Archives de catégorie : Marché de l’emploi

L’apport des associations d’écoconstruction au verdissement du secteur du bâtiment

Dans le cadre d’une commande du Commissariat général au développement durable (CGDD), le Céreq a étudié les politiques de verdissement de ces dix dernières années dans différents secteurs d’activités économique puis s’est interrogé sur les infléchissements à apporter pour mieux accompagner le développement d’approches écoresponsables. Dans le bâtiment, l’état des lieux a abouti à la mise en évidence de nombreuses controverses qui s’organisent autour d’une opposition entre approches énergétiques et réductionnistes et approches écologiques et holistiques. Ces approches, décrites dans leurs postulats et leurs conséquences pratiques, ont connu un développement inégal. L’approche énergétique et réductionniste apparait largement dominante. Cette approche est loin d’être à la hauteur des enjeux environnementaux et sociétaux mis en avant par les tenants d’une approche écologique et holistique, souvent regroupés au sein d’associations. C’est ce premier constat qui a conduit à étudier l’apport des associations d’écoconstruction au verdissement du secteur du bâtiment. Comment donnent-elles corps à des démarches fondées sur une approche écologique et holistique? Sont-elles en mesure de promouvoir ces démarches efficacement et dans la durée ?

Lire le Céreq études n° 8

Paul Kalck, L’apport des associations d’écoconstruction au verdissement du secteur du bâtiment – Marseille : Céreq, 2017. – 170 p.. – (Céreq Etudes; 8) .

La place des emplois atypiques dans les trajectoires d’entrée dans la vie active : évolutions depuis une décennie

wp2Les formes atypiques d’emploi dévient de la norme constituée par l’emploi salarié à temps complet et en contrat à durée déterminée. Elles concernent en premier lieu la jeunesse et peuvent constituer un préalable à une insertion durable ou laisser des cicatrices sur leurs chances d’emploi à moyen terme. Dans cet article, les auteurs comparent les trajectoires d’entrée sur le marché du travail de cohortes de primo‐sortants du système éducatif de 1998, 2004 et 2010 à partir des enquêtes Génération. Leurs analyses montrent que la norme d’emploi est de plus en plus difficile à atteindre. Les évolutions récentes des dynamiques de transitions sur le marché du travail, en lien avec la crise de 2008, apparaissent fortement hétérogènes.

Lire le document en ligne

Couprie, Hélène; Joutard, Xavier, La place des emplois atypiques dans les trajectoires d’entrée dans la vie active : évolutions depuis une décennie  – Marseille : Céreq, 2016. – 20 p. – (Working Paper; 2) .

Typologie sectorielle des modes de gestion de la main-d’œuvre

Typologie-sectorielle-des-modes-de-gestion-de-la-main-d-oeuvre_largeCette étude propose une lecture de l’hétérogénéité du marché du travail français à partir du niveau d’analyse de l’emploi sectoriel privé. La typologie s’appuie sur une approche statistique permettant de classer soixante-seize secteurs d’activités en sept profils distincts de mode de gestion et de mobilisation de la main-d’œuvre. Les données mobilisées sont issues de sources telles que les données DADS, l’enquête Emploi de l’INSEE, les chiffres de l’Unedic ou encore des données de la Dares. L’ensemble est regroupé dans les portraits statistiques de branche produits par le Céreq.  Cette typologie sectorielle a été réalisée dans le cadre d’une convention avec la Direction générale à l’emploi et à la formation professionnelle (DGEFP). Elle constitue le « volet quantitatif » d’une étude plus générale sur la diversité des branches professionnelles en matière de politiques emploi/formation.

Lire le document sur le site du Céreq

D’Agostino, Alexandra; Delanoë, Anne, Typologie sectorielle des modes de gestion de la main-d’œuvre  – Marseille : Céreq, 2016. – 50 p. – (Net.Doc; 157) .

Les résultats du premier volet ont été publiés dans la collection Net.doc du Céreq :
Diversité des branches professionnelles en matière de politiques d’emploi et de formation, A. d’Agostino, M. Dif-Pradalier, N. Quintero, Net.Doc, n° 135, 2015.

Actualisation du contrat d’études prospectives du spectacle vivant

Actualisation-du-contrat-d-etudes-prospectives-du-spectacle-vivant_largeLa CPNEF-SV a jugé utile de revenir au CEP afin de mesurer les évolutions de l’emploi sur près de 20 ans, d’actualiser les enjeux et de se redonner des pistes d’actions. Ce rapport offre ainsi un diagnostic comparé de la situation de l’emploi et de la formation professionnelle dans le secteur du spectacle vivant de 1997 à 2014. Il pointe également des aspects jusqu’ici encore insuffisamment mesurés : la question des inégalités professionnelles, la mesure la pluriactivité (au sens de cumul de métiers/emplois, de revenus et de statuts professionnels différents).

Ces résultats éclairent donc sous un angle renouvelé les questions liées à la régulation, la protection sociale, aux modèles économiques, l’accompagnement des parcours tout au long de la vie, l’accès à la qualification et au développement des compétences. Au-delà du diagnostic renouvelé, le Céreq livre en guise de conclusion quelques préconisations à visée opérationnelle.

Lire le document sur le site du Céreq

D’Agostino, Alexandra; Théry, Michel; Zavadski, Carole, collab.; Descamps, Renaud, collab. Actualisation du contrat d’études prospectives du spectacle vivant  . – Marseille : Céreq, 2016. – 186 p. – (Net.Doc; 154) .

A lire également :
La pluriactivité dans le spectacle vivant, quels effets sur la précarité salariale ?, A. d’Agostino, M. Théry, Bref n°343, février 2016.

Analyse des besoins des employeurs français au regard des compétences en langues étrangères

Analyse-des-besoins-des-employeurs-francais-au-regard-des-competences-en-langues-etrangeres_largeCe rapport d’enquête constitue l’un des principaux résultats du projet Langues et employabilité (LEMP) mené en 2014‐2015 et financé avec le soutien de la Commission européenne. Il a pour objet de présenter et d’analyser les résultats d’enquêtes visant à identifier plus précisément les besoins des employeurs français au regard des compétences en langues étrangères. Sur la base de ce rapport, une campagne de sensibilisation sera mise en œuvre à l’attention des élèves de l’enseignement secondaire général et professionnel et de leurs parents pour les guider dans leur choix des langues vivantes étudiées.

Lire le document sur le site du Céreq

Chancelade, Carine; Janissin, Patricia; Giret, Jean-François; Guégnard, Christine; Benoit, Pernelle; Vogt, Amandine , Analyse des besoins des employeurs français au regard des compétences en langues étrangères . – Marseille : Céreq, 2016. – 68 p. – (Net.Doc; 152) .

L’effet des soft-skills sur la rémunération des diplômés

L-effet-des-soft-skills-sur-la-remuneration-des-diplomes_largeLes soft-skills forment un ensemble de compétences qui se rapporteraient davantage à un savoir-être et moins à un savoir théorique, et dépendraient notamment de la capacité des individus à réagir avec les autres. Ce document propose une analyse de leur impact sur le marché du travail en France, en essayant de mesurer leur influence sur le salaire des diplômés. Les résultats montrent que les soft skills vont notamment influencer les plus hauts salaires, ce qui suggère leur importance pour les emplois les plus qualifiés.

Les analyses ainsi que la construction des indicateurs sont issus d’une étude sur un échantillon de diplômés de master ayant répondu à l’enquête du Céreq Génération 2010 et réinterrogés en 2014.

Lire le document sur le site du Céreq

Albandea, Inès; Giret, Jean-François, L’effet des soft-skills sur la rémunération des diplômés – Marseille : Céreq, 2016. – 31  p. – (Net.Doc; 149) .

Prospective de l’emploi, des métiers et des qualifications

Prospective de l’emploi, des métiers  et des qualifications. Démarches et outils au service des territoires et des individusTitre complet : Prospective de l’emploi, des métiers et des qualifications. Démarches et outils au service des territoires et des individus. Cinquièmes rencontres interrégionales Céreq – Dares – Réseau des Carif-Oref

Les cinquièmes rencontres interrégionales Céreq-Dares-Réseau des Carif-Oref se sont tenues à Nantes le 16 juin 2015. Cette année, la question posée était celle de la prospective des métiers et des qualifications en tant que démarches et outils au service des territoires et des individus. L’ambition de cet événement perdure : présenter des travaux, débattre autour d’un thème fédérateur et mieux identifier les apports respectifs et complémentaires de chaque réseau, au-delà des collaborations qui peuvent se nouer en région.

Lire le Relief sur le site du Céreq

Prospective de l’emploi, des métiers et des qualifications. : Démarches et outils au service des territoires et des individus. Cinquièmes rencontres interrégionales Céreq-Dares-Réseau des Carif-Oref (2015; Nantes). – Marseille : Céreq, 2015. – 105 p. – (Relief. Échanges du Céreq; 51) .

La crise, une opportunité pour agir durablement sur les territoires ?

La crise, une opportunité pour agir durablement sur les territoires ?La 7ème édition de l’Université d’été « Emploi, compétences et territoires » s’est déroulée les 19, 20 et 21 juin 2013 à Montpellier avec pour thématique « La crise, une opportunité pour agir durablement sur les territoires ? ». Comme chaque année, les organisateurs de cette manifestation ont eu à cœur de faciliter la mise en réseau d’acteurs venus d’horizons fort divers. Des chercheurs en sociologie, philosophie, gestion, économie ou géographie ont ainsi côtoyé des professionnels du développement territorial, des acteurs de la politique publique, des entrepreneurs, des responsables des ressources humaines et des représentants des partenaires sociaux.

Lire le document sur le site du Céreq

Stéphane Michun, dir. ; Université d’été « Emploi, compétences et territoires » (7; 19, 20 et 21 juin 2013; Montpellier). La crise, une opportunité pour agir durablement sur les territoires ? : 7è Université d’été « Emploi, compétences et territoires » – Marseille : Céreq, 2014. – 65 p. – (Relief. Échanges du Céreq; 49) .

Mutations économiques et environnementales dans les territoires. Enjeux et opportunités pour l’emploi et la formation

Mutations économiques et environnementales dans les territoires. Enjeux et opportunités pour l'emploi et la formation Les quatrièmes rencontres interrégionales Céreq – Dares – Réseau des Carif-Oref se sont tenues à Rennes le 6 juin 2013.Cette manifestation, qui s’adresse à l’ensemble des intervenants de l’emploi, de l’orientation, de la formation et de l’insertion en région et au niveau national, a rassemblé plus de 200 personnes.

Cette année, c’est la question des mutations économiques et environnementales dans les territoires et des enjeux et opportunités qu’elles font naître pour l’emploi et la formation qui ont été au cœur des débats et des échanges.

 Accéder au document en ligne

Mutations économiques et environnementales dans les territoires : Enjeux et opportunités pour l’emploi et la formation/ Quatrièmes rencontres interrégionales Céreq Dares Réseau des Carif-Oref (2013; Rennes). – Marseille : Céreq, 2013. – 97 p. – (Relief. Échanges du Céreq; 43) .

Etude : Carrière et rapport à la carrière chez les jeunes salarié-e-s d’exécution du privé

Auteurs: Pascal BARBIER  (Chercheur, Université de Louvain, IACCHOS) – Pauline SEILLER (Maître de conférence, Université de caen, CerreV)

Résumé: 

Cette recherche s’intéresse aux salariés « stables » de l’industrie et des services, ceux dont l’emploi est à la fois garanti par un contrat à durée indéterminée et par l’appartenance à une grande entreprise. Elle apporte des éléments de compréhension sur un aspect du « rapport au travail » des salariés les plus stables: celui de la « carrièree interne dans une entreprise. En effet la carrière structure le rapport que les salariés entretiennent avec leur travail : elle cimente leus attentes professionnelles (valeur du diplôme, fermeture de la promition, etc.). En un mot, elle constitue un aspect central du rapport au travail, aspect aujourd’hui relégué dans l’espace public par la question des restructurations et des licenciements, mais dont l’importance dans le vécu des salariés ne saurait être ignorée.

Lire l’étude en ligne

Cette étude est consultable au Centre de documentation de l’IRES. Pour consulter la base documentaire de l’RES

Cette étude est une Agence d’obectifs. L’Ires soutient l’effort de recherche propre à chaque organisation syndicale en finançant des programmes établis par chacune d’elles. Les résultats de ces recherches ou travaux regroupés sous l’appellation « Agence d’objectifs » sont menés sous leur responsabilité. Les résultats de ces recherches sont mis à la disposition de l’ensemble du mouvement syndical. Toutes  les agences d’objectifs sont regroupées sur le site de l’Ires.

 

 

 

Genre, travail et mobilités au prisme des comparaisons internationales

Séminaire public de l’équipe GTM du Centre de recherches sociologiques et politiques de Paris (Cresppa)

Coordination : Fatiha Talahite, Sylvie Contrepois

Introduction :
Au cours de ces dernières années, les chercheur.e.s du GTM ont été impliqué.e.s dans différentes collaborations internationales. De ces multiples confrontations d’univers scientifiques, il ressort une connaissance enrichie des sociétés contemporaines et de leurs évolutions, mais aussi des interrogations sur la pertinence et la portée des catégories d’analyse utilisées au quotidien dans chacun des pays. L’objectif du séminaire du GTM pour 2013-2014, est d’offrir au public le récit à plusieurs voix de ces expériences.

Chaque chercheur.e impliqué.e dans des coopérations internationales a été encouragé.e à inviter ses collègues étrangers à présenter avec elles / eux les résultats des travaux communs et les questionnements émergeant de la confrontation de leurs différents univers d’interprétation.

Le séminaire de l’équipe GTM est ouvert au public, sans inscription, et se déroule sauf exception un lundi par mois sur le site CNRS Pouchet (Paris, 17ème), en salle des conférences.

Pour tout renseignement : sandra.nicolas@gtm.cnrs.fr – plan d’accès

Programme :

Mercredi 9 et jeudi 10 octobre 2013, toute la journée
Organisation et conditions du travail moderne. Emploi, chômage et précarité au travail
Colloque international de clôture du Programme COFECUB – CAPES (France-Brésil)
Sabine Fortino, sociologue, maître de conférences université Paris 10, chercheure GTM-Cresppa – Danièle Linhart, sociologue, directrice de recherches émérite au CNRS, GTM-Cresppa – Lucie Tanguy, sociologue, GTM-Cresppa
Retour sur le programme du colloque (Les Échos du travail, 5 octobre 2013)

Lundi 04 novembre 2013, 14h-17h
Mayotte, 101e département : une sociologie du postcolonial Outre-Mer
Nicolas Roinsard, sociologue, maître de conférences université de Clermont-Ferrand, chercheur GTM-Cresppa

Lundi 9 décembre 2013, 14h-17h
Désindustrialisation et identités collectives
Sylvie Contrepois, sociologue, chercheure Working Lives Research Institute, London Metropolitan University (LMU) et CSU-Cresppa – Kazimiera Wodz, sociologue, professeure université de Silésie, Pologne – Cilla Ross, historienne, reader, Working Lives Research Institute, LMU – Steve Jefferys, historien, directeur du Faculty Advanced Institute for Research, LMU – Juan Carlos Revilla, sociologue, professeur université de Compultense, Madrid

Lundi 13 janvier 2014, 14h-17h
Genre et conflits en Afrique subsaharienne
Marguerite Rollinde, sociologue, GTM-Cresppa – Jacques Tshibwabwa, sociologue, Réseau Universitaire des Chercheurs en Genre (RUCG) de l’Université de Kinshasa (RDC)

Lundi 10 février 2014, 14h-17h
« Aidants familiaux », articulation des trajectoires professionnelle et de care. Comparaison France-Japon
Aurélie Damamme, sociologue, maitre de conférences université Paris 8, chercheure au GTM-Cresppa – Kurumi Sugita, sociologue anthropologue, chargée de recherches au CNRS, Institut d’Asie orientale, Lyon

Lundi 10 mars 2014, 14h-17h
Le chômage: une stratégie de comparaison internationale
Didier Demazière, sociologue, directeur de recherche au CNRS, CSO-CNRS-Sciences Po – Helena Hirata, sociologue, directrice de recherche émérite au CNRS, GTM-Cresppa

Lundi 7 avril 2014, 14h-17h
Politiques d’emploi et régimes de genre en Bulgarie
Danièle Kergoat, sociologue, directrice de recherche émérite au CNRS, GTM-Cresppa – Katia Vladimirova, économiste, professeure université de Sofia

Lundi 12 mai 2014, 14h-17h
Les enquêtes démographiques au Mexique du projet EDER
Carole Brugeilles, démographe, maître de conférences université Paris 10, CERPOS – Pascal Sebille, Maitre de conférences université Paris 10, CERPOS

Lundi 2 juin 2014, 14h-17h
Les « savoirs migrer »
Adelina Miranda, sociologue, maître de conférences université de Naples, chercheure associée au GTM-Cresppa – Djaouida Sehili, sociologue, PAST, université Paris 13, chercheure au GTM-Cresppa – Sara Maria Lara Florès, sociologue, chercheure, Instituto de Investigaciones Sociales de la Universidad Nacional Autonoma de México (UNAM), Mexico

Programme en pdf

EVADE – Entrée dans la Vie Active et Discriminations à l’Embauche

Ce nouveau Net.doc présente le rapport d’évaluation  du projet EVADE réalisé par le Céreq en 2011, pour le Fonds d’Expérimentation pour la Jeunesse . Le projet Evade, mené en 2011, cherche à mesurer les discriminations potentiellement rencontrées par les jeunes au moment de leur entrée sur le marché du travail. La population choisie est celle des élèves préparant un brevet de technicien supérieur (BTS). La méthodologie articule approche quantitative (testing sur CV anonymes) et approche qualitative (entretiens semi-directifs). Le postulat de départ des auteurs est que si le testing permet effectivement une objectivation des discriminations à l’embauche, les pratiques de recrutement des employeurs, d’une part, et les pratiques de recherche d’emploi des jeunes sortants de BTS, d’autre part, s’inscrivent dans un processus complexe où un certain nombre de dimensions, exogènes au curriculum vitae, peuvent participer d’un véritable tri social.

Chaintreuil, Lydie; Couppié, Thomas; Epiphane, Dominique; Sulzer, Emmanuel, EVADE Entrée dans la Vie Active et Discriminations à l’Embauche – Marseille : Céreq, 2013. – 159 p.- (Net.Doc; 114) .

Lire le rapport sur le site du Céreq

Données longitudinales et action publique

A l’épreuve du temps : données longitudinales et analyse de l’action publique

XXes journées d’étude sur les données longitudinales dans l’analyse du marché du travail, Bordeaux, 25-26 juin 2013

Le rapport des données longitudinales à l’action publique n’est pas une question nouvelle. Il restait à l’aborder frontalement, comme thème directeur, et c’est l’objet de cette vingtième édition des « Journées du Longitudinal » dont les contributions sont regroupées dans cet ouvrage.

Les données longitudinales demeurent encore largement sous-exploitées par les analyses de l’action publique. Elles sont également encore faiblement investies par les décideurs et opérateurs des politiques publiques. Dans le champ de la relation formation-emploi, alors même que tous ses segments (éducation, formation, orientation) sont aujourd’hui étiquetés « tout au long de la vie », la prise en compte des temporalités des parcours et des trajectoires dans la construction de l’action publique demeure souvent anecdotique. Or, les analyses sur moyenne et longue période sont riches d’enseignement.

Voir ce Relief  sur le site du Céreq

Thierry Berthet, Gérard Boudesseul, Thomas Couppié, Laure Gayraud, Jean-François Giret,  Philippe Lemistre, Antoine Vérétout, Patrick Werquin, Joël Zaffran, A l’épreuve du temps : données longitudinales et analyse de l’action publique : XXes journées d’étude sur les données longitudinales dans l’analyse du marché du travail, Bordeaux, 25-26 juin 2013 / Journées d’étude sur les données longitudinales dans l’analyse du marché du travail (JDL n° XX; 25-26 juin 2013; Bordeaux);  – Marseille : Céreq, 2013. – 283 p. – (Relief. Échanges du Céreq; 42) .

Des débuts de trajectoire durablement marqués par la crise ?

couvMalgré la crise financière de fin 2008, le chômage des jeunes entrés sur le marché du travail en 2004 arrive, sept ans plus tard, fin 2011, à un niveau voisin de celui de leurs aînés entrés en 98. Pour autant, les non-diplômés auront dès le départ pâti de la mauvaise conjoncture et des statuts précaires. Les diplômés du secondaire semblent, eux, avoir été largement impactés par la crise. Les progressions de salaire ont aussi été freinées, notamment pour les diplômés de l’enseignement supérieur.

Voir ce Bref sur le site du Céreq

 

Zora Mazari et Isabelle RecotilletGénération 2004 : des débuts de trajectoire durablement marqués par la crise ? in Bref n° 311 (juin 2013). – 4 p.

Agence d’objectifs IRES : Jeunesses précaires. Impasses et horizons

Editeur : CFTC

Auteur : BORDIEC, Sylvain

Résumé : « Jeunes et précarité sont des thèmes abondamment déclinés sous diverses formes et massivement investis pas les sphères politique, syndicale, médiatique, le domaine administratif et même la société civile. Récemment, le « contrat de génération », mis en place par le gouvernement, a placé la jeunesse, au cœur des préoccupations. Pourtant les principaux intéressés se retranchent dans une sorte de silence. Jeunesses précaires, jeunesses atones ? […] Dans la continuité de l’Université d’été CFTC de 2010 sur les jeunes, cette étude, après un état des lieux précis, tente d’esquisser une série de propositions afin de mieux prendre en compte les aspirations des jeunes de notre pays. Quelles solutions pour une jeunesse discriminée économiquement, désocialisée culturellement et sous-représentée politiquement ? «