Archives de catégorie : Parcours professionnel

Le temps des mobilités et des reconversions professionnelles : Que nous enseignent les travaux du Céreq ?

Lire le Céreq Essentiels n° 5 sur le site du Céreq

Une dynamique nouvelle des mobilités et des reconversions professionnelles est aujourd’hui à l’œuvre. Les besoins du marché du travail, notamment sous l’effet des transitions écologique et numérique, en sont le premier moteur. Les aspirations des salariés – à de meilleures conditions d’emploi et de travail, à un équilibre plus harmonieux vie professionnelle/vie personnelle ou à davantage de sens du travail – en constituent le second. 

Mais comment se concrétisent ces mobilités et ces reconversions ? La réalité des choix qui s’offrent aux salariés répond-elle à leurs aspirations ? Quel rôle jouent les pratiques de recrutement et de gestion des entreprises ? Quel soutien apporte la politique publique ? L’ouvrage avance un ensemble de données issues des grandes enquêtes du Céreq et en propose des analyses. Il identifie les inégalités d’opportunité et de destin sur un marché du travail en pleine transformation.

Florence Lefresne, dir.; Eric Verdier, dir. Le temps des mobilités et des reconversions professionnelles : Que nous enseignent les travaux du Céreq ? – Marseille : Céreq, 2024. – 203 p. – (Céreq Essentiels; 5).

Comment les séniors envisagent-ils leur avenir professionnel jusqu’à la retraite ? 

Lire le Bref n° 443 sur le site du Céreq

Alors que l’âge légal de départ à la retraite s’élève, comment les salariés se projettent-ils professionnellement à partir de 50 ans ? Contrairement à l’idée reçue, la grande majorité d’entre eux témoigne d’une volonté d’évolution bien plus que d’une « résistance au changement ». Qu’il s’agisse de progresser en interne, de monter en compétences ou encore de se reconvertir, ce ne sont pas les projets professionnels qui manquent aux séniors, mais plutôt les formations à même de les soutenir.

Jean-Marie Dubois, Christine Fournier, Marion Lambert, Comment les séniors envisagent-ils leur avenir professionnel jusqu’à la retraite ? in Céreq Bref n° 443 (2023). – 4 p.

Territoires et parcours : De nouvelles trajectoires d’emploi et de formation à l’épreuve des territoires ?

Lire le Céreq Echanges, n° 19 sur le site du Céreq

Chaque année depuis 1994, les journées du longitudinal (JDL) constituent un temps fort de la vie scientifique du Céreq. Elles sont co-organisées par le Céreq et un des centres associés de son réseau implantés dans des laboratoires ou des unités de recherche. C’est le centre associé de Caen ESO (UMR Espaces et Sociétés) qui accueille les XXVIIIèmes journées. Elles sont l’occasion d’échanges autour de la relation formation-emploi à travers des méthodes longitudinales quantitatives et qualitatives.

Le thème choisi, « territoire et parcours », illustre l’analyse des rapports entre société et espace qui mobilise les géographes dans un contexte interdisciplinaire. Le territoire est marqué par une importante variété de contextes économiques, sociaux, productifs, démographiques, etc. Leur combinaison produit des disparités territoriales dont la prise en compte favorise la production de connaissances nouvelles. Les XXVIIIèmes journées sont l’occasion de s’interroger sur la façon dont l’analyse longitudinale de la relation formation emploi au cœur des JDL peut s’enrichir de l’introduction d’une dimension spatiale.

Patrice Caro, dir., Agnès Checcaglini, dir., Journées du longitudinal (JDL n° XXVIII; 14-15 juin 2023; Caen), Territoires et parcours : De nouvelles trajectoires d’emploi et de formation à l’épreuve des territoires ? XXVIIIèmes journées du longitudinal 14-15 juin 2023, Caen – Marseille : Céreq, 2023. – 396 p. – (Céreq Echanges; 19).

Formation emploi, n° 161, 2023/1

Présentation du Formation Emploi n° 161 sur le site du Céreq

La notion de compétences parcourt ce nouveau numéro. Au Cameroun, la méthode des situations de travail formatives mobilisée en classe révèle une mise en œuvre laborieuse de la logique adéquationniste formation-compétences. Le développement des compétences par la formation en cours de vie professionnelle relève d’une articulation genrée entre formation et carrière professionnelle. À l’aune du bilan de compétences, si elle suscite la responsabilisation individuelle, la démarche compétences peine à favoriser l’évolution professionnelle. Dès lors, c’est à l’extérieur de l’entreprise que les travailleurs cherchent cette évolution. Ainsi, pour les jeunes diplômés du supérieur déjà bien insérés, la création de start-up devient un accélérateur de carrière. En Belgique, dans les services publics de l’emploi émergent de nouveaux professionnels de l’accompagnement des chômeurs, dont l’activité relève davantage du profilage de candidats que de l’insertion.

Formation Emploi n° 161, 2023/1 : Varia

La crise a-t-elle bousculé les parcours professionnels des trentenaires ?

Lire le Bref n° 435 sur le site du Céreq

Comment la vie professionnelle des jeunes trentenaires, « noyau dur » de la population active occupée, a-t-elle été affectée par la crise sanitaire de 2020 ? Les résultats de l’enquête Génération : Covid et après? permettent de documenter les situations différenciées de ces actifs face à la crise. Stabilisés dans leur emploi ou en statut précaire, en poste dans des secteurs exposés ou non, parents ou sans enfants : comment ces jeunes salariés ou indépendants ont-ils traversé la crise ?

Arnaud Dupray, Zora Mazari, Alexie Robert, La crise a-t-elle bousculé les parcours professionnels des trentenaires ? in Céreq Bref n° 435 (2023). 

Les inscriptions sont ouvertes (JDL, 14 et 15 juin à Caen)

Les 28èmes journées du Longitudinal sont organisées par le centre associé Céreq-ESO Caen (UMR 6590). Elles auront lieu les 14 et 15 juin 2023 à la Maison de la Recherche en Sciences Humaines de Caen – MRSH – située sur le Campus de l’Université de Caen Normandie, au coeur de la ville. Les inscriptions sont désormais ouvertes et sont à faire sur https://jdl2023.sciencesconf.org.

PROGRAMME

Ouverture par 2 conférencières invitées
Raymonde SECHET, Professeure de Géographie, Université Rennes 2
Yaelle AMSELLEM-MAINGUY, sociologue, chargée de recherche à l’INJEP

Axe 1 : Le territoire marque les trajectoires individuelles

  • Orientations sous influences territoriales
  • Effets d’attachement à un territoire
  • Trajectoires des résidents des QPV

Axe 2 : La mobilité dans les parcours d’emploi et de formation

  • La mobilité pour étudier
  • Les disparités territoriales de l’emploi

Axe 3 : Des politiques publiques territorialisées

  • Des PIC et des PRIC pour accompagner les parcours
  • Des acteurs mobilisés pour construire des diplômes
INSCRIPTION Inscription en ligne
L’inscription aux 28èmes Journées du Longitudinal se fait sur :
https://jdl2023.sciencesconf.org/
Frais d’inscription
AVANT le 23 mai 2023 :
Doctorant.es et étudiant.es : 40 euros
Enseignant.es-Chercheur.es et chercheur.es : 90 euros
Inscription – Repas de gala du 14 juin au soir : 50 euros
A PARTIR du 23 mai 2023 :
Doctorant.es et étudiant.es : 50 euros
Enseignant.es-Chercheur.es et chercheur.es : 120 euros
Inscription – Repas de gala du 14 juin au soir : 50 euros
Date limite des inscriptions : lundi 5 juin 2023

Quels effets de la crise sanitaire sur les projets et aspirations professionnels ? Volet qualitatif du projet Impact

Lire le Céreq Etudes37 sur le site du Céreq

L’évènement brutal et imprévu qu’a constitué la crise sanitaire a diversement interféré avec les processus de reconversion, et ce, en lien avec la temporalité des projets professionnels. Celle-ci pouvait se rapporter à des phases de réflexion (phase de « latence »), de formulation du projet et de prise de décision (délibération), ou encore de mise en œuvre du changement voire de réengagement dans un nouveau métier (bifurcation). D’une manière globale, moins le projet était précis plus la période de crise a entravé le processus de conversion. À partir des entretiens conduits auprès de salariés peu qualifiés, quatre situations-types se dégagent. En premier lieu, le processus de reconversion est freiné avec en parallèle une reconsidération du projet, ou même un renoncement. Dans un deuxième cas de figure, les projets sont reportés à une période ultérieure sans que l’objectif professionnel ne soit révisé, ou en le reformulant. Dans une troisième configuration, la période de crise Covid a constitué une opportunité pour « se lancer ». Une dernière situation-type rassemble les personnes qui ont gardé le capen dépit des effets de la crise sanitaire sur les conditions de réalisation de leur projet dans le cadre d’une formation déjà en cours par exemple.

D’Agostino, Alexandra; Galli, Catherine; Melnik Olive, Ekaterina, Quels effets de la crise sanitaire sur les projets et aspirations professionnels ? : Volet qualitatif du projet Impact. – Marseille : Céreq, 2022. – 46 p. – (Céreq Etudes; 37) .

Appel à communications pour les Journées du Longitudinal 2023

Le centre associé au Céreq de Caen et l’UMR ESO Espaces et Sociétés lancent un appel à communications pour les prochaines Journées du Longitudinal qui se dérouleront à Caen les 14 et 15 juin 2023.

Le thème retenu pour cette édition est Territoires et parcours : de nouvelles trajectoires d’emploi et de formation à l’épreuve des territoires.

Si le croisement « territoires et parcours » a jalonné les problématiques portées par le Céreq depuis 50 ans, quelles nouvelles trajectoires d’insertion, d’emploi et de formation se révèlent aujourd’hui à l’épreuve des territoires ? Autrement dit, quelles nouvelles questions émergent avec l’introduction de la dimension territoriale ? Ce questionnement appelle des analyses pluridisciplinaires, où la géographie interagit avec la sociologie, l’économie, la démographie, les sciences de gestion, les sciences de l’éducation et les sciences politiques.

Au-delà des trois axes proposés dans l’appel à communication ci-joint, les JDL restent ouvertes aux réflexions méthodologiques pour saisir des parcours dans le cadre de la relation emploi formation. Les communications basées sur des comparaisons internationales seront également appréciées.
Les propositions de communications sont attendues avant le 2 décembre 2022.
Toutes les informations sur cet appel sont également disponibles sur le site des JDL 2023 : https://jdl2023.sciencesconf.org/

Entre renoncer et se lancer : les projets de reconversion à l’épreuve de la crise

Lire le Bref n0 427 sur le site du Céreq

Événement aussi inédit qu’imprévu, la crise sanitaire a interféré avec les projets de reconversion professionnelle des salariés. Comment ont-ils composé avec ce contexte ? Qu’en est-il en particulier des ouvriers et des employés, notamment les catégories les moins qualifiées ? Le volet qualitatif de l’enquête Impact, réalisée par le Céreq en 2021, met en lumière les effets de la crise selon le stade d’avancement des projets de reconversion. Entre renoncer et poursuivre coûte que coûte, ce Céreq Bref analyse les façons de penser et conduire son projet de changement professionnel en temps de crise.

Alexandra D’Agostino, Catherine Galli, Ekaterina Melnik Olive, Entre renoncer et se lancer : les projets de reconversion à l’épreuve de la crise in Céreq Bref n° 427 (2022). – 4 p.

Trajectoires et carrières contemporaines : nouvelles perspectives méthodologiques

Lire le Céreq Echanges, n° 18, 2022 sur le site du Céreq

Les XXVIIèmes journées du longitudinal (JDL) proposent d’éclairer les carrières scolaires et professionnelles contemporaines. Elles visent à questionner l’articulation entre choix individuels et structures sociales, actualiser les connaissances sur ce champ de recherche et discuter des nouvelles perspectives ouvertes par les avancées méthodologiques que ce champ a connu depuis les années 2000. Les contributions présentées dans cet ouvrage permettent ainsi de mieux comprendre les ruptures et les continuités des trajectoires, au regard notamment de l’impact des crises, d’analyser les différentes étapes de la carrière du point de vue des individus et des contraintes du marché du travail, à travers une diversité d’approches : articulation de méthodes quantitatives habituellement cloisonnées, de méthodes quantitatives et qualitatives ou encore l’utilisation de nouvelles sources de données (big data).

Isabelle Borras, dir. Nathalie Bosse, dir., Trajectoires et carrières contemporaines : nouvelles perspectives méthodologiques, Céreq Echanges, n° 18, 2022, 398 p.

Enquête 2020 auprès de la Génération 2017. La crise sanitaire suffit-elle à expliquer les souhaits de réorientation des jeunes ?

Lire le Bref n° 424 sur le site du Céreq

Trois ans après leur entrée dans la vie active, les jeunes de la Génération 2017 ont vu leurs débuts professionnels bousculés par le confinement. Interrogés quelques mois après, un tiers d’entre eux déclarent que la crise les a conduits à repenser leur projet professionnel. Est-elle vraiment un facteur déterminant de ce désir de réorientation ? En quoi le confinement a-t-il modifié la situation et les conditions d’emploi de ces jeunes, dans quelle mesure ont-ils été affectés par le chômage partiel et les arrêts d’activité ? L’enquête Génération apporte les premiers éléments de réponse.

Stéphane Jugnot, Mélanie Vignale, La crise sanitaire suffit-elle à expliquer les souhaits de réorientation des jeunes ?  Enquête 2020 auprès de la Génération 2017 in Céreq Bref n° 424 (2022). – 4 p.

Retraining is hard work! A survey of unskilled workers

Lire le Training and employment n° 156 sur le site du Céreq

The question of retraining lies at the heart of current employment policy issues. However, wanting to change occupation is no guarantee of completing a retraining programme, even less of finding a job. While low-skilled blue- and white-collar workers are the ones most likely to seek a change, they are also the ones who benefit least from a retraining programme. Workers’ desires to retrain are also driven by different motivations depending on their socio-occupational category: it may be an enforced reaction to the ups and downs of working life, a rejection of downgrading and deteriorating working and employment conditions or a search for meaning.

Camille Stephanus, Josiane Vero, Retraining is hard work! A survey of unskilled workers in Training and employment n° 156 (2022). – 4 p.

Se reconvertir, c’est du boulot ! Enquête sur les travailleurs non qualifiés

Lire le Bref n° 418 sur le site du Céreq

La question des reconversions professionnelles est au cœur des enjeux actuels. Mais vouloir changer de métier ne garantit pas de réaliser une reconversion, encore moins de retrouver un emploi. Si ouvriers et employés peu qualifiés sont les plus demandeurs de changement, ce sont aussi eux qui tirent le moins de bénéfices d’un parcours de reconversion. Aussi, la volonté de se reconvertir obéit à des logiques différentes selon la catégorie socioprofessionnelle des salariés : une réaction forcée par les aléas de la vie professionnelle, un refus du déclassement et des conditions d’emploi dégradées ou une quête de sens.

Camille Stephanus, Josiane Vero, Se reconvertir, c’est du boulot ! Enquête sur les travailleurs non qualifiés in Céreq Bref n° 418 (2022). – 4 p.

From restructuring to career transitions: a new era of occupational mobility?

Lire le Training and employment n° 152 sur le site du Céreq

The effects of the health crisis have forced businesses in many sectors to deal with a sharp decline in activity, which in some cases is likely to last a long time. A series of measures already exist to support employees obliged to find alternative employment. However, the current socio-economic crisis undoubtedly calls for more ambitious management of career transitions, particularly for the least skilled workers. Drawing on a synthesis of its recent studies on the subject, Céreq has identified the levers to be pulled in order to promote more forward-looking and collective management of occupational mobility.

Damien Brochier, From restructuring to career transitions: a new era of occupational mobility? in Training and employment n° 152 (2021). – 4 p.

Des reconversions aux transitions : un nouvel âge des mobilités professionnelles ?

Lire le Bref n° 405 sur le site du Céreq

Les effets de la crise sanitaire obligent de nombreux secteurs à faire face à une forte baisse de leur activité, qui s’annonce durable pour certains. Un ensemble de dispositifs existe déjà pour accompagner les salariés contraints de se reconvertir. Mais la crise socio-économique actuelle appelle sans doute une gestion plus ambitieuse des transitions professionnelles, notamment pour les salariés les moins qualifiés. S’appuyant sur une synthèse de ses récentes études sur le sujet, le Céreq identifie les leviers d’une gestion mieux anticipée et plus collective des mobilités professionnelles.

Damien Brochier, Des reconversions aux transitions : un nouvel âge des mobilités professionnelles ? in Bref n° 405 (2021). – 4 p.