Archives de catégorie : Métiers

Que nous apprennent les pratiques d’évaluation des professionnels d’entreprise ?

Lire le Bref n° 394 sur le site du Céreq

Lorsque les professionnels évaluent des candidats à une certification publique, on pourrait supposer qu’ils se positionnent en garants des exigences du travail réel et de « la vraie vie ». Une étude du Céreq auprès de jurys des titres du ministère du Travail, constitués exclusivement de professionnels, témoigne d’une approche plus complexe. Celle-ci interroge en retour les conceptions de la professionnalité, des compétences et de la formation qui sont au cœur des politiques publiques.

Catherine Galli, Josiane Paddeu, Patrick Veneau, Que nous apprennent les pratiques d’évaluation des professionnels d’entreprise ? in Bref n° 394 (2020). – 4 p.

Constructing the skills of the future in the construction and civil engineering (CCE) sector

Lire le Bref n° 389 sur le site de Céreq

Du CAP aux écoles d’ingénieurs, le BTP propose différents parcours de formations aux jeunes souhaitant s’orienter vers ses métiers. S’il attire de nombreux apprentis, le secteur ne parvient cependant pas suffisamment à les garder tout au long de leur apprentissage, ni à les stabiliser dans ses emplois.  L’évolution des métiers liée aux transitions écologique et numérique sera-t-elle l’occasion de renouveler l’attractivité de la filière auprès des jeunes ? Une étude du Céreq auprès des professionnels du secteur apporte de premiers éléments de réponse.

Antoine Bonleu, Olivier Joseph, Emmanuel Sulzer, Marie-Hélène Toutin, Construire les compétences de demain dans le BTP, in Bref n° 389 (2020). – 4 p

Séminaire Transition écologique et compétences

29 septembre de 14h00 à 15h30 : #Comment faire dialoguer les enjeux en termes d’environnement et d’emploi ?

Avec une certaine urgence, la crise sanitaire liée à l’apparition de la Covid19 renouvèle les interrogations sur nos façons de produire, de consommer, de travailler.

L’expérience du confinement, en créant un effet de loupe sur certaines inégalités entre travailleurs (des « exposés » et des « protégés »), a conduit à remettre au-devant de la scène des réflexions portant sur le sens et la valeur accordée aux métiers, à leur condition d’exercice et leur lien à l’environnement. La pandémie pose donc avec d’autant plus d’acuité la nécessité de s’engager dans la transition écologique.

Face à l’enjeu opérationnel de quantifier et de qualifier les besoins en emplois au niveau local, un séminaire organisé en novembre 2018 par l’observatoire national des emplois et métiers de l’économie verte (Onemev) a fait émerger un enjeu essentiel pour la réussite de la transition écologique : l’anticipation et l’observation de l’impact de la transition écologique sur le contenu des métiers et plus particulièrement sur les compétences attendues. Ce faisant, les acteurs de l’emploi et de la formation soulèvent la question des outils et méthodes existants pour observer les transformations du contenu des métiers ainsi que la question des dispositifs d’accompagnement à la fois des jeunes entrants sur le marché du travail mais également des salariés déjà en poste, des chercheurs d’emploi, des entreprises et des territoires dans ce processus.

Au regard de ces attentes, France Stratégie et le Céreq, avec l’appui de l’observatoire national des emplois et métiers de l’économie verte (Onemev), organise un cycle de cinq web-conférences sur le thème : « Comment identifier et accompagner l’évolution des compétences en lien avec la transition écologique ? ».

 1ere web-conférence le 29 septembre de 14h00 à 15h30 : Regards croisés #Mieux comprendre les enjeux emplois et compétences de la transition écologique ?

Consultez le programme et inscrivez vous à ce séminaire sur le site du Céreq

The impact of digital technology on skills in logistics warehouses

Lire le Training and employment n° 145 sur le site du Céreq

Driven by both technological developments and the boom in e-commerce, the logistics sector is currently undergoing far-reaching changes in its production processes. These dynamics could well lead to radical changes in working and employment conditions in a sector in which the demand for manual labour is very high. This edition of Training & Employment addresses the various challenges – including digitalisation, the sector’s attractiveness to workers and skill and career management – that French warehouses and logistics platforms are currently having to face.

Mathieu Hocquelet, The impact of digital technology on skills in logistics warehouses in Training and employment n° 145 (2020). – 4 p

Penser les parcours professionnels à l’échelle d’une « filière-métiers » : Le pari d’un acteur intersectoriel de la relation client

Lire le Bref n° 390 sur le site du Céreq

Espace potentiel de mobilité intégrant tous les métiers et emplois d’une même famille professionnelle à l’échelle intersectorielle, la filière-métiers peut être un levier pour gérer et sécuriser des parcours en devenant le siège d’une réflexion et d’une action collectives. Tel est le principal enseignement de l’expérience d’un réseau d’acteurs intersectoriel et paritaire qui cherche, non sans incertitudes et limites, à structurer et représenter la filière-métiers de la relation client.

Jean-Paul Cadet, Samira MahlaouiPenser les parcours professionnels à l’échelle d’une « filière-métiers » : le pari d’un acteur intersectoriel de la relation client in Bref n° 390 (2020). – 4 p .

De l’influence du numérique sur les compétences dans les entrepôts de la logistique

Lire le Bref n° 380 sur le site du Céreq

Sous l’impulsion à la fois d’évolutions technologiques et de l’essor du e-commerce, le secteur de la logistique connaît actuellement des transformations productives profondes. Ces dynamiques pourraient fortement modifier les conditions de travail et d’emploi d’un secteur à forts besoins en main-d’oeuvre ouvrière. Numérisation, attractivité du secteur, gestion des compétences et des carrières, ce Céreq Bref aborde ces différents enjeux auxquels sont confrontés les entrepôts et plateformes logistiques.

Mathieu Hocquelet, De l’influence du numérique sur les compétences dans les entrepôts de la logistique in Bref n° 388 (2020). – 4 p.

Envisioning the occupations of the future together

The case of the waste recovery and recycling sector 

Lire le Training and employment n° 144 sur le site du Céreq

In a national and international economic context in which jobs and skills are changing rapidly, prospective analysis is an approach that the economic partners and public authorities in France use on a regular basis. Between 2017 and 2019, Céreq and France Stratégie trialled a new prospective approach. It is based on the involvement of a group of experts and economic and social actors in a particular sector who come together in order to produce and share a forward-looking vision for the long, medium and short term.

Damien Brochier, Envisioning the occupations of the future together : The case of the waste recovery and recycling sector in Training and employment n° 144 (2020). – 4 p

Construire les compétences de demain dans le BTP

Lire le Bref n° 389 sur le site de Céreq

Du CAP aux écoles d’ingénieurs, le BTP propose différents parcours de formations aux jeunes souhaitant s’orienter vers ses métiers. S’il attire de nombreux apprentis, le secteur ne parvient cependant pas suffisamment à les garder tout au long de leur apprentissage, ni à les stabiliser dans ses emplois.  L’évolution des métiers liée aux transitions écologique et numérique sera-t-elle l’occasion de renouveler l’attractivité de la filière auprès des jeunes ? Une étude du Céreq auprès des professionnels du secteur apporte de premiers éléments de réponse.

Antoine Bonleu, Olivier Joseph, Emmanuel Sulzer, Marie-Hélène Toutin, Construire les compétences de demain dans le BTP, in Bref n° 389 (2020). – 4 p

Transport et Logistique – Rencontre interministérielle sur l’offre de certification et les métiers

Lire le Céreq Echanges n° 13 sur le site du Céreq

Ce document rend compte des présentations d’une journée d’études organisée par le Céreq sur les métiers du transport et de la logistique. Sont abordées les thématiques suivantes :
• certifications et évolutions des emplois ;
• impacts de la transition écologique sur les certifications et les pratiques professionnelles ;
• impacts du numérique sur les emplois et les compétences.
Chaque présentation thématique est suivie d’une restitution intégrale des échanges qu’elle a suscités auprès des représentants du monde professionnel et des certificateurs présents ce jour-là.

Le Céreq remplit une mission d’expertise auprès des différents ministères certificateurs et participe aux commissions professionnelles consultatives (CPC ). Dans ce cadre, il s’est engagé dans un cycle de rencontres interministérielles, organisées par champ professionnel. Elles sont l’occasion d’échanges entre certificateurs et partenaires sociaux, sur la base d’un portrait du secteur établi et commenté par le Céreq. Cette 4ème édition fait suite à 3 autres rencontres organisées sur les métiers de la métallurgie, du tourisme et de la sécurité
Les rencontres Transport & Logistique se sont tenues le 18 septembre 2018 au lycée polyvalent René Auffray de Clichy (92).

Françoise Kogut-Kubiak, dir. Transport et Logistique – Rencontre interministérielle sur l’offre de certification et les métiers . – Marseille : Céreq, 2019. – 92 p. – (Céreq Echanges; 13)

Penser ensemble les métiers au futur : le cas de la filière transformation et valorisation des déchets

Lire le Bref n° 381 sur le site du Céreq

Pour mieux anticiper les évolutions des emplois et des compétences, le Céreq et France Stratégie ont expérimenté une démarche prospective originale. Au cœur du processus, un groupe d’experts et d’acteurs économiques et sociaux produisent et partagent une vision prospective à long, moyen et court terme. Appliquée à la filière transformation et valorisation des déchets, cette démarche met en lumière un enjeu de professionnalisation des métiers intégrant des exigences accrues de polyvalence et d’autonomie.

Damien Brochier, Penser ensemble les métiers au futur : le cas de la filière transformation et valorisation des déchets in Bref n° 381 (2019). – 4 p.

Carrières des officiers du transport maritime : l’« effet mer » est de courte durée

Les officiers de la marine marchande ne sont plus tout à fait ce qu’ils étaient. Si les aînés passaient souvent leur vie à naviguer, les nouvelles générations ont tendance à se reconvertir précocement dans des carrières terrestres. Ces nouveaux « marins éphémères », qui ont suscité la crainte d’une pénurie d’officiers chez les armateurs, obligent les formations maritimes à s’adapter et interrogent la régulation d’ensemble de la filière.

Lire le Bref n° 368 sur le site du Céreq

Gérard Podevin, Anne Delanoë, Carrières des officiers du transport maritime : l’« effet mer » est de courte durée, in Bref n° 368 (2018). – 4 p.

Regards croisés sur le secteur des activités sportives et le métier d’éducateur sportif

Le ministère des Sports a confié au Céreq la réalisation d’un portrait statistique de « l’emploi sportif ». Cette notion comprend à la fois l’exercice des métiers de l’encadrement des pratiques sportives quel que soit l’employeur, et l’ensemble de l’emploi dans les clubs de sport et centres de culture physique, dans la gestion d’installations et l’enseignement de disciplines sportives.
L’objectif est de mettre à disposition de l’ensemble des acteurs, publics ou privés, concernés par les questions d’emploi et de qualification dans le sport, un socle synthétique de connaissances et de repères quantitatifs.
Cet état des lieux caractérise les formes d’emploi sportif en croisant le secteur du sport défini par ses activités et les spécificités du métier d’éducateur sportif. Il s’appuie sur des données quantitatives issues de différentes sources de la statistique publique et se focalise sur la situation de l’emploi sportif en France métropolitaine et sur les grandes tendances d’évolution.

Lire le Céreq enquêtes n° 2

Mickaële Molinari-Perrier, Regards croisés sur le secteur des activités sportives et le métier d’éducateur sportif . – Marseille : Céreq, 2018. – 77 p. – (Céreq Enquêtes; 2) .

In the chemical industries, ‘we attract, we train, we hire’

The changes that have been taking place in work in the chemical industries over the past thirty years have led to a reconfiguration of production and maintenance jobs. The profiles of these manual workers, technicians and supervisors, who now tend to be more highly qualified and more functionally flexible, have become more diverse. In a sector in which work has become considerably denser and modernised, albeit unevenly, the transmission of knowledge, on-the-job learning and internal mobility still predominate.

Training & employment n° 128

Agnès Legay, Fred Séchaud, In the chemical industries, ‘we attract, we train, we hire’ in Training and employment n° 128 (March-April 2017). – 4 p.

Évolution des métiers et des emplois non-cadres dans les industries chimiques

Le Céreq a réalisé pour le compte de l’Observatoire des industries chimiques (OPIC) une étude sur l’évolution des métiers et l’alimentation des emplois non-cadres dans les entreprises des industries chimiques. L’étude poursuit ainsi un double objectif : analyser les évolutions des métiers en lien avec les changements de technologies, de process et d’organisation et caractériser les modes d’alimentation des emplois (recrutements et mobilités internes).  Sont concernées certaines familles professionnelles où se concentrent la grande majorité des emplois non-cadres (fabrication, conditionnement, laboratoire, l’ensemble qualité-hygiène-sécurité-santé-environnement), dans les secteurs de l’activité de production chimique et celui de la R&D.

Cette étude a permis les publications suivantes :

Évolution des métiers et des emplois non-cadres dans les industries chimiques – Volume 1 – Analyses, Fred Séchaud, Hubert Amarillo, Damien Brochier, Anne Delanoë, Agnès Legay, Céreq Etudes n°11, mai 2017.

Évolution des métiers et des emplois non-cadres dans les industries chimiques – Volume 2 – Monographies, Fred Séchaud, Hubert Amarillo, Damien Brochier, Anne Delanoë, Agnès Legay, Céreq Etudes n°12, mai 2017.

Un éclairage sur les métiers de la fabrication et de la maintenance : Dans les industries chimiques,  » on capte, on forme, on embauche « , Fred Séchaud et Agnès Legay, Céreq Bref n°355, 2017.

Dans les industries chimiques, « on capte, on forme, on embauche »

Les transformations du travail en cours dans les industries chimiques depuis trente ans ont reconfiguré les métiers de la fabrication et de la maintenance. Plus diplômés, davantage polyvalents, les profils de ces ouvriers, techniciens et agents de maîtrise se sont diversifiés. Dans un secteur où le travail s’est fortement, quoiqu’inégalement, densifié et modernisé, la transmission des savoirs, l’apprentissage sur le tas et la mobilité interne restent prépondérants.

Lire le Bref sur le site du Céreq

Agnès Legay, Fred Séchaud, Dans les industries chimiques, « on capte, on forme, on embauche » in Bref n° 355 (2017). – 4 p.