La place des emplois atypiques dans les trajectoires d’entrée dans la vie active : évolutions depuis une décennie

wp2Les formes atypiques d’emploi dévient de la norme constituée par l’emploi salarié à temps complet et en contrat à durée déterminée. Elles concernent en premier lieu la jeunesse et peuvent constituer un préalable à une insertion durable ou laisser des cicatrices sur leurs chances d’emploi à moyen terme. Dans cet article, les auteurs comparent les trajectoires d’entrée sur le marché du travail de cohortes de primo‐sortants du système éducatif de 1998, 2004 et 2010 à partir des enquêtes Génération. Leurs analyses montrent que la norme d’emploi est de plus en plus difficile à atteindre. Les évolutions récentes des dynamiques de transitions sur le marché du travail, en lien avec la crise de 2008, apparaissent fortement hétérogènes.

Lire le document en ligne

Couprie, Hélène; Joutard, Xavier, La place des emplois atypiques dans les trajectoires d’entrée dans la vie active : évolutions depuis une décennie  – Marseille : Céreq, 2016. – 20 p. – (Working Paper; 2) .



Citer ce billet
Doc du Céreq (2017, 3 janvier). La place des emplois atypiques dans les trajectoires d’entrée dans la vie active : évolutions depuis une décennie. Echos du travail. Consulté le 27 février 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/o0bk