Enquête sur l’utilisation de l’information par les adultes

Enquête statistique internationale sur « l’usage de l’information par les adultes »
Volet français de l’Enquête « Programme for the International Assessment of Adult Competencies » (PIAAC).

L’enquête sur  » l’usage de l’information par les adultes  » vise comme l’enquête IVQ à mettre l’accent sur l’usage de la lecture, de l’écriture et du calcul dans les gestes courants de la vie personnelle et professionnelle. Il s’agit principalement d’examiner si les personnes interrogées ont un degré de maîtrise suffisant pour faire face aux mutations du travail et de la vie quotidienne. Le programme PIAAC a pour objectifs d’évaluer ces compétences dans un cadre de comparaisons internationales au niveau de l’Union Européenne et des pays membres de l’OCDE.

Les unités enquêtées sont les adultes âgés de 16 à 65 ans, vivant en ménage ordinaire (résidences principales) en France métropolitaine.

Thèmes abordés :
L’enquête se compose d’une partie biographique et d’une partie d’exercices sur support informatique ou sur support papier.
Les différents modules portent sur
– les domaines fondamentaux de compétence cognitive : « la littératie » et la « numératie »
– l’utilisation des technologies de l’information et la commmunication (TIC) dans le cadre privé et professionnel.

Producteur : INSEE, en partenariat avec la Dares et l’Education nationale
Périodicité : ponctuelle. La collecte est effectuée au cours du 4e trimestre 2012.

Genèse de l’enquête :
La première enquête à grande échelle sur les compétences en littératie des adultes a pris place en 1985 aux États-Unis. Le  Young Adult Literacy Survey (YALS) a été organisé par le Educational Testing Service (ETS). L’OCDE a initié sur 2004-2008 un cycle de réflexion sur la mise en œuvre d’un nouveau programme d’enquêtes, intitulé PIAAC. En janvier 2008, l’OCDE a officiellement initié le programme PIAAC et recruté le consortium d’entreprises, mené par ETS, assurant la conception technique et le suivi opérationnel du projet. Afin de tester le protocole, l’enquête de 2012 est précédée au printemps 2010 d’une enquête pilote auprès d’environ 4 000 ménages en 2010.

Source : CNIS, consultée le 14 novembre 2012