Tous les articles par Doc du Céreq

Renforcer le lien école-entreprise pour faciliter l’insertion des lycéens professionnels

Renforcer le lien école-entreprise pour faciliter l'insertion des lycéens professionnelsAu-delà des stages inscrits dans les programmes, certains lycées professionnels mobilisent les entreprises sur le registre de l’aide à l’insertion. Soucieux de mieux armer les lycéens face au marché du travail, les pouvoirs publics encouragent ces actions et cherchent à les généraliser.

Une expérimentation menée dans trois académies s’inscrit dans cet objectif. Son évaluation pointe un obstacle majeur, l’absentéisme des élèves, et souligne l’importance de l’implication des équipes.

Lire le Bref sur le site du Céreq

Christine Fournier ; Agnès Legay, Renforcer le lien école-entreprise pour faciliter l’insertion des lycéens professionnels, in Bref n° 320 (avril 2014). – 4 p.

Formation Emploi n° 125 : Pêle-mêle

Pêle-mêle n°125Comment devenir un professionnel, un bon professionnel ? On suppose souvent qu’il faut pour cela suivre une bonne formation, par exemple une école de commerce, puis obtenir un bon emploi, où l’on développe ses compétences dans la durée grâce à un CDI (contrat à durée indéterminée).
À travers différents exemples, ce numéro de Formation Emploi souligne, une fois de plus, combien la professionnalisation est un processus qui échappe à la simplification.

Sommaire du numéro

Formation Emploi , n° 125 , 2014 , 121 p.

Enquête 2013 auprès de la Génération 2010 – Face à la crise, le fossé se creuse entre niveaux de diplôme

Enquête 2013 auprès de la Génération 2010 - Face à la crise, le fossé se creuse entre niveaux de diplômeLes premiers résultats de l’enquête 2013 auprès de la Génération 2010 sont disponibles.

En 2013, trois ans après leur sortie du système éducatif, 22 % des jeunes actifs sont en recherche d’emploi. Il s’agit du niveau le plus haut jamais observé dans les enquêtes d’insertion du Céreq. La hausse, par rapport à la Génération 2004, est de 16 points pour les non-diplômés et de 3 points pour les diplômés du supérieur long. Toutefois, les premiers emplois ne sont ni plus précaires, ni moins rémunérateurs.

Voir le Bref sur le site du Céreq

Christophe Barret, Florence Ryk, Noémie Volle, Enquête 2013 auprès de la Génération 2010 – Face à la crise, le fossé se creuse entre niveaux de diplôme, in Bref n° 119 (mars 2014). – 8 p

Entrée précoce sur le marché du travail de l’Est-Var

Entree-precoce-sur-le-marche-du-travail-de-l-Est-Var-Troisieme-vague-d-enquete_largeQuelles sont les raisons qui poussent une partie des jeunes à quitter le système scolaire ? Quelle vision ont-ils du marché du travail ? Quelle est leur situation au moment où ils s’y trouvent confrontés ? Sont concernés par l’entrée précoce sur le marché du travail des jeunes issus des classes de la 3ème à la terminale, ou de 1ère et 2ème année de CAP ou BEP.

Pour répondre à ces questions, la maison de l’emploi de l’Est-Var a confié au Céreq une étude longitudinale visant à connaître et comprendre le parcours des jeunes sortis du système scolaire en juin 2011 et domiciliés sur son territoire.  Ce rapport rend compte de la troisième vague d’interrogation, qui permet de reconstituer dans le détail près de deux ans et demi de parcours.

Voir le document sur le site du Céreq

Aline Valette-Wursthen, Anne Delanoë, Dominique Epiphane, Entrée précoce sur le marché du travail de l’Est-Var : Troisième vague d’enquête,  Net.Doc n° 120, Marseille : Céreq, 2014. – 65 p.

Politique d’entreprise et sécurisation des parcours : un lien à explorer

Politique d'entreprise et sécurisation des parcours : un lien à explorerLa sécurisation des parcours des salariés est souvent mise en relation avec la politique de formation de l’entreprise. En réalité, un ensemble plus vaste de facteurs englobant la gestion des ressources humaines et l’organisation du travail semble devoir être pris en compte.

Certaines configurations d’entreprise vont de pair avec un maintien dans l’entreprise plus durable et en cas de départ de l’entreprise, un maintien en emploi ou un retour à l’emploi mieux assuré.

Voir le Bref sur le site du Céreq

Jean-Claude Sigot, Josiane Vero, Politique d’entreprise et sécurisation des parcours : un lien à explorer in Bref n° 318 (janvier 2014). – 4 p.

Mutations économiques et environnementales dans les territoires. Enjeux et opportunités pour l’emploi et la formation

Mutations économiques et environnementales dans les territoires. Enjeux et opportunités pour l'emploi et la formation Les quatrièmes rencontres interrégionales Céreq – Dares – Réseau des Carif-Oref se sont tenues à Rennes le 6 juin 2013.Cette manifestation, qui s’adresse à l’ensemble des intervenants de l’emploi, de l’orientation, de la formation et de l’insertion en région et au niveau national, a rassemblé plus de 200 personnes.

Cette année, c’est la question des mutations économiques et environnementales dans les territoires et des enjeux et opportunités qu’elles font naître pour l’emploi et la formation qui ont été au cœur des débats et des échanges.

 Accéder au document en ligne

Mutations économiques et environnementales dans les territoires : Enjeux et opportunités pour l’emploi et la formation/ Quatrièmes rencontres interrégionales Céreq Dares Réseau des Carif-Oref (2013; Rennes). – Marseille : Céreq, 2013. – 97 p. – (Relief. Échanges du Céreq; 43) .

L’analyse du travail et la relation formation-emploi

L'analyse du travail et la relation formation-emploi. Quatre approches et démarches en usage au CéreqTitre complet : L’analyse du travail et la relation formation-emploi : Quatre approches et démarches en usage au Céreq. Séminaire Analyse du travail.

Le Céreq pratique l’analyse du travail sous toutes ses formes depuis de nombreuses années. Pour ce qui concerne plus particulièrement le recours à l’étude des contenus d’activités, le Céreq développe en permanence son expertise en la matière, en fonction des problématiques qui lui sont soumises, dans le cadre des travaux qu’il réalise. Il a cherché plus récemment à créer en parallèle un processus de capitalisation des acquis sur le thème du travail en installant, à partir de 2009, un séminaire d’échange et de production sur l’analyse du travail : le SEMAT (SEMinaire Analyse du Travail).

Le présent document constitue ainsi un bilan-synthèse des connaissances et des compétences acquises par les chercheurs et chargé(e)s d’études du Céreq sur quatre approches couramment mobilisées dans leurs travaux. Il permet de caractériser les fondements scientifiques et méthodologiques de chacune d’elles. Il contribue également à montrer le large spectre dans lequel se déploie l’activité du Céreq en matière d’analyse du travail.

Accéder au document en ligne

Samira Mahlaoui, dir., L’analyse du travail et la relation formation-emploi : Quatre approches et démarches en usage au Céreq. Séminaire Analyse du travail – Marseille : Céreq, 2013. – 83 p. – (Relief. Échanges du Céreq; 44) .

What recruiters say about job applicants and gender

 ‘Men tend to be go-getting but women are better organised’: what recruiters say about job applicants and genderTitre complet : ‘Men tend to be go-getting but women are better organised’: what recruiters say about job applicants and gender

Discrimination when hiring new staff is punishable by law. And yet gender is seldom a neutral criterion during the recruitment process. The assumption that women are less flexible in respect of their working hours is not the only issue at stake. A whole set of personality traits that are still regarded as ‘innate’ to men and women can bias the selection process. The statements made by recruiters, both men and women, show that the stereotypes die hard…

Voir le document sur le site du Céreq

Lydie Chaintreuil, Dominique Epiphane, « Men tend to be go-getting but women are better organised » : what recruiters say about job applicants and gender in Training and employment n° 107 (septembre-octobre 2013). – 4 p.

Les docteurs : une longue marche vers l’emploi stable

Les docteurs : une longue marche vers l'emploi stableAprès trois ans de vie active, les étudiants ayant obtenu leur thèse en 2007 ont un taux de chômage de 10 %. Pour la première fois depuis plus de 10 ans, ce taux est inférieur à celui des titulaires d’un master 2 universitaire. À court terme,l’emploi à durée indéterminée est loin d’être acquis pour tous les docteurs visant des carrières dans la recherche publique.Toutefois, après cinq ans sur le marché du travail, 94 % des docteurs sont en emploi, avec 86 % d’emplois à durée indéterminée.

Lire le document en ligne

Julien Calmand, Les docteurs : une longue marche vers l’emploi stable in Bref n° 316 (novembre 2013). – 4 p.

Comment les docteurs s’insèrent-ils ?

Dans le nouveau Net.doc, le Céreq analyse l’insertion des docteurs à partir de l’enquête Génération 2007 :

5 ans après leur soutenance de thèse, la plupart des docteurs diplômés en 2007 accèdent à l’emploi et à la stabilité sur le marché du travail. La dégradation de la conjoncture économique a moins affecté leur insertion, qui semble obéir à des mécanismes différents de celle des autres diplômés de l’enseignement supérieur. Au delà des indicateurs d’insertion, cette étude propose également une analyse exploratoire des compétences acquises par les docteurs, et des compétences requises pour occuper l’emploi selon les différents segments concernés . Ce document présente les résultats détaillées d’une étude financée par la direction générale pour l’Enseignement supérieur et l’Insertion professionnelle (DGESIP) du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche. (Cereq)

Calmand, Julien; Recotillet, Isabelle ; L’insertion des docteurs – Interrogation en 2012 des docteurs diplômés en 2007. – Marseille : Céreq, 2013. – 71 p.. – (Net.Doc; 115) .

EVADE – Entrée dans la Vie Active et Discriminations à l’Embauche

Ce nouveau Net.doc présente le rapport d’évaluation  du projet EVADE réalisé par le Céreq en 2011, pour le Fonds d’Expérimentation pour la Jeunesse . Le projet Evade, mené en 2011, cherche à mesurer les discriminations potentiellement rencontrées par les jeunes au moment de leur entrée sur le marché du travail. La population choisie est celle des élèves préparant un brevet de technicien supérieur (BTS). La méthodologie articule approche quantitative (testing sur CV anonymes) et approche qualitative (entretiens semi-directifs). Le postulat de départ des auteurs est que si le testing permet effectivement une objectivation des discriminations à l’embauche, les pratiques de recrutement des employeurs, d’une part, et les pratiques de recherche d’emploi des jeunes sortants de BTS, d’autre part, s’inscrivent dans un processus complexe où un certain nombre de dimensions, exogènes au curriculum vitae, peuvent participer d’un véritable tri social.

Chaintreuil, Lydie; Couppié, Thomas; Epiphane, Dominique; Sulzer, Emmanuel, EVADE Entrée dans la Vie Active et Discriminations à l’Embauche – Marseille : Céreq, 2013. – 159 p.- (Net.Doc; 114) .

Lire le rapport sur le site du Céreq

Quand les recruteur-e-s parlent du sexe des candidat-e-s

" Les hommes sont plus fonceurs mais les femmes mieux organisées " : quand les recruteur-e-s parlent du sexe des candidat-e-sTitre complet : ” Les hommes sont plus fonceurs mais les femmes mieux organisées ” : quand les recruteur-e-s parlent du sexe des candidat-e-s

 

Les discriminations à l’embauche sont punies par la loi. Pourtant, lors d’un recrutement, le critère du sexe est rarement neutre. Le supposé manque de disponibilité des femmes n’est pas seul en cause. Tout un ensemble de traits de personnalité encore assignés « naturellement » aux hommes et aux femmes peut venir biaiser la sélection.

Les propos de recruteurs, des deux sexes, montrent que les stéréotypes ont la vie dure…

Voir ce Bref sur le site du Céreq

Lydie Chaintreuil; Dominique Epiphane, ” Les hommes sont plus fonceurs mais les femmes mieux organisées “ : Quand les recruteur-e-s parlent du sexe des candidat-e-s, in Bref n° 315 (octobre 2013). – 4 p.

Données longitudinales et action publique

A l’épreuve du temps : données longitudinales et analyse de l’action publique

XXes journées d’étude sur les données longitudinales dans l’analyse du marché du travail, Bordeaux, 25-26 juin 2013

Le rapport des données longitudinales à l’action publique n’est pas une question nouvelle. Il restait à l’aborder frontalement, comme thème directeur, et c’est l’objet de cette vingtième édition des « Journées du Longitudinal » dont les contributions sont regroupées dans cet ouvrage.

Les données longitudinales demeurent encore largement sous-exploitées par les analyses de l’action publique. Elles sont également encore faiblement investies par les décideurs et opérateurs des politiques publiques. Dans le champ de la relation formation-emploi, alors même que tous ses segments (éducation, formation, orientation) sont aujourd’hui étiquetés « tout au long de la vie », la prise en compte des temporalités des parcours et des trajectoires dans la construction de l’action publique demeure souvent anecdotique. Or, les analyses sur moyenne et longue période sont riches d’enseignement.

Voir ce Relief  sur le site du Céreq

Thierry Berthet, Gérard Boudesseul, Thomas Couppié, Laure Gayraud, Jean-François Giret,  Philippe Lemistre, Antoine Vérétout, Patrick Werquin, Joël Zaffran, A l’épreuve du temps : données longitudinales et analyse de l’action publique : XXes journées d’étude sur les données longitudinales dans l’analyse du marché du travail, Bordeaux, 25-26 juin 2013 / Journées d’étude sur les données longitudinales dans l’analyse du marché du travail (JDL n° XX; 25-26 juin 2013; Bordeaux);  – Marseille : Céreq, 2013. – 283 p. – (Relief. Échanges du Céreq; 42) .

Quelle aide à la recherche d’emploi pour les diplômés du supérieur en difficulté ?

Améliorer l’accès à l’emploi des jeunes en difficulté d’insertion en sécurisant leur revenu et en les accompagnant : tel était l’objectif du revenu contractualisé d’autonomie (RCA) expérimenté en 2011 et 2012.

Décliné pour les diplômés du supérieur, le RCA s’avère peu concluant sur l’allocation. En revanche, l’accompagnement apparaît comme une réelle plus value pour ces jeunes qui disent manquer d’appui adapté au moment de leur recherche d’emploi.

Voir ce Bref sur le site du Céreq

Isabelle Borras ; Nathalie Bosse, Quelle aide à la recherche d’emploi pour les diplômés du supérieur en difficulté ? in Bref n° 313 (août 2013). – 4 p.