Tous les articles par Service doc de l'Ires

La Revue de l’Ires n°81, 2014/2

Rev81siteSommaire de la Revue de l’Ires n°81, 2014/2

Le « non-recours » à la couverture maladie universelle et sa mise à l’agenda de l’Assurance maladie : un phénomène qui travaille l’institution
Héléna REVIL
S’arracher à sa condition d’ouvrier : de l’engagement syndical à l’encadrement intermédiaire
Baptiste GIRAUD
Revenus du travail et emploi atypique, comparaison entre les analyses sociétales et individuelles
François GHESQUIÈRE et Jacques WELS
Quel régime salarial optimal pour la zone euro ?
Odile CHAGNY et Michel HUSSON

Résumés des articles – English Abstracts

 

La Revue de l’Ires, créée en 1989, est une revue pluridisciplinaire publiée par l’Institut de Recherches Economiques et Sociales. Elle est destinée à nourrir la connaissance dans les domaines intéressant l’ensemble des organisations syndicales : marché du travail et politiques d’emploi, politique économique, revenus et protection sociale, conditions de travail et activité de travail, formes de rémunération et de gestion des salariés, relations professionnelles.

S’adressant aux chercheurs, praticiens et experts venant de différentes disciplines (droit, économie, gestion, histoire, sociologie, sciences politiques), La Revue de l’Ires porte une attention particulière aux articles novateurs issus d’enquêtes empiriques ou mobilisant une méthodologie originale, ainsi qu’aux éclairages comparatifs internationaux.
Elle paraît quatre fois par an. Tous les articles sont téléchargeables depuis le résumés articles du numéro 27 été 1998.

Les syndicats face à la nouvelle gouvernance européenne.Chronique internationale de l’IRES. Numéro spécial prochainement en ligne.

Résumé : 

« Les autorités européennes sont devenues des acteurs majeurs dans le champ des relations professionnelles. Si le « dialogue social » mis en place par Jacques Delors en 1985 avait déjà contribué à la diffusion de la culture du partenariat social dans l’ensemble des Etats membres, la dimension sociale de l’Union européenne s’est épuisée dans le cours de plus en plus libéral de l’intégration économique. […] Ce numéro spécial a pour objectif de mieux comprendre les articulations entre les nouvelles formes d’interventionnisme européen et les réagencements de l’activité syndicale au plan national et européen.  »

Sommaire :

DUFRESNE, Anne ; PERNOT, Jean-Marie. Les syndicats européens à l’épreuve de la nouvelle gouvernance économique

JOLIVET, Annie ; LERAIS, Frédéric ; SAUVIAT, Catherine. La dimension sociale aux prise avec la nouvelle gouvernance économique européenne.

LEHNDORFF, Steffen. ALLEMAGNE. Un géant endormi ? Le rôle des syndicats avant et pendant la crise européenne.

JOLIVET, Annie. SUEDE. Des réformes largement autonomes et une volonté de conserver le modèle suédois

PERNOT, Jean-Marie. FRANCE. L’Europe, une influence diffuse sur les relations professionnelles mais un sujet de discorde syndicale

REHFELDT, Udo. ITALIE. Des recommandations européennes à la résistance syndicale

DELAHAIE, Noélie. IRLANDE. Les syndicats face au mémorandum : entre rejet de principe et résignation

KARAKIOULAFIS, Christina. GRECE. Les syndicats dans la ligne de mire de la troïka

DELTEIL, Violaine ; BANARESCU, Monica. ROUMANIE.  Le modèle social sous la pression des bailleurs de fonds: les syndicat à la recherche de nouvelles « tutelles »

JOLIVET, Annie. ANNEXE. Recommandations de la commission européenne par thème et par pays (2011-2013)

 

La Chronique Internationale de l’Ires, créée en novembre 1989, est une publication périodique de l’IRES. Elle offre une analyse socio-économique de la conjoncture internationale et des dossiers thématiques

VEILLE : Le Bulletin des nouveautés de l’IRES

Veuillez trouver le dernier Bulletin des nouveautés de l’Ires n° 619 couvrant la période du 13 au 19 décembre 2013

Il signale les dernières publications de l’Institut ainsi qu’une sélection de références issues des dernières acquisitions du Centre de documentation : revues  scientifiques, publications des organisations  syndicales, rapports publics, statistiques, etc. avec liens vers les documents en ligne (textes intégraux ou sommaires des revues quand ceux-ci sont disponibles).

 

→ Suivez également les ressources du Centre sur :

 

L’équipe du Centre de documentation de l’Ires vous souhaites de très bonnes fêtes de fin d’année ! 

 

EN LIGNE : La revue de l’Ires n° 77

Sommaire :

FREYSSINET, Jacques : L’emploi au coeur de la négociation d’entreprise : quel impact de l’accord du 11 janvier 2013?

JUGNOT, Stéphane : L’évaluation sous-tension : l’exemple des effets sur l’emploi des “35 heures”

CONCIALDI, Pierre : Les “très hauts” revenus : un effort contributif bien plus faible que la moyenne

DUPUY, Camille : Les travailleurs du web : innovation et catégories professionnelles dans la presse en ligne

SPASOVA, Slavina : Les réformes des retraites dans les pays d’Europe centrale et orientale : entre influences internationales et déterminants sociaux 

Retrouvez ces articles directement depuis  sur le site de l’Ires . Vous pouvez également vous abonner  à la version papier de la Revue. 


→La Revue
 de l’Ires, créée en 1989, est une revue pluridisciplinaire publiée par l’Institut de Recherches Economiques et Sociales, Ires. Elle est destinée à nourrir la connaissance dans les domaines intéressant l’ensemble des organisations syndicales : marché du travail et politiques d’emploi, politique économique, revenus et protection sociale, conditions de travail et activité de travail, formes de rémunération et de gestion des salariés, relations professionnelles.S’adressant aux chercheurs, praticiens et experts venant de différentes disciplines (droit, économie, gestion, histoire, sociologie, sciences politiques), La Revue de l’Ires porte une attention particulière aux articles novateurs issus d’enquêtes empiriques ou mobilisant une méthodologie originale, ainsi qu’aux éclairages comparatifs internationaux.

Etude : Le secteur du bâtiment durable : vers de nouveau rapports entre les acteurs de l’acte de construire ? Une étude à partir de la commande publique d’ouvrages durables

Accès en ligne 

Auteurs : Hubert AMARILLO/Martine GADILLE

Résumé:

Le bâtiment est un secteur divisé et hiérarchisé, séparant maîtrise d’ouvrage (MO) et maîtrise d’œuvre (MOE), bureaux d’études, entreprises de construction et sous-traitants, etc. L’hypothèse centrale de notre recherche est que l’innovation se fonde au contraire sur la coopération entre les acteurs. La coopération se révèle essentielle pour échanger et diffuser les connaissances. Dès lors, le développement du bâtiment dit « durable », innovation majeure, appelle des relations plus étroites et régulières entre des intervenants travaillant de manière séparée. A partir d’une enquête menée dans un pôle d’innovation du bâtiment renommé « POLEBAT », cette recherche tente de savoir si le passage d’une construction classique à un bâtiment durable s’accompagne effectivement d’une meilleure coopération entre acteurs.POLEBAT fonctionne bien sur la base d’une dynamique d’apprentissage collectif et de méthodes coopératives : élaboration participative d’un référentiel de construction, accompagnement des projets. Ce pôle modifie le contenu des métiers. Ainsi, la profession d’architecte s’éloigne d’une figure artistique pour rejoindre davantage celle d’un chef d’équipe et d’un coordonnateur de travaux. La maîtrise d’ouvrage connaît un renforcement de la fonction de contrôle en amont des programmes, et s’entoure de plus en plus de spécialistes de la qualité environnementale. De même, bureaux de contrôle et MO se rapprochent, les premiers apportant aux seconds des conseils de prévention plutôt qu’une sanction a posteriori. Mais, la « maîtrise d’usage », c’est-à-dire les habitants qui utiliseront les bâtiments, est encore trop peu prise en compte dans les projets.Pour autant, la coopération et le décloisonnement des fonctions n’empêchent pas la reproduction de rapports de domination. Certes, les acteurs du « durable » refusent la sous-traitance en cascade et restent vigilants sur le recours à des formes d’emploi trop précaires. Ils tentent de limiter les rapports de force exercés par la MO sur la MOE.

 

Cette étude est une Agence d’obectifs. L’Ires soutient l’effort de recherche propre à chaque organisation syndicale en finançant des programmes établis par chacune d’elles. Les résultats de ces recherches ou travaux regroupés sous l’appellation “Agence d’objectifs” sont menés sous leur responsabilité. Les résultats de ces recherches sont mis à la disposition de l’ensemble du mouvement syndical. Toutes  les agences d’objectifs sont regroupées sur le site de l’Ires.

Etude : Carrière et rapport à la carrière chez les jeunes salarié-e-s d’exécution du privé

Auteurs: Pascal BARBIER  (Chercheur, Université de Louvain, IACCHOS) – Pauline SEILLER (Maître de conférence, Université de caen, CerreV)

Résumé: 

Cette recherche s’intéresse aux salariés « stables » de l’industrie et des services, ceux dont l’emploi est à la fois garanti par un contrat à durée indéterminée et par l’appartenance à une grande entreprise. Elle apporte des éléments de compréhension sur un aspect du « rapport au travail » des salariés les plus stables: celui de la « carrièree interne dans une entreprise. En effet la carrière structure le rapport que les salariés entretiennent avec leur travail : elle cimente leus attentes professionnelles (valeur du diplôme, fermeture de la promition, etc.). En un mot, elle constitue un aspect central du rapport au travail, aspect aujourd’hui relégué dans l’espace public par la question des restructurations et des licenciements, mais dont l’importance dans le vécu des salariés ne saurait être ignorée.

Lire l’étude en ligne

Cette étude est consultable au Centre de documentation de l’IRES. Pour consulter la base documentaire de l’RES

Cette étude est une Agence d’obectifs. L’Ires soutient l’effort de recherche propre à chaque organisation syndicale en finançant des programmes établis par chacune d’elles. Les résultats de ces recherches ou travaux regroupés sous l’appellation « Agence d’objectifs » sont menés sous leur responsabilité. Les résultats de ces recherches sont mis à la disposition de l’ensemble du mouvement syndical. Toutes  les agences d’objectifs sont regroupées sur le site de l’Ires.

 

 

 

VEILLE : Le Bulletin des nouveautés de l’IRES

Veuillez trouver le dernier Bulletin des nouveautés de l’Ires n° 615 couvrant la période du 8 au 15 novembre 2013

 

Il signale les dernières publications de l’Institut ainsi qu’une sélection de références issues des dernières acquisitions du Centre de documentation : revues  scientifiques, publications des organisations  syndicales, rapports publics, statistiques, etc. avec liens vers les documents en ligne (textes intégraux ou sommaires des revues quand ceux-ci sont disponibles).

 

→ Suivez également les ressources du Centre sur :

Bulletin des nouveautés de l’IRES 614

 

 

Veuillez trouver le dernier Bulletin des nouveautés de l’Ires n° 614 couvrant la période du 8 au 15 novembre 2013

 

Il signale les dernières publications de l’Institut ainsi qu’une sélection de références issues des dernières acquisitions du Centre de documentation : revues  scientifiques, publications des organisations  syndicales, rapports publics, statistiques, etc. avec liens vers les documents en ligne (textes intégraux ou sommaires des revues quand ceux-ci sont disponibles).

 

→ Suivez également les ressources du Centre sur :

Bulletin des nouveautés n°612

 

→Bulletin des nouveautés de l’IRES

Le Centre de documentation de l’Ires édite et diffuse chaque vendredi un Bulletin bibliographique.

Il signale les dernières publications de l’Institut ainsi qu’une sélection de références issues des dernières acquisitions du Centre de documentation : revues scientifiques, publications des organisations  syndicales, rapports publics, statistiques, etc avec liens vers les documents en ligne (texte intégral ou sommaire intégral des revues quand ceux-ci sont disponibles).

Agence d’objectifs IRES : Jeunesses précaires. Impasses et horizons

Editeur : CFTC

Auteur : BORDIEC, Sylvain

Résumé : « Jeunes et précarité sont des thèmes abondamment déclinés sous diverses formes et massivement investis pas les sphères politique, syndicale, médiatique, le domaine administratif et même la société civile. Récemment, le « contrat de génération », mis en place par le gouvernement, a placé la jeunesse, au cœur des préoccupations. Pourtant les principaux intéressés se retranchent dans une sorte de silence. Jeunesses précaires, jeunesses atones ? […] Dans la continuité de l’Université d’été CFTC de 2010 sur les jeunes, cette étude, après un état des lieux précis, tente d’esquisser une série de propositions afin de mieux prendre en compte les aspirations des jeunes de notre pays. Quelles solutions pour une jeunesse discriminée économiquement, désocialisée culturellement et sous-représentée politiquement ? « 

Agence d’objectifs IRES : Les risques psychosociaux des pratiques managériales chez les cadres

Editeur : CFE-CGC

Auteur : ROUSSEL, Eric

Résumé : Colmater, combler, s’arranger, s’accommoder, mais avec quels effets ? Voilà, pour l’essentiel, la ligne que suivra l’auteur de cette étude qui nous entraînera dans les effets, parfois délétères sur la santé, des pratiques managériales chez les cadres. Les risques psychosociaux y seront appréhendés comme les produits possibles des tentatives auxquelles se prêtent les cadres dans leur quotidien dès lors que ce qu’ils sont conduits à faire (compte tenu des politiques managériales à l’œuvre dans leur entreprise et des outils de management mis à leur disposition) les éloigne de ce qu’ils sont (sous diverses facettes de leur identité).

Consultation en ligne

Agence d’objectifs IRES : Le coût du capital et son surcoût. Sens de la notion, mesure et évolution, conséquences économiques

Editeurs : CGT/Université Lille 1/ Clersé Umr 8019

Auteurs : CORDONNIER, Laurent/DALLERY, Thomas/DUWICQUET, Vincent

Extrait de l’ introduction  : « …C’est ce à quoi cette étude est en partie consacrée. Son intention première est bien, en effet, d’inviter les esprits curieux à s’intéresser de plus près au coût du capital. Non par simple souci de symétrie avec la manière dont est mobilisée aujourd’hui la question du coût du travail, dans l’idée de fournir une sorte de réponse du berger à la bergère. Il n’est pas question de cela. L’objectif n’est pas de monter en épingle une relation entre le coût du capital et les problèmes de compétitivité de l’économie française. L’objectif poursuivi est sans doute plus vaste : il est de donner à voir, ou de redonner à voir, sous une forme que l’on espère actualisée, les conséquences néfastes de l’élévation du coût du capital dans l’ère du capitalisme financiarisé, tant sur les plans microéconomiques que macroéconomiques. « 

Bulletin des nouveautés de l’Ires 597

 

Bulletin des nouveautés 

Le Centre de documentation de l’Ires édite et diffuse chaque vendredi par voie électronique un Bulletin bibliographique. La nouvelle formule de ce Bulletin des Nouveautés signale les dernières publications de l’Institut ainsi qu’une sélection de références issues des dernières acquisitions du Centre de documentation : revues  scientifiques, publications des organisations  syndicales, rapports publics, statistiques, etc avec liens vers les documents en ligne (texte intégral ou sommaire intégral des revues quand ceux-ci sont disponibles).

La compétitivité de l’industrie française : évolution des débats, initiatives et enjeux

Le dernier Document de travail de l’Ires  vient de sortir. Il est disponible en accès libre sur le site de l’Institut.

Auteurs : SAUVIAT, Catherine et SERFATI, Claude

Résumé :

La compétitivité est devenue centrale dans les débats de politique économique en France, après que de nombreux rapports dont le dernier en date, le rapport Gallois, l’eurent remise au goût du jour dans les années 2000. Elle est même apparue plus récemment comme un enjeu commun des partenaires sociaux. Ainsi l’illustre la signature de l’ANI du 13 janvier 2013 par les trois organisations patronales françaises et trois organisations syndicales, retranscrit dans la loi sur la sécurisation de l’emploi adoptée par le Parlement le 14 mai. Elle a également inspiré la création du Crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi, dispositif visant à créer un « choc d’offre » par le truchement d’un allègement des charges fiscales des entreprises à hauteur de 20 milliards  €. D’une question liée jusqu’au début des années 1980 à la politique industrielle, elle a fini par se réduire au cours des années à celle de la compétitivité coût, vue pour l’essentiel sous le prisme du coût du travail. Cette focalisation sur la compétitivité coût, et plus particulièrement sur le coût du travail, a sans doute été renforcée par le jeu même des mécanismes inhérents à l’Union économique et monétaire et par le primat donné par la Commission européenne à la concurrence, comme principal vecteur des spécialisations industrielles des pays membres. Ce faisant, le débat actuel a occulté des facteurs tels que le dualisme croissant du système productif et sa spécialisation inadaptée qui, sur le long terme, apparaissent centraux aux problèmes que rencontre l’industrie française aujourd’hui. Si l’objectif de réindustrialisation poursuivi par les pouvoirs publics doit être pris au sérieux, il y aurait tout intérêt à revenir à la notion de compétitivité structurelle et à renouer avec une réflexion holiste, à l’instar du débat en cours aux Etats-Unis sur l’érosion des « communs industriels ».

Bulletin des nouveautés de l’IRES n° 592

 

Bulletin des nouveautés

→ Ce bulletin signale les dernières publications de nos chercheurs ainsi qu’une sélection de références issues des dernières acquisitions du Centre de documentation : revues scientifiques, publications des organisations syndicales, rapports publics, statistiques, etc. Ce produit documentaire peut ainsi constituer une veille en lien avec les thématiques privilégiées à l’Institut telles que les relations professionnelles, le travail, l’emploi et les revenus.

Très bonne lecture !