Parcours scolaires et insertion professionnelle : l’implacable effet de l’origine sociale

Lire le Céreq Études n° 51 sur le site du Céreq.

À partir du dispositif des enquêtes Génération du Céreq, qui permet de suivre 25 000 jeunes entrants sur le marché du travail, les expertes du Céreq, Gaëlle DABET, Dominique EPIPHANE et Elsa PERSONNAZ, dressent un panorama inédit des effets de l’origine sociale sur les parcours scolaires ainsi que sur leurs trajectoires d’insertion au cours des trois premières années de vie active. De cette étude, en réalisée à la demande de France Stratégie, ressort un constat sans appel : le niveau et le type de diplôme atteint, la rapidité d’insertion dans l’emploi, les caractéristiques de l’emploi occupé… diffèrent – toujours et encore – nettement selon le milieu social dans lequel on a grandi. Les expertes soulignent toutefois que l’alternance pourrait atténuer les inégalités sociales.et précisent à quelles conditions.

Gaëlle Dabet, Dominique Epiphane, Elsa Personnaz, Parcours scolaires et insertion professionnelle : l’implacable effet de l’origine sociale : Enquête 2020 auprès de la Génération 2017. – Marseille : Céreq, 2023. – 70 p. – (Céreq Etudes; 51) .



Citer ce billet
Doc du Céreq (2023, 10 octobre). Parcours scolaires et insertion professionnelle : l’implacable effet de l’origine sociale. Echos du travail. Consulté le 14 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/o0jz