La qualité de vie au travail : vers un renouvellement des politiques RH ?

Ce séminaire de formation vise à présenter aux acteurs RH et dirigeants d’entreprise les travaux conduits par le réseau Anact sur les démarches de qualité de vie au travail.

Image d'illustration de l'article

Présentation

La qualité de vie  au travail est à l’ordre du jour de l’agenda social ; les partenaires sociaux sont amenés aujourd’hui à négocier autour de ce sujet.

Absentéisme, RPS, TMS, mise en cause du management, pénibilité, maintien dans l’emploi des salariés, inégalités professionnelles…. Autant de symptômes qui dénotent un mal-être au travail dont l’évolution n’est qu’imparfaitement freinée par les actions engagées par les services RH

Faut-il changer notre manière de voir ? Est-ce le signe d’une disjonction entre stratégie de l’entreprise et activités de travail des salariés ?

Les promesses que nous adresse la qualité de vie au travail sont les suivantes :

  • Il est possible de passer d’une « théorie des expositions » à une « théorie de l’engagement » des individus au travail.
  • Il est plus performant pour l’entreprise de manager le travail que de manager le système. Manager le travail est la capacité du collectif de travail à produire de la valeur.
  • La qualité de vie au travail n’est pas la version positive des RPS, mais un investissement politique de l’entreprise.
  •  Il est nécessaire d’ouvrir dans l’entreprise le débat conjoint du travail et de la performance à tous les niveaux.

Cette formation vise à décrypter ces promesses. Le contenu de ce séminaire de formation s’appuie largement sur le travail réalisé par le réseau Anact avec des entreprises engagées dans des démarches de qualité de vie au travail.

Tarif du séminaire : 480 € TTC par personne
Public : RH et dirigeants d’entreprise

Je souhaite participer au séminaire