Archives de catégorie : Accès thématique

La transition écologique au travail : emploi et formation face au défi environnemental

Lire le Bref n° 423 sur le site du céreq

Que sait-on de la façon dont la « transition écologique et énergétique », selon la terminologie en vigueur dans les politiques publiques françaises, transforme les activités et les emplois ? Alors que l’on peine encore à mesurer l’ampleur et la nature du verdissement des métiers, comment les acteurs de la formation et les entreprises se positionnent-ils pour favoriser l’écologisation des activités ? À partir d’un ensemble d’échanges et de travaux, ce Céreq Bref dresse un premier panorama de ces questions, entre enjeux systémiques et recompositions des compétences.

Liza Baghioni, Nathalie Moncel, La transition écologique au travail : emploi et formation face au défi environnemental in Céreq Bref n° 423 (2022). – 4 p.

Retraining is hard work! A survey of unskilled workers

Lire le Training and employment n° 156 sur le site du Céreq

The question of retraining lies at the heart of current employment policy issues. However, wanting to change occupation is no guarantee of completing a retraining programme, even less of finding a job. While low-skilled blue- and white-collar workers are the ones most likely to seek a change, they are also the ones who benefit least from a retraining programme. Workers’ desires to retrain are also driven by different motivations depending on their socio-occupational category: it may be an enforced reaction to the ups and downs of working life, a rejection of downgrading and deteriorating working and employment conditions or a search for meaning.

Camille Stephanus, Josiane Vero, Retraining is hard work! A survey of unskilled workers in Training and employment n° 156 (2022). – 4 p.

Enquête 2020 auprès de la Génération 2017

Lire le Bref n° 422 sur le site du Céreq

Plus diplômée que les précédentes, la Génération 2017 est aussi mieux lotie en termes d’insertion professionnelle. Taux d’emploi, accès au CDI, salaires, les indicateurs virent au vert jusqu’au coup d’arrêt, temporaire, imposé par la crise sanitaire. Pour autant, les parcours restent difficiles – voire chaotiques – pour plus d’un tiers des jeunes, et surtout pour les non-diplômés souvent cantonnés aux marges de l’emploi. Des conditions de la scolarité à la situation pendant et après le confinement du printemps 2020, en passant par leurs premiers pas sur le marché du travail, ce Céreq Bref offre un tour d’horizon des résultats fournis par l’enquête Génération 2017.

Thomas Couppié, Emilie Gaubert, Elsa Personnaz, Enquête 2020 auprès de la Génération 2017 : Des parcours contrastés, une insertion plus favorable, jusqu’à… in Céreq Bref n° 422 (2022). – 8 p.

Le digital choisit la formation en situation de travail, catalyseur d’innovation

Lire le Céreq Bref n° 421 sur le site du Céreq

La formation en situation de travail est souvent perçue comme une alternative au cadre traditionnel des cours et stages, particulièrement adaptée aux salariés les moins qualifiés ou aux petites entreprises. Elle est pourtant très largement utilisée par les entreprises innovantes du numérique pour former des salariés hautement qualifiés. Pourquoi ces entreprises font-elles le choix de ce mode de formation ? Dans quelle mesure est-il lié à l’innovation ? Une étude du Céreq propose des éléments de réponse.

Patrick Rousset, Le digital choisit la formation en situation de travail, catalyseur d’innovation in Céreq Bref n° 421 (2022). – 4 p.

Le tiers employeur, figure émergente de la relation formation-emploi

Voir le sommaire du Formation Emploi n° 157 sur le site du Céreq

Ce numéro s’intéresse à certains aspects de l’intermédiation dans le domaine de la relation formation-emploi. Le marché de l’emploi se caractérise en effet par un chômage de masse persistant et une précarité grandissante. Aussi l’intermédiation sur le marché est-elle une question sociale vive. Elle se manifeste sous différentes formes, comme le démontre ce numéro : elle peut notamment avoir une portée territoriale ou locale, être abordée dans le cadre de la formation en apprentissage en général et de l’éducation spécialisée en particulier, ou de l’analyse des réseaux de portage salarial.

Formation emploi, n° 157, 2022/1 : Le tiers employeur, figure émergente de la relation formation-emploi

Crise sanitaire et formation professionnelle : le temps libéré ne suffit pas pour se former

Lire le Céreq Bref n° 420 sur le site du Céreq

Pendant la crise sanitaire, la formation professionnelle a été mise en avant comme un élément central de la reprise économique et de la sécurisation des parcours. Comment le contexte marqué par le chômage partiel, les incitations des pouvoirs publics à former les salariés, l’accroissement de l’offre de formation à distance et le déploiement massif du télétravail s’est-il répercuté sur la formation des salariés ? Les premiers résultats de l’enquête Impact réalisée par le Céreq au printemps 2021 identifient les principaux leviers et obstacles de l’accès à la formation durant cette période.

Ekaterina Melnik Olive, Crise sanitaire et formation professionnelle : le temps libéré ne suffit pas pour se former in Céreq Bref n° 420 (2022). – 4 p.

Quels freins limitent encore le recours au congé de paternité chez les jeunes pères ?

Lire le Bref n° 419 sur le site du Céreq

Le congé de paternité instauré en 2002 et réformé en 2021 se présente comme une mesure favorable à l’égalité femmes-hommes. Alors que la majorité des pères recourent au dispositif, environ 3 sur 10 n’exercent pas leur droit.  Quels facteurs peuvent limiter la prise du congé de paternité ? Dans quelle mesure ce non-recours est-il lié à leur degré d’implication dans la sphère familiale ? Ce Céreq Bref mobilise la dernière vague de l’enquête Génération 2010 pour explorer les déterminants du recours au congé de paternité chez les jeunes devenus pères entre 2010 et 2017.

Alix Sponton, Quels freins limitent encore le recours au congé de paternité chez les jeunes pères ? in Céreq Bref n° 419 (2022). – 4 p.

Se reconvertir, c’est du boulot ! Enquête sur les travailleurs non qualifiés

Lire le Bref n° 418 sur le site du Céreq

La question des reconversions professionnelles est au cœur des enjeux actuels. Mais vouloir changer de métier ne garantit pas de réaliser une reconversion, encore moins de retrouver un emploi. Si ouvriers et employés peu qualifiés sont les plus demandeurs de changement, ce sont aussi eux qui tirent le moins de bénéfices d’un parcours de reconversion. Aussi, la volonté de se reconvertir obéit à des logiques différentes selon la catégorie socioprofessionnelle des salariés : une réaction forcée par les aléas de la vie professionnelle, un refus du déclassement et des conditions d’emploi dégradées ou une quête de sens.

Camille Stephanus, Josiane Vero, Se reconvertir, c’est du boulot ! Enquête sur les travailleurs non qualifiés in Céreq Bref n° 418 (2022). – 4 p.

S’installer chez soi, avec quel emploi et quel salaire ?

Lire le Céreq Bref n° 416 sur le site du Céreq

La capacité des jeunes à prendre leur indépendance varie selon la durée des études, l’accès plus ou moins rapide à l’emploi, le type de contrat de travail et la rémunération obtenus en début de vie active mais aussi selon le contexte économique ou l’état du marché du logement. Qu’en est-il donc pour les jeunes ayant fini leurs études entre 1998 et 2010 : quand et comment ont-ils décohabité, reviennent-ils chez leurs parents après être partis, quels sont les invariants et les différences entre eux au fil des ans ? Mobilisant trois enquêtes Génération, ce Céreq Bref analyse les parcours d’accès des jeunes à l’autonomie résidentielle et leurs évolutions.

Alexie Robert, Emmanuel Sulzer, S’installer chez soi, avec quel emploi et quel salaire ? in Céreq Bref n° 416 (2021). – 4 p.

Des territoires plus favorables aux débuts de carrière

Lire le Céreq Bref n° 415 sur le site du Céreq

La transformation des territoires, du fait de la démographie, des évolutions des secteurs d’activité et de la métropolisation, a profondément modifié la géographie de l’insertion ces dernières années. Ainsi, certaines zones présentent des particularités qui favorisent les débuts de carrières, notamment sur le plan de la rémunération. Introduire le territoire comme dimension d’analyse permet de questionner les interactions qui se jouent entre espaces de résidence et débuts de carrière, au-delà des caractéristiques intrinsèques des jeunes, et de pointer des zones d’emploi plus ou moins favorables.

Patrice Caro, Agnès Checcaglini, Jean-Pascal Guironnet, Des territoires plus favorables aux débuts de carrière in Céreq Bref n° 415 (2021). – 4 p.

¿Qué nos enseñan las prácticas de evaluación de los profesionales de empresa?

Lire le Calificaciones y empleo. n° 121 sur le site du Céreq

Cuando los profesionales evalúan candidatos a una certificación pública, se podría suponer que se posicionan como garates de las exigencias del trabajo real y de la “vida real”. Un estudio de Céreq entre los jurados de los títulos del Ministerio de Trabajo, integrados exclusivamente por profesionales, muestra un enfoque más complejo, que a su vez cuestiona las concepciones del profesionalismo, de las competencias y de la formación que se encuentran en el centro de las políticas públicas.

Catherine Galli, Josiane Paddeu, Patrick Veneau, ¿Qué nos enseñan las prácticas de evaluación de los profesionales de empresa? in Calificaciones y empleo n° 121 (2021). – 4 p.