Souffrance au travail en milieu carcéral : les épreuves de l’exercice professionnel au parloir pénitentiaire

Cet article analyse, à partir d’un modèle intégratif et dynamique, la souffrance au travail et les manifestations de celle-ci chez les agents pénitentiaires en milieu carcéral au parloir. Si les questions de facteurs de risques, notamment de stress ou du burn-out, ont été abondamment traités dans la littérature, selon des approches factorielles, rares sont les modèles multidimensionnels existants qui permettent de comprendre la complexité et la spécificité des processus en jeu en milieu carcéral. La méthode de recherche relève d’une analyse comparative des espaces professionnels. Soixante-douze entretiens semi-directifs de recheche ont été conduits aurpès des surveillants occupant chacun des espaces, dans trois établissements pénitentiaires français. A partir de différents indicateurs, le modèle permet de saisir le processus et les étapes qui conduisent à la manifestation de souffrance au travail. Il offre à la fois des perspectives d’intervention et de prévention pour les cadres et psychologues chargés du soutien aux personnels.

MOULIN (V.), SEVIN (A.S.), ”Souffrance au travail en milieu carcéral : les épreuves de l’exercice professionnel au parloir pénitentiaire”, in LE TRAVAIL HUMAIN, n° 2, 04/2012, pp. 147-178