Archives de catégorie : Accès thématique

Quelles sont les trajectoires d’insertion des jeunes dans les métiers de la transition écologique ?

Lire le Working paper n° 16 sur le site du Céreq

Le projet de recherche C>Terre conduit par le Céreq et soutenu par un financement du Pic Dares, vise à comprendre la nature des besoins en compétences liées à l’écologisation du travail et des activités. Ce projet affiche des objectifs de connaissance, à la fois au niveau macro par l’étude des parcours de formation et d’emploi dans et vers les activités associées à la transition écologique ; au niveau méso de l’instrumentation de la gestion des compétences par les branches et les entreprises où se trouvent des emplois verts et verdissants ; au niveau micro par l’analyse des procès d’action mis en œuvre par les salariés de la transition écologique et les compétences qui en résultent.

Ce Working Paper est la dernière publication d’une série de 5 ouvrages faisant chacun état de l’avancée de ces connaissances. L’analyse présentée ici repose sur un pari méthodologique : une mesure du « verdissement » des parcours d’insertion à partir du repérage dans les trajectoires des jeunes, des emplois dont l’exercice prend en compte les impacts sur l’environnement ou sont à finalité environnementale.

Mazari, Zora; Moncel, Nathalie, Quelles sont les trajectoires d’insertion des jeunes dans les métiers de la transition écologique ? – Marseille : Céreq, 2022. – 38 p. – (Working Paper; 16) .

Entre renoncer et se lancer : les projets de reconversion à l’épreuve de la crise

Lire le Bref n0 427 sur le site du Céreq

Événement aussi inédit qu’imprévu, la crise sanitaire a interféré avec les projets de reconversion professionnelle des salariés. Comment ont-ils composé avec ce contexte ? Qu’en est-il en particulier des ouvriers et des employés, notamment les catégories les moins qualifiées ? Le volet qualitatif de l’enquête Impact, réalisée par le Céreq en 2021, met en lumière les effets de la crise selon le stade d’avancement des projets de reconversion. Entre renoncer et poursuivre coûte que coûte, ce Céreq Bref analyse les façons de penser et conduire son projet de changement professionnel en temps de crise.

Alexandra D’Agostino, Catherine Galli, Ekaterina Melnik Olive, Entre renoncer et se lancer : les projets de reconversion à l’épreuve de la crise in Céreq Bref n° 427 (2022). – 4 p.

EDEC et transition écologique, un instrument d’action publique qui verdit les politiques de branches ?

Lire le Working paper n° 15 sur le site du Céreq

Le projet de recherche C>Terre conduit par le Céreq et soutenu par un financement du Pic Dares, vise à comprendre la nature des besoins en compétences liées à l’écologisation du travail et des activités. Ce projet affiche des objectifs de connaissance, à la fois au niveau macro par l’étude des parcours de formation et d’emploi dans et vers les activités associées à la transition écologique ; au niveau méso de l’instrumentation de la gestion des compétences par les branches et les entreprises où se trouvent des emplois verts et verdissants ; au niveau micro par l’analyse des procès d’action mis en oeuvre par les salariés de la transition écologique et les compétences qui en résultent.

Ce Working Paper est la quatrième publication d’une série de 5 ouvrages faisant chacun état de l’avancée de ces connaissances. Dans cette publication, les Engagements de Développement de l’Emploi et des Compétences (EDEC), outils de la politique contractuelle emploi-formation, ont été investigués afin de comprendre la dynamique que peuvent initier les politiques de branches en matière de transition écologique.

Valette-Wursthen, Aline, EDEC et transition écologique, un instrument d’action publique qui verdit les politiques de branches ?  – Marseille : Céreq, 2022. – 32 p. – (Working Paper; 15) .

Une écologisation à deux visages dans le commerce

Lire le Working paper n° 14 sur le site du Céreq

Le projet de recherche C>Terre conduit par le Céreq et soutenu par un financement du Pic Dares, vise à comprendre la nature des besoins en compétences liées à l’écologisation du travail et des activités. Ce projet affiche des objectifs de connaissance, à la fois au niveau macro par l’étude des parcours de formation et d’emploi dans et vers les activités associées à la transition écologique ; au niveau méso de l’instrumentation de la gestion des compétences par les branches et les entreprises où se trouvent des emplois verts et verdissants ; au niveau micro par l’analyse des procès d’action mis en oeuvre par les salariés de la transition écologique et les compétences qui en résultent.

Ce Working Paper est la troisième publication d’une série de 5 ouvrages faisant chacun état de l’avancée de ces connaissances. Il éclaire les dynamiques d’écologisation des activités de travail en cours au sein du commerce afin de comprendre les enjeux sectoriels globaux.

Hocquelet, Mathieu; Mahlaoui, Samira, Une écologisation à deux visages dans le commerce : répondre aux attentes de la clientèle et la sensibiliser aux nouvelles normes de production – Marseille : Céreq, 2022. – 26 p. – (Working Paper; 14) .

De la Responsabilité Sociale de l’Entreprise (RSE) à l’écologisation : des chemins de traverse ?

Lire le Working paper n° 12 sur le site du Céreq

Le projet de recherche C>Terre conduit par le Céreq et soutenu par un financement du Pic Dares, vise à comprendre la nature des besoins en compétences liées à l’écologisation du travail et des activités. Ce projet affiche des objectifs de connaissance, à la fois au niveau macro par l’étude des parcours de formation et d’emploi dans et vers les activités associées à la transition écologique ; au niveau méso de l’instrumentation de la gestion des compétences par les branches et les entreprises où se trouvent des emplois verts et verdissants ; au niveau micro par l’analyse des procès d’action mis en oeuvre par les salariés de la transition écologique et les compétences qui en résultent.

Ce Working Paper est la première publication d’une série de 5 ouvrages faisant chacun état de l’avancée de ces connaissances. La question de la responsabilité sociale de l’entreprise – abordée dans ce texte – constitue un axe d’analyse des contextes dans lesquels les entreprises vont prendre en compte les questions environnementales.

Sulzer, Emmanuel De la Responsabilité Sociale de l’Entreprise (RSE) à l’écologisation : des chemins de traverse ? – Marseille : Céreq, 2022. – 17 p. – (Working Paper; 12) .

About environment and competences

Lire le In and Around n° 3 sur le site du Céreq

The “ecological” or “green” transition has become a key concept in current political debate (e.g. the European Green New Deal in August 2021), following that of “sustainable development” promoted by the Rio Summit of 1992. Whatever the precise term used, it underlines the need to integrate environmental concerns into production, consumption and our ways of living.

Nathalie Moncel, Dominique Méda, Liza Baghioni, Magali Jaoul-Grammare, Anne Stenger, Damien Brochier, Claudia Figari, About environment and competences – Marseille : Céreq, 2022. – 63 p. – (In and Around ; 3)

Enquête 2020 auprès de la Génération 2017. Sortants du supérieur : le niveau de diplôme ne résume pas les trajectoires d’insertion

Lire le Bref n° 426 sur le site du Céreq

Le début de carrière des jeunes sortis de l’enseignement supérieur en 2017 ne déroge pas à la règle : il est d’autant plus favorable que leur niveau d’études est élevé. Il varie néanmoins selon la spécificité de chaque diplôme, celle de la formation suivie et les caractéristiques des publics concernés. Pour la Génération 2017, les débuts dans la vie active se heurtent également au premier confinement, dont les effets varient alors davantage en fonction des segments d’emploi que du niveau de diplôme.

Fanette Merlin, Emmelie Louise Wierup, Enquête 2020 auprès de la Génération 2017. Sortants du supérieur : le niveau de diplôme ne résume pas les trajectoires d’insertion in Céreq Bref n° 426 (2022). – 4 p.

Trajectoires et carrières contemporaines : nouvelles perspectives méthodologiques

Lire le Céreq Echanges, n° 18, 2022 sur le site du Céreq

Les XXVIIèmes journées du longitudinal (JDL) proposent d’éclairer les carrières scolaires et professionnelles contemporaines. Elles visent à questionner l’articulation entre choix individuels et structures sociales, actualiser les connaissances sur ce champ de recherche et discuter des nouvelles perspectives ouvertes par les avancées méthodologiques que ce champ a connu depuis les années 2000. Les contributions présentées dans cet ouvrage permettent ainsi de mieux comprendre les ruptures et les continuités des trajectoires, au regard notamment de l’impact des crises, d’analyser les différentes étapes de la carrière du point de vue des individus et des contraintes du marché du travail, à travers une diversité d’approches : articulation de méthodes quantitatives habituellement cloisonnées, de méthodes quantitatives et qualitatives ou encore l’utilisation de nouvelles sources de données (big data).

Isabelle Borras, dir. Nathalie Bosse, dir., Trajectoires et carrières contemporaines : nouvelles perspectives méthodologiques, Céreq Echanges, n° 18, 2022, 398 p.

Comment garantir le développement des compétences en télétravail ?

Lire le Bref n° 425 sur le site du Céreq

Peu pratiqué avant la crise sanitaire, le télétravail s’est imposé à nombre de salariés lors des périodes de confinement, et semble voué à s’installer durablement dans les pratiques. Son accroissement inédit et inattendu a bouleversé les modes d’échanges professionnels, dont le rôle dans le développement des compétences est reconnu. À partir de l’enquête Impact menée en 2021, ce Céreq Bref livre un portrait de ces télétravailleurs, et observe les changements intervenus pendant la crise dans les façons d’échanger, de se former et d’apprendre au travail.

Marion Lambert, Comment garantir le développement des compétences en télétravail ? in Céreq Bref n° 425 (2022). – 4 p.

Enquête 2020 auprès de la Génération 2017. La crise sanitaire suffit-elle à expliquer les souhaits de réorientation des jeunes ?

Lire le Bref n° 424 sur le site du Céreq

Trois ans après leur entrée dans la vie active, les jeunes de la Génération 2017 ont vu leurs débuts professionnels bousculés par le confinement. Interrogés quelques mois après, un tiers d’entre eux déclarent que la crise les a conduits à repenser leur projet professionnel. Est-elle vraiment un facteur déterminant de ce désir de réorientation ? En quoi le confinement a-t-il modifié la situation et les conditions d’emploi de ces jeunes, dans quelle mesure ont-ils été affectés par le chômage partiel et les arrêts d’activité ? L’enquête Génération apporte les premiers éléments de réponse.

Stéphane Jugnot, Mélanie Vignale, La crise sanitaire suffit-elle à expliquer les souhaits de réorientation des jeunes ?  Enquête 2020 auprès de la Génération 2017 in Céreq Bref n° 424 (2022). – 4 p.

La transition écologique au travail : emploi et formation face au défi environnemental

Lire le Bref n° 423 sur le site du céreq

Que sait-on de la façon dont la « transition écologique et énergétique », selon la terminologie en vigueur dans les politiques publiques françaises, transforme les activités et les emplois ? Alors que l’on peine encore à mesurer l’ampleur et la nature du verdissement des métiers, comment les acteurs de la formation et les entreprises se positionnent-ils pour favoriser l’écologisation des activités ? À partir d’un ensemble d’échanges et de travaux, ce Céreq Bref dresse un premier panorama de ces questions, entre enjeux systémiques et recompositions des compétences.

Liza Baghioni, Nathalie Moncel, La transition écologique au travail : emploi et formation face au défi environnemental in Céreq Bref n° 423 (2022). – 4 p.

Retraining is hard work! A survey of unskilled workers

Lire le Training and employment n° 156 sur le site du Céreq

The question of retraining lies at the heart of current employment policy issues. However, wanting to change occupation is no guarantee of completing a retraining programme, even less of finding a job. While low-skilled blue- and white-collar workers are the ones most likely to seek a change, they are also the ones who benefit least from a retraining programme. Workers’ desires to retrain are also driven by different motivations depending on their socio-occupational category: it may be an enforced reaction to the ups and downs of working life, a rejection of downgrading and deteriorating working and employment conditions or a search for meaning.

Camille Stephanus, Josiane Vero, Retraining is hard work! A survey of unskilled workers in Training and employment n° 156 (2022). – 4 p.

Enquête 2020 auprès de la Génération 2017. Des parcours contrastés, une insertion plus favorable, jusqu’à…

Lire le Bref n° 422 sur le site du Céreq

Plus diplômée que les précédentes, la Génération 2017 est aussi mieux lotie en termes d’insertion professionnelle. Taux d’emploi, accès au CDI, salaires, les indicateurs virent au vert jusqu’au coup d’arrêt, temporaire, imposé par la crise sanitaire. Pour autant, les parcours restent difficiles – voire chaotiques – pour plus d’un tiers des jeunes, et surtout pour les non-diplômés souvent cantonnés aux marges de l’emploi. Des conditions de la scolarité à la situation pendant et après le confinement du printemps 2020, en passant par leurs premiers pas sur le marché du travail, ce Céreq Bref offre un tour d’horizon des résultats fournis par l’enquête Génération 2017.

Thomas Couppié, Emilie Gaubert, Elsa Personnaz, Enquête 2020 auprès de la Génération 2017 : Des parcours contrastés, une insertion plus favorable, jusqu’à… in Céreq Bref n° 422 (2022). – 8 p.

Le digital choisit la formation en situation de travail, catalyseur d’innovation

Lire le Céreq Bref n° 421 sur le site du Céreq

La formation en situation de travail est souvent perçue comme une alternative au cadre traditionnel des cours et stages, particulièrement adaptée aux salariés les moins qualifiés ou aux petites entreprises. Elle est pourtant très largement utilisée par les entreprises innovantes du numérique pour former des salariés hautement qualifiés. Pourquoi ces entreprises font-elles le choix de ce mode de formation ? Dans quelle mesure est-il lié à l’innovation ? Une étude du Céreq propose des éléments de réponse.

Patrick Rousset, Le digital choisit la formation en situation de travail, catalyseur d’innovation in Céreq Bref n° 421 (2022). – 4 p.