Accès des jeunes femmes et des jeunes hommes aux emplois cadres, une égalité trompeuse

Pour la première fois, en 2013, la part de jeunes femmes qui occupaient, trois ans après leur entrée sur le marché du travail, un emploi de cadre, est devenue équivalente à celle des jeunes hommes.

Pour autant, leur accès aux postes de cadres en début de vie professionnelle n’est toujours pas à la mesure de l’importance de leur investissement éducatif. L’évolution de leur niveau de diplôme est supérieure au rattrapage qu’elles opèrent en accédant plus massivement qu’auparavant à l’emploi cadre.

Lire le Bref

Plus d’information sur le site du Céreq

Vanessa Di Paola, Arnaud Dupray, Dominique Epiphane, Stéphanie Moullet , Accès des jeunes femmes et des jeunes hommes aux emplois cadres, une égalité trompeuse in Bref n° 359 (2017). – 4 p.

L’adaptation des compétences, un défi à relever pour les entreprises du numérique

Dans le secteur du numérique, l’innovation est au cœur de la croissance. Pour la favoriser, les entreprises doivent, plus qu’ailleurs, recruter du personnel qualifié et veiller au maintien et au renouvellement des compétences de leurs salariés. La formation initiale, la formation continue sous ses différentes formes et l’alternance sont largement mobilisées, dans un continuum qui pourrait préfigurer une tendance plus générale.

Lire le Bref sur le site du Céreq

Jean-Marie Dubois, Patrick Rousset, L’adaptation des compétences, un défi à relever pour les entreprises du numérique in Bref n° 358 (2017). – 4 p.

Formation continue et situation sur le marché du travail. Premiers indicateurs du volet salariés de l’enquête Defis

Ce document présente les premiers résultats de la première vague d’interrogation des salariés du dispositif DEFIS qui a eu lieu à l’été 2015. Ces résultats portent principalement sur les aspects relatifs à la formation (types de formation suivie, relations et informations autour de la formation en entreprise) et aux évolutions professionnelles des salariés en interne (pour ceux qui sont toujours dans l’entreprise au moment de la première interrogation, c’est-à-dire à l’été 2015) et en externe (pour ceux qui ne sont plus dans l’entreprise).

Le document est structuré en cinq chapitres. Un premier chapitre présente les principaux résultats portant sur le champ de l’ensemble des salariés des entreprises de 10 salariés et plus. Un second chapitre est consacré spécifiquement à la formation. Il présente les résultats concernant les salariés «formés», c’est-à-dire ayant déclaré avoir suivi une ou plusieurs formations à visée professionnelle depuis janvier 2014. Un troisième chapitre est consacré aux salariés «non-formés», c’est-à-dire ayant déclaré n’avoir suivi aucune formation depuis janvier 2014. Un quatrième chapitre met le focus sur les salariés qui, au moment de la première interrogation, sont toujours dans l’entreprise d’origine. Enfin, un cinquième chapitre est consacré aux salariés qui, au moment de la première interrogation, ont quitté l’entreprise d’origine dont ils étaient salariés en 2013

Le document est

Melnik Olive, Ekaterina Formation continue et situation sur le marché du travail. Premiers indicateurs du volet salariés de l’enquête Defis   – Marseille : Céreq, 2017. – 98 p. – (Céreq Etudes; n° 13) .

Évolution des métiers et des emplois non-cadres dans les industries chimiques

Le Céreq a réalisé pour le compte de l’Observatoire des industries chimiques (OPIC) une étude sur l’évolution des métiers et l’alimentation des emplois non-cadres dans les entreprises des industries chimiques. L’étude poursuit ainsi un double objectif : analyser les évolutions des métiers en lien avec les changements de technologies, de process et d’organisation et caractériser les modes d’alimentation des emplois (recrutements et mobilités internes).  Sont concernées certaines familles professionnelles où se concentrent la grande majorité des emplois non-cadres (fabrication, conditionnement, laboratoire, l’ensemble qualité-hygiène-sécurité-santé-environnement), dans les secteurs de l’activité de production chimique et celui de la R&D.

Cette étude a permis les publications suivantes :

Évolution des métiers et des emplois non-cadres dans les industries chimiques – Volume 1 – Analyses, Fred Séchaud, Hubert Amarillo, Damien Brochier, Anne Delanoë, Agnès Legay, Céreq Etudes n°11, mai 2017.

Évolution des métiers et des emplois non-cadres dans les industries chimiques – Volume 2 – Monographies, Fred Séchaud, Hubert Amarillo, Damien Brochier, Anne Delanoë, Agnès Legay, Céreq Etudes n°12, mai 2017.

Un éclairage sur les métiers de la fabrication et de la maintenance : Dans les industries chimiques,  » on capte, on forme, on embauche « , Fred Séchaud et Agnès Legay, Céreq Bref n°355, 2017.

La formation en entreprise face aux aspirations des salariés

Alors que les salariés occupant les emplois les moins qualifiés expriment, aussi souvent que les autres, le souhait de se former, ils formulent nettement moins de demandes de formation. Comment expliquer ce décalage ? Si le souhait de se former va de pair avec les perspectives professionnelles perçues par les salariés, en lien avec leurs aspirations, l’expression de demandes de formation relève plutôt des pratiques d’entreprises.

Lire le Bref sur le site du Céreq

Jean-Marie Dubois, Ekaterina Melnik-Olive, La formation en entreprise face aux aspirations des salariés in Bref n° 357 (2017). – 4 p.

Rendement éducatif, parcours et inégalités dans l’insertion des jeunes. Recueil d’études sur la Génération 2010

Au printemps 2013, dans le cadre des enquêtes Génération, le Céreq a interrogé un échantillon de 33 500 sortants de tous niveaux de formation représentatif des 708 000 jeunes qui ont quitté pour la première fois le système éducatif en 2010. Les résultats de cette enquête ont permis d’actualiser un panorama statistique de l’insertion professionnelle des jeunes à travers plusieurs publications du Céreq, en 2014 et 2015, et notamment une nouvelle édition de l’ouvrage Quand l’école est finie.

La disponibilité de ces données a également été l’occasion de mettre en place un groupe d’exploitation afin de susciter des contributions originales sur des thématiques en lien avec les objets d’études et de recherches du Céreq. Ce groupe d’exploitation était destiné à permettre un travail coordonné d’études et de recherches dans un cadre collectif, en associant des chargés d’études du Céreq et de ses centres associés régionaux, des chercheurs associés mais également d’autres chercheurs extérieurs. Les propositions retenues ont été réparties au sein de trois sous-groupes thématiques. Le premier rassemble des contributions qui s’intéressent, d’une façon ou d’une autre, à la question de la valorisation des diplômes acquis en formation sur le marché du travail. Le second sous-groupe rassemble de son côté des contributions qui mettent en avant la dimension des parcours, qu’il s’agisse de parcours de formation, d’insertion, de logiques de mobilité, de transition, etc. Enfin, le troisième sous groupe rassemble des contributions qui mettent l’accent sur certains facteurs sociodémographiques, révélateurs d’hétérogénéité dans le processus d’insertion et d’inégalités dans les situations atteintes. Ce recueil rassemble la majeure partie des travaux issus de ce groupe.

Lire le Céreq Echanges

Julien Calmand, Thomas Couppié, Valentine Henrard (coordonnateurs), Rendement éducatif, parcours et inégalités dans l’insertion des jeunes. : Recueil d’études sur la Génération 2010  – Marseille : Céreq, 2017. – 384 p. – (Céreq Echanges; 5) .

Enquête 2016 auprès de la Génération 2013 – Pas d’amélioration de l’insertion professionnelle pour les non-diplômés

Dans un contexte de faible reprise économique, l’accès à l’emploi des jeunes de la Génération 2013 est légèrement plus favorable que pour la génération précédente.

En 2016, soit trois ans après avoir quitté le système éducatif, un jeune actif sur cinq recherche un emploi et c’est le cas pour un jeune actif non diplômé sur deux. Ces niveaux restent bien supérieurs à ceux connus avant la crise.

Lire le Bref sur le site du Céreq

Emilie Gaubert, Valentine Henrard, Alexie Robert, Pascale Rouaud, Enquête 2016 auprès de la Génération 2013 : Pas d’amélioration de l’insertion professionnelle pour les non-diplômés in Bref n° 356 (2017). – 4 p.

PhDs’ early career trajectories strongly differentiated

For those who obtained their PhDs in 2010, research remains the main opening. If they embark on careers in public-sector research, their trajectories during the first five years of their working lives are synonymous with periods of temporary employment of varying lengths. These trajectories contrast sharply with those of PhDs who seek employment in the private sector at a very early stage in their careers.

Lire le Training and employment sur le site du Céreq

Julien Calmand, Marie-Hélène Prieur, Odile Wolber, PhDs’ early career trajectories strongly differentiated in Training and employment n° 127 (January February 2017). – 4 p.

Dans les industries chimiques, « on capte, on forme, on embauche »

Les transformations du travail en cours dans les industries chimiques depuis trente ans ont reconfiguré les métiers de la fabrication et de la maintenance. Plus diplômés, davantage polyvalents, les profils de ces ouvriers, techniciens et agents de maîtrise se sont diversifiés. Dans un secteur où le travail s’est fortement, quoiqu’inégalement, densifié et modernisé, la transmission des savoirs, l’apprentissage sur le tas et la mobilité interne restent prépondérants.

Lire le Bref sur le site du Céreq

Agnès Legay, Fred Séchaud, Dans les industries chimiques, « on capte, on forme, on embauche » in Bref n° 355 (2017). – 4 p.

Work at the heart of firm-based learning

For most employers, employees acquire competences less by taking part in organised training programmes than by carrying out their work tasks. The training and employee trajectory surveys (dispositif d’enquêtes sur les formations et itinéraires des salariés/Defis) show that employees whose work dynamics offer the best opportunities for informal learning are also the ones who enjoy the highest levels of access to organised training. This is particularly true for employees in the least skilled jobs.

Lire le document sur le site du Céreq

Christine Fournier, Marion Lambert, Isabelle Marion-Vernoux , Work at the heart of firm-based learning in Training and employment n° 126 (décembre 2016). – 4 p.