Le bac pro – Un baccalauréat comme les autres ?

En 1985 naît un diplôme totalement inédit et pour le moins original : le baccalauréat professionnel. . Objet de préjugés durables, de croyances et d’illusions, le baccalauréat professionnel est un diplôme pluriel, qui ne se réduit pas aux images qu’il projette. Une trentaine d’années après sa création, qu’en est-il de ce diplôme, dans le système éducatif comme sur le marché du travail ? Quelles ont été ses évolutions et de quoi est-il le nom, sachant qu’il est passé de 5 spécialités au moment de sa naissance à une centaine aujourd’hui ? Réunissant historiens, sociologues, spécialistes en sciences de l’éducation, économistes et juristes, cet ouvrage propose un état des lieux des premières décennies du « bac pro ». Le bilan est contrasté. Si le baccalauréat professionnel a indéniablement reconfiguré la formation des ouvriers et des employés et a contribué à l’élévation du niveau général d’éducation, sa légitimité reste discutée, signe que la revalorisation sociale de la voie professionnelle demeure un leurre tant la forme scolaire académique façonne encore les modèles de réussite de notre société.

Maillard, Fabienne (dir.) Moreau, Gilles (dir.) Le bac pro – Un baccalauréat comme les autres ?  . – Toulouse : Octarès ; Marseille : Céreq, 2019. – 328 p.. – (Le travail en débats. Série Centre d’études et de recherches sur les qualifications) .

 



Citer ce billet
Doc du Céreq (2019, 21 novembre). Le bac pro – Un baccalauréat comme les autres ? Echos du travail. Consulté le 26 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/o0f0