d’étudier, à l’aune du droit du travail, l’accompagnement des jeunes travailleurs vers le salariat, celui, intensif et performant, des jeunes chômeurs en difficultés d’insertion, ou bien encore l’accompagnement socio-éducatif en internat d’inspiration militaire destiné aux jeunes sans diplôme. La dimension internationale de Formation Emploi s’exprime ici au travers d’une étude sur l’impact des réformes de la formation en travail social, en Suisse, et du focus sur les écoles de gestion chinoises désireuses d’adhérer au modèle international de la business school

Formation emploi, n° 148, 2019/4

Formation Emploi, n° 147, Novembre 2019

Présentation du Formation emploi, n° 147 sur le site du Céreq

En Italie, les vingt dernières années ont été riches en réformes, faisant de ce pays un laboratoire du changement des politiques du travail. Ce nouveau numéro de « Formation Emploi » analyse les réformes du marché du travail italien : des politiques de lutte contre le décrochage scolaire, à l’apprentissage, en passant par l’insertion des diplômés de l’enseignement supérieur. Il en ressort quatre clés d’analyse : 1/ la force des disparités régionales, 2/ le rôle ambivalent des institutions publiques, 3/ la prégnance des politiques d’activation et 4/ l’importance des instruments d’action publique.

Formation emploi, n° 147, 2019/3 : Italie : réformes politiques et permanences sociétales des relations formation-emploi

Coopérer pour mieux orienter : zoom sur les pratiques locales des acteurs du CEP

Lire le Bref n° 383 sur le site du Céreq

Créé en 2014 et renforcé en 2018, le conseil en évolution professionnelle (CEP ) a pour objectif de fournir un accompagnement personnalisé à tout actif, en emploi ou non, dans son projet d’évolution professionnelle. Sa réussite implique de développer les échanges entre des opérateurs aux champs d’action souvent cloisonnés. Si le CEP semble avoir densifié les coopérations au niveau national, il n’en est pas toujours de même aux niveaux régional et local. Alors qu’en 2020 le paysage régional des opérateurs chargés du CEP évolue, une étude du Céreq se penche sur la diversité des pratiques à l’échelle locale.

Alexandra d’Agostino, Liza Baghioni, Agnès Legay, Laure Gayraud, Aline Valette-Wursthen, Coopérer pour mieux orienter : zoom sur les pratiques locales des acteurs du CEP in Bref n° 383 (2019). – 4 p.

Le bac pro – Un baccalauréat comme les autres ?

En 1985 naît un diplôme totalement inédit et pour le moins original : le baccalauréat professionnel. . Objet de préjugés durables, de croyances et d’illusions, le baccalauréat professionnel est un diplôme pluriel, qui ne se réduit pas aux images qu’il projette. Une trentaine d’années après sa création, qu’en est-il de ce diplôme, dans le système éducatif comme sur le marché du travail ? Quelles ont été ses évolutions et de quoi est-il le nom, sachant qu’il est passé de 5 spécialités au moment de sa naissance à une centaine aujourd’hui ? Réunissant historiens, sociologues, spécialistes en sciences de l’éducation, économistes et juristes, cet ouvrage propose un état des lieux des premières décennies du « bac pro ». Le bilan est contrasté. Si le baccalauréat professionnel a indéniablement reconfiguré la formation des ouvriers et des employés et a contribué à l’élévation du niveau général d’éducation, sa légitimité reste discutée, signe que la revalorisation sociale de la voie professionnelle demeure un leurre tant la forme scolaire académique façonne encore les modèles de réussite de notre société.

Maillard, Fabienne (dir.) Moreau, Gilles (dir.) Le bac pro – Un baccalauréat comme les autres ?  . – Toulouse : Octarès ; Marseille : Céreq, 2019. – 328 p.. – (Le travail en débats. Série Centre d’études et de recherches sur les qualifications) .