Quand les recruteur-e-s parlent du sexe des candidat-e-s

" Les hommes sont plus fonceurs mais les femmes mieux organisées " : quand les recruteur-e-s parlent du sexe des candidat-e-sTitre complet : ” Les hommes sont plus fonceurs mais les femmes mieux organisées ” : quand les recruteur-e-s parlent du sexe des candidat-e-s

 

Les discriminations à l’embauche sont punies par la loi. Pourtant, lors d’un recrutement, le critère du sexe est rarement neutre. Le supposé manque de disponibilité des femmes n’est pas seul en cause. Tout un ensemble de traits de personnalité encore assignés « naturellement » aux hommes et aux femmes peut venir biaiser la sélection.

Les propos de recruteurs, des deux sexes, montrent que les stéréotypes ont la vie dure…

Voir ce Bref sur le site du Céreq

Lydie Chaintreuil; Dominique Epiphane, ” Les hommes sont plus fonceurs mais les femmes mieux organisées “ : Quand les recruteur-e-s parlent du sexe des candidat-e-s, in Bref n° 315 (octobre 2013). – 4 p.



Citer ce billet
Doc du Céreq (2013, 10 octobre). Quand les recruteur-e-s parlent du sexe des candidat-e-s. Echos du travail. Consulté le 22 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/o044